Qui est in?

Gainsbourg… Ah… Je suis complètement fan…

Bon voilĂ  : la bordelaise est extrĂŞmement « in »… Et la bĂ©arnaise extrĂŞmement « out »… Ah ben si, c’est comme ça. C’est pas la peine de prĂ©tendre le contraire. C’est la triste rĂ©alitĂ©. Tu dĂ©boules Ă  Bordeaux et tu ouvres des yeux comme de soucoupes. On croirait une landaise  qui dĂ©barquerait Ă  Paris et dĂ©couvrirait le « chic parisien »… en 1925… Tellement le dĂ©calage il est Ă©Ă©Ă©-norme!

Comment vous dire. Je me suis retrouvĂ©e rue Porte Dijeau avec mon mĂ´me et mon gaillard et j’ai reçu un Ă©lectrochoc : toutes les bordelaises sont Ă©lĂ©gantes et « in » et moi je suis devenue complètement « out ». Si. Si. Siiiiiiiiiiiiii…

Comme dirait mon Jules qui a Ă©tĂ© fortement marquĂ© par le « service » : « Action! RĂ©action! » Je sais pas trop ce que ça veut dire, mais j’applique! Y’a un problème: y’a une solution! Et fissa!

Je me suis donc mise en quĂŞte cette après-midi (mon mĂ´me Ă  mes basques) de LA paire de Doc Martens qui allait faire de moi une bordelaise Ă©lĂ©gante et hyper tendance l’air de pas y toucher…

Bon.

Ben faut laisser tomber tout de suite l’idĂ©e de se faire une garde-robe fashion Ă  Pau. C’est pas pour critiquer, mais bon… J’ai fait les 3 magasins susceptibles de vendre des Docs… Et dans le premier la fille (50 berges, la tĂŞte rasĂ©e, un piercing dans la lèvre) : « Ah ben, on en fait plus depuis des annĂ©es, faut dire que c’est plus trop Ă  la mode maintenant… Mais allez voir Ă  Pif-Pof, si y’a un endroit Ă  Pau oĂą y’en a c’est lĂ … » A Pif-Pof, la cagole boutoneuse façon beurette-bĂ©arnaise m’a dit « On en a eu quelques paires cette hiver mais on a plus rien, on en aura pas avant l’hiver prochain… » Et puis il y a eu mon illumination perso : le troisième magasin! Ils en avait 3 paires : 2 roses 38 et 39 et une prune en 36.  Les prix avaient Ă©tĂ© baissĂ©s Ă  60€ : « C’est plus trop la mode… » m’a dit la jeune vendeuse…. No comment… Rho… « je pense pas qu’on en aura d’autres… » JĂ©sus Marie, mais est-ce qu’aucun commerçant de ce bled n’ouvre jamais un seul magazine de mode??? Rah….

LĂ  vous pensez peut-ĂŞtre que je suis une sacrĂ©e victime de la mode… Mais vous vous trompez… Je suis juste hyper ultra contente que les DM soient de nouveau Ă  la mode, vu que c’est pil-poil le genre de godasse que j’aime porter. Et pis j’ai bien le droit de craquer puisque depuis que je suis ici je traine dans le mĂŞme vieux jean et les mĂŞme Palla que quand je suis arrivĂ©e…

Bon je me suis vengĂ© aux Nouvelles G. Je me suis achetĂ© un beautiful vernis Ă  ongles. Il est super super beau et va me faire des ongles de Messaline. Ahhhhh. Soupir… Je peux quand mĂŞme pas faire des kilomètres en voiture pour revenir bredouille, non?

Heureusement : heureusement, y’a internet et lĂ  j’ai trouvĂ© les petites tatanes idĂ©ales que je vais adorer dès que je vais ouvrir la boĂ®te qui va m’ĂŞtre envoyĂ©e depuis le UK… j’en soupire d’aise rien qu’en y pensant…

VoilĂ  :

Des Doc, of course…