In a big jet plane with rain…

Samedi 24¬į (au moins!) en t-shirt dans le jardin √† faire plein de trucs. Et puis aujourd’hui la pluie, abondante, qui inonde certaine voies… La pluie qui tombe tombe tombe… Les essuies-glaces qui sont √† peine suffisants…

Georgino essaye de se débarrasser de sa clochette, sans succès. Il essaye de la faire taire en la mordant. La dernière fois il y était arrivé.

Mais dans ce d√©luge d’eau une carte postale re√ßue la semaine derni√®re me fait sourire encore et encore…

Angus and Julia Stone,  Big Jet Plane

Mahie la brocante II

Ce matin nous √©tions au vide grenier √† 8h. Mon homme de main (sorte d’√©minence grise) portait les cartons, pendant que je pr√©sentais tout √ßa harmonieusement sur mes 2m lin√©aires… Mon homme de main (sorte de Raoul Volfoni) parti, les brocanteurs m’ont saut√© dessus avec « avidit√© »… A 13h je pliais bagage avec 190 euros en poche. Et toc. Je les ai bien m√©rit√© parce que franchement je tenais pas debout tellement j’avais sommeil…

Avions regard√© House jusqu’√† point d’heure, tr√®s mal dormi parce que Titi n’√©tais pas l√† et que house per√ßait un trou dans ma t√™te avec une chignole. A 6h45 sous la douche, √† 10h je me brulais le palais avec le th√© bouillant de mon thermos… Mais √† 11h ma copine M√©lusine (comme la f√©e) me rapportais un caf√© et un croissant de la buvette : moment de bonheur intense quand le croissant fond dans la bouche et qu’une dame dit « C’est combien? »…

Pour le fruit √©trange d’hier c’√©tait donc une goyave du Br√©sil

Cliquez sur la photo pour pouvoir lire…

Une chose que mes parents m’ont transