Mahie brocanteuse

Mes petits amis, aprĂšs avoir jouĂ© Ă  la marchande toute la journĂ©e je ne rĂȘve que d’une chose : m’Ă©crouler devant Dr House! Pas au sens propre hein (quoi que…), nan sur mon canapĂ© 😉 !

Aujourd’hui c’Ă©tait donc le premier vide grenier du reste de ma vie! Dans le petit bled qui est encore plus petit que mon bled, lĂ  juste Ă  cĂŽtĂ©.

Ce matin en partant avant que le jour ne se lĂšve j’ai failli m’empaffer la voiture du papa d’un copain de Thib qui partait au boulot… acheter des croissants? Ben oui que faisait-il Ă  8h du matin sans lumiĂšre celui-lĂ ?

Enfin bref. Mon Marido et mon Hijito m’ont aidĂ© Ă  dĂ©charger tout ça et puis sont revenus Ă  midi pour que je fasse ma pause sandwich…

Entre temps j’ai vendu pour 200 euros de trucs qui embarrassaient mon garage et lĂ  je dis : bingo (prononcer baingo) parce que tout de mĂȘme, merde, je le vaut certainement plus que la vieille de l’OrĂ©al. Ensuite de 14 Ă  18h, j’ai fait 15 euros… Conclusion : les gens achĂštent le matin. L’aprĂšs-midi : c’est les glandeurs du dimanche.

Je remets ça dans 3 semaines! Haut les coeurs, nom de Dieu! La Marie elle a du coeur Ă  l’ouvrage car il faut de l’abbatage pour refourguer tout ce matos aux pecnosses… CrĂ© vindiou. Bordel et mortecouille! Non mais! Je suis crevĂ©e!