Des questions que je me pose

A partir de quel âge peut-on laisser un enfant seul à la maison pour aller faire une course?

A quel âge un enfant peut-il revenir seul de l’école?

A quel âge peut-il aller en marchant seul jusqu’à chez un copain?

Faut-il passer sur certains petits mensonges?

Que faire si il ne veut jamais manger de soupe, de carottes, de purée de patates?

Faut-il accepter qu’il vous impose de ne pas dire « putain » ou « con »?

 

 

 

 

16 commentaires sur « Des questions que je me pose »

  1. 1) quand il est devenu grand, c’est lui qu’on envoie faire la course
    2) tss tss pas question qu’il en revienne sans… diplôme !
    3) bah s’il habite le même palier… quel risque court-il sinon de glisser sur le paillasson ?
    4) lui faire des nouilles !
    5) ok, va pour « saperlipopette » et bachibouzouk » alors ?

    😀
    ça n’a pas fait avancer le schmilblick mais ça m’a bien détendue. Oups !

  2. J’ai oublié pour les mensonges !!!

    Réponse : Ben oui parce qu’un enfant pardonne bien à ses parents l’histoire du Père Noël qu’ils lui ont servie pendant des années, alors !

  3. Bon, je ne suis pas une référence, mais je suis assez fière d’avoir gardé mon frérot de 1 an quand j’en avais 6 pdt que la mum était en conseil de classe… Je ne suis pas très psychotique de la sécurité et plutôt pour faire confiance et responsabiliser les loulous quand on les en sent capable. Je me souviens que qd Guilhem avait 4 ans je le laissais finir sa sieste pendant que je traversais la ville pour aller chercher Aimeric à la crèche. Il savait qu’il ne fallait pas s’inquiéter si qd il se levait il était seul, qu’on allait arriver.
    Aimeric est très pantouflard comme gars, ce qu’il adore pendant les vacances, c’est passer la journée en pyj’ à s’inventer des histoires avec ses playmobils et ne veut pas mettre le nez dehors. Guilhem et moi c’est tout le contraire, alors maintenant ben on sort et on le laisse à ce qu’il aime…
    Même ce matin, j’avais une course à faire, les 2 regardaient Gulli et on préféré rester devant Pokemon que m’accompagner, ben ça m’a pas fait plus de cas de conscience!!!
    Pour revenir seul de l’école, moi il me semble que je le faisais à partir du CP mais on n’habite pas tout près de l’école et je ne les sens pas encore prêts, aors on attend encore, peut être vers le 8 ans…
    Pour la soupe, chez nous le truc qui marche c’est la paille!
    Pour la dernière question, je n’ai pas vraiment le pb (pas que je ne dise ni putain ni con!). moi mon soucis c’est qu’ils arrêtent les doigts d’honneur, les « connard de merde », « PD » et autre joyeusetés… putain et con, franchement c’est pas des gros mots, c’est la ponctuation régionale!
    Bises

  4. Quand on le sent prêt pour ça
    mon fils rentrait seul de l’école à 9 ans , ma fille , ce n’est pas concevable

    les laisser un peu seul au début , donner un temps limite , numéro de portable et prévenir si on a du retard ,
    On début , on flippe , et puis on s’habitue

    y’a un truc quand même qu’il faut savoir , c’est que beaucoup d’enfants restent seuls très jeunes , et longtemps et ça c’est grave il me semble

    Pour les mensonges , expliquer qu’il y a des mensonges des histoires , qu’on raconte pour faire rêver et ceux qu’on dit par intéret

    Pour les gros mots , et ben ….essayer de pas en balancer à outrance

    Voilà , des pistes , enfin surtout ne pas dramatiser ni surprotéger
    bises pour ta journée

  5. Je cite Jeanne : « y’a un truc quand même qu’il faut savoir , c’est que beaucoup d’enfants restent seuls très jeunes , et longtemps et ça c’est grave il me semble  »

