1er mars

Je me demande souvent qu’est-ce qui s’est passĂ© pour qu’on arrive lĂ … A ça… Au dĂ©ni de tout. Au dĂ©ni de ce qui se passe Ă©cologiquement sur la planĂšte, au dĂ©ni de ce qui se passe Ă©conomiquement… Au dĂ©ni de ce qui se passe culturellement.  La mĂ©thode CouĂ© n’a jamais autant fait recette chez les autruches…. « Je vais bien, tout va bien! »

Pourtant y’en a qui commence Ă  en avoir sacrĂ©ment ras le bol de la putain de sociĂ©tĂ© raciste et xĂ©nophobe dans laquelle nous vivons. J’entends, je lis des choses qui me hĂ©rissent et aujourd’hui je vois que la coupe est pleine pour beaucoup  d’immigrĂ©s et de descendants d’immigrĂ©s. Ca vous Ă©tonne vous? Ça fait des annĂ©es que je me dis que ça doit ĂȘtre carrĂ©ment chiant d’ĂȘtre diffĂ©rent dans ce pays…

Alors aujourd’hui voilĂ  c’est « La journĂ©e sans immigrĂ©s ». Tout est allĂ© tellement trop loin qu’une partie de la population est obligĂ©e de dire  : Stop! ArrĂȘtez vos conneries nous ne sommes pas inutiles! Nous faisons marcher le pays, nous aussi bordel! ArrĂȘtez de nous montrer du doigt en permanence, merde!!!

Bon bref , vous pouvez lire un article de LibĂ© Ă  ce sujet lĂ . Et cliquer sur l’image aussi avoir plus d’info.

Quant Ă  moi j’aime la mixitĂ© culturel. J’aime voir des visages venant de tous les horizons et je respecte tous ceux qui quittent et ont quittĂ© leur pays pour trouver une vie meilleure et je respecte leur travail et leur vie, merde.