Mahie brocanteuse

Mes petits amis, apr√®s avoir jou√© √† la marchande toute la journ√©e je ne r√™ve que d’une chose : m’√©crouler devant Dr House! Pas au sens propre hein (quoi que…), nan sur mon canap√© ūüėČ !

Aujourd’hui c’√©tait donc le premier vide grenier du reste de ma vie! Dans le petit bled qui est encore plus petit que mon bled, l√† juste √† c√īt√©.

Ce matin en partant avant que le jour ne se l√®ve j’ai failli m’empaffer la voiture du papa d’un copain de Thib qui partait au boulot… acheter des croissants? Ben oui que faisait-il √† 8h du matin sans lumi√®re celui-l√†?

Enfin bref. Mon Marido et mon Hijito m’ont aid√© √† d√©charger tout √ßa et puis sont revenus √† midi pour que je fasse ma pause sandwich…

Entre temps j’ai vendu pour 200 euros de trucs qui embarrassaient mon garage et l√† je dis : bingo (prononcer baingo) parce que tout de m√™me, merde, je le vaut certainement plus que la vieille de l’Or√©al. Ensuite de 14 √† 18h, j’ai fait 15 euros… Conclusion : les gens ach√®tent le matin. L’apr√®s-midi : c’est les glandeurs du dimanche.

Je remets √ßa dans 3 semaines! Haut les coeurs, nom de Dieu! La Marie elle a du coeur √† l’ouvrage car il faut de l’abbatage pour refourguer tout ce matos aux pecnosses… Cr√© vindiou. Bordel et mortecouille! Non mais! Je suis crev√©e!