    L’actualité nous le prouve encore. Ca a failli coûter la vie à ce petit garçon de 15 mois, laissé seul avec sa soeur de 4 ans, qui a chuté d’un balcon à Paris et qui s’en est miraculeusement bien sorti.
    En période estivale, ce sont les enfants laissés seuls dans les voitures qui nous rappellent aussi cette triste réalité.
    Quand j’habitais les Yvelines, j’avais vertement sermonné une voisine qui venait d’accoucher et que j’avais croisée au supermarché. Je l’avais d’abord félicitée pour la naissance et demandé comment allait son bébé. Et là, elle me sort : « C’est un ange, il ne pleure pas, il est vraiment facile à vivre. Là, je l’ai laissé tout seul à la maison pour faire mes courses. Il attend sagement » Eh bien, elle a continué et agi de la même façon avec les deux autres qui ont suivi m’a-t-on dit.
    Une ex-collègue racontait qu’elle laissait son jeune fils devant les clips de M6 pour pouvoir vaquer tranquillement à ses occupations et même sortir le temps d’aller chercher….. des clopes ! La télé-nourrice, pfff !

  6. Moi je dirais que c’est quand on le juge apte, il n’y a pas de règle fixe, d’âge légal (pour le départ en retraite ??Non, autre sujet ça…!! lol)…

    1. @Ksénia : 🙂 on a pas de copains sur le même palier on habite dans un lotissement !lol C’est vrai que c’est un grand amateur de nouilles à la tomate :-)! Et c’est vrai aussi qu’avec cette histoire de père Noël j’ai vraiment honte!!!!!! Je peux plus dire « bordel à cul de pompe à merde à vapeur » alors? Moi j’aime bien pourtant! Titi ne dit aucun gros mot!!! Comment est-ce possible? Ton com’ me met en joie 🙂
      @Véro : bon alors chez toi c’est eux qui disent des gros mots 😦 Eh bé…. Il sont quels âge déjà tes petits? Moi j’ai encore jamais laissé Titi seul, et je
      crois pas que ça sera encore pour cette année…
      @ Jeanne : il m’a demandé si il pouvait rentrer seul de l’école. Mais le tajet dure bien 20 minutes (à son pas) et il le ferait seul, sans copains allant dans la même direction… Je trouve qu’il est encore trop petit et innocent.
      Pour le laisser seul à la maison pour l’instant ça ne me tente pas du tout. D’autant plus qu’il est vraiment seul… Quand j’étais gamine j’étais toujours avec mes frères, on faisait une bande de 4, c’était pas pareil d’être « seuls ». Surtout avec l’ainé qui avait presque 9 ans de plus que moi…
      @Ksénia : c’est vrai que c’est tout ces « faits divers » que je trouve flippant… Enlèvements, viols, accidents… On est tellement au courant de toutes les horreurs qui arrivent que c’est difficile de laisser son gamin aller seul chez son copain qui habitent à 5 minutes comme je le faisais moi quand j’avais 7 ans…
      @ Emile : Ah ça serait rigolo de parler des grèves et de l’âge de la retraite! Je parie qu’il aurait un vrai pugilat! Non, ne parlons pas de ça! lol. Pitié n’en parlons pas!

  7. légalement ,je crois que ton enfant doit avoir 11 ans pour rester seul à la maison.
    Et petits ne pas les laisser seuls. même si ils ne vont pas forcément se faire mal, ils vont sentir une sorte d’abandon et d’angoisse. j’ai des copines qui ont vécu ça petites et elles en ressentent encore l’angoisse d’être seule dans la maison…

