J’aime pas l’école

Quelle ébullition aujourd’hui dans mon bled… Mon quartier (celui du collège et de l’école primaire publique) était ce matin noire de voitures garées à la sauvage jusque devant moi (c’est dire l’importance du bazar). En ce moment sous ma fenêtre un père et une mère (pas du même enfant) parlent des différents profs… 😦 « Le prof d’anglais il tremblait! »

Ce matin à l’école de Titi, tout le monde était là, les enfants bien sûr, mais aussi tous les parents, venus par paire. Je me suis sentie vaguement seule de ne pas avoir emmené avec moi ma moitié…. Alors que la rentrée était prévue pour 8h45 la cloche n’a pas sonné avant 9h15. Les enfants courraient dans tous les sens et les parents bavassaient tous, tout au « bonheur » (?) de se revoir….

Une chose dont je suis sûre, c’est que j’ai toujours préféré les vacances au jour de rentrée et que ça, ça a pas changé!!! La rentrée 😦 Quelle tristesse. On s’est levé trop tôt… Je savais plus comment la douche fonctionnait (ça fait deux mois que je me douche plus) et j’ai voulu me sécher les cheveux avec le fer à repasser. Et pour essayer de surnager j’ai bu un litre de thé anglais. Rahah…. C’est dur la rentrée.

Pour parlé de Titi, il était très content, lui, avec toutes ses fournitures, son goûté et sa bouteille d’eau pour la soif. Ce matin il m’a dit que je pouvais l’inscrire au club d’athlétisme, que ça faisait rien si il connaissait personne, il apprendrait à les connaître. Comme il a mûrit pendant les vacances le petit!!! 🙂

Rendez-moi le mois d’août!!!!!!!!!!

1956 : Rentrée des classes, Jacques Rozier