    Pour le trajet de l’école. nolwenn a été à l’école à 900 m de la maison. en CE2…au début de l’année, je l’ai fait avec elle. surtout pour valider qu’elle arrivait à traverser seule.
    Au début ,il y a eu quelques couacs. style, elle parlait avec les copines et je ne la voyais pas rentrer…donc on a remis les règles et depuis elle s’y tient. elle est en CM2 maintenant 🙂
    Mais avec son frère ,ce sera différent….il est tellement fou fou et tête en l’air. dans son monde…plus fragile aussi! ça dépend aussi de l’enfant…
    j’ai surtout peur des voitures et de l’accident. nolwenn fait quasiment tout le temps le trajet avec une copine.
    quand j’étais à la maison, elle faisait ce trajet ‘ fois par jours. c’était cool! un peu de sport et lui donner le gout de la marche à pied! certains parents les descendent au village pour 500 m en voiture 😦
    pour le reste, les enfants reviennent aux légumes tôt ou tard! ce qui compte c’est qu’ils en aient vus et goûter. juste goûter.

    pour les gros mots…euh…nolwenn n’en dit jamais, même encore à 10 ans. et son frère en a qui lui échappe depuis la maternelle ( et je ne sais pas pourquoi). je le reprend mais bon , il a cette facheuse habitude 😦
    à toi de faire comme tu sens mahie et ce qui compte c’est que tu sois bien avec la décision que tu auras prise…
    il faut savoir les laisser partir à un moment, mais avec thib tu as le temps. ce qui est important dans ton truc, c’est que la demande vient de lui…dis tu l’étouffes pas au moins?
    🙂
    bisous ma belle

    1. @ Virginie : Hé hé ben non je l’étouffe pas quand même oh ! Lol
      Les gros mots c’est moi qui les dis, hein… Thib a toujours été très anti-gros-mots 😀
      L’école de Titi n’est pas très loin et si c’était en ville c’est sûre que j’irai à pied. D’ailleurs l’après quand il ne pleut pas il faut que j’aille le chercher à pieds, ça sera bon pour nous deux!
      @ Abicoucou : Nan, en fait en CE1 tous les enfants rentrent avec leurs parents ou leur nounou, que ce soit à 16h30 ou 18H. Il n’y en a pas qui rentre seul. Il y a la grande sÅ“ur d’un copain, mais elle a 11 ans.
      Ce que je n’aime pas dans l’idée de le laisser cheminer seul pour l’instant c’est que nous ne sommes pas en ville et certaines portions du trajet sont vraiment désertes… C’est bien l’idée d’aller à la rencontre de l’enfant 🙂 Pour le début 🙂

    2. @ Virginie :Je reviens sur ce que tu disais Virginie : « légalement ,je crois que ton enfant doit avoir 11 ans pour rester seul à la maison. » C’est intéressant de savoir ça… Pas que je craigne la loi, mais comme nul n’est censé l’ignorer…

  8. J’ai souvenir d’une émission de radio qui rappelait qu’il y a réel danger pour les enfants circulant seuls dans la rue car leur vision et leur rapport à l’espace ne sont pas construits avant 10 ans. D’où peut-être d’ailleurs la phase école primaire avant le saut en 6ème au collège où en général ils assument petit à petit avec une bonne autonomie en 5ème. Nous avions d’ailleurs organisé un relais de mamans pour accompagner les enfants de classe aménagée musique pour le trajet qu’ils devaient faire du collège Debussy au Conservatoire à une quinzaine de minutes de marche… Et 2/3 fois j’ai dû intervenir en protection pour compenser une réaction maladroite face à un obstacle, à une attitude imprévue d’un autre enfant ou à un inconnu adulte leur bloquant le passage avec son sac à provision ou son vélo (oui il ya vraiment des adultes inconsients voire même bêtes et méchants!)… Effectivement l’enfant a tendance à descendre en un clin d’oeil du trottoir au lieu de s’arrêter et son attention détournée l’empêche d’entendre le bruit de la voiture qui arrive… J’ai dû aussi intervenir face à un dadet qui était en train de les effrayer… En résumé, il faut un apprentissage du trajet et des situations pouvant être rencontrées avant de les laisser seuls en capacité de faire face aux imprévus… Donc nous avons assuré un accompagnement quotidien d’abord, puis hebdomadaire et impromptu, pour finalement en fin d’année les laisser se débrouiller seuls forts des expériences commentées expliquant leur erreur, ma réaction, et ce qu’il faudrait faire « la prochaine fois »… Voici 3 liens qui me semblent intéressants…
    http://ecoles.ac-rouen.fr/havreest/pedagogie/orientation/sereperer.htm
    http://www.reunion.iufm.fr/Recherche/Expressions/28/Techer.pdf
    http://navir.asso.free.fr/enfant/psychomo.htm
    Dernière remarque: je suis d’accord avec toi, ce n’est pas pareil d’être enfant unique ou avec des frères et soeurs… Je l’ai bien vu avec ma fille… Et je pense qu’il n’est pas besoin de s’occuper de l’âge, les choses viennent d’elles-même quand l’enfant est prêt… Maryl a pris elle-même l’initiative… Elle a demandé et j’ai posé les conditions de réalisation…
    Pour les petits mensonges, je pense qu’il faut profiter d’un moment calme, (sans le papa pour ne pas dramatiser) et sortir le livre de Pinocchio qui va permettre d’aborder le mensonge découvert pour faire s’exprimer l’enfant et comprendre pourquoi il a éprouvé le besoin de mentir… car mentir c’est souvent parce que l’on a peur d’affronter quelque chose…

    1. @ Brigitte (Parce que ça me fait drôle de dire Abicoucou!!! 🙂 :He hé ton com’ était parti en modération, je ne le vois que maintenant!!! Merci pour tout ce que tu me dis, je dois dire que ça me conforte dans ce que je pense mais c’est important de pouvoir en parler avec les copines :-))
      Je regarde les liens après le diner :-)))

  9. je n’avais pas lu ta réponse à Jeanne… Titi a peut-être demandé à rentrer seul de l’école parce que d’autres le font ou lui ont fait des remarques parce que sa maman était tjs là… c’était aussi arrivé à Maryl; on a parlé sérieusement du sujet… Qui? Où il habite? etc… la première fois j’ai vu qu’elle n’était pas vraiment sure d’elle, puis je l’ai accompagnée un bout de chemin et l’ai laissée faire le reste du chemin alors qu’elle pouvait encore me voir en se retournant. Pour le retour, j’allais à sa rencontre, l’attendant à distance respectable ms suffisante pour qu’elle m’aperçoive rapidement… puis le trajet seule s’est allongé jusqu’au jour où elle a semblé sûre d’elle…

  10. Vous ne me ferez pas culpabiliser les filles!!! Je ne me sens pas mère indigne et ne ressent pas les choses comme de l’abandon d’enfant et un défaut de responsabilité parentale. Pour moi, c’est mon rôle de parent de les responsabiliser et avoir eu la confiance de mes parents très tôt m’a plutôt été d’une grande aide au niveau du sens de la débrouille… d’ailleurs mon frérot a le même que moi. Lui ou moi, on sait qu’on peut aller vivre n’importe où qu’on se débrouillera. Quand j’y repense, en tant qu’enfant, je n’ai jamais ressenti que mes parents faisaient comme ça par facilité, flemme mais prenaient sur eux de nous laisser autonomes.
    Ce matin, mes collègues parlaient de tout ça à propos des enfants qui ont sauté du balcon… ouais, moi je me rapelle d’un e histoire survenue par chez nous, ou un gamin a sauté du balcon alors que son père était dans l’appart. Le père descend affolé et là c’est la petite soeur qui passe le balcon. Les 2 sont morts et ce n’est pas faute que les parents aient été absents. Chez nous, on parle de tous ces risques et je sais à 200% qu’ils ne le feraient pas, j’ai confiance en eux, en leur parole (pas de pb de mensonge chez nous pour l’instant)… Si j’avais dû me passer de tout ce que j’ai fait de risqué dans ma vie sous pretexte que y a des faits divers, ma vie aurait été d’une tristesse…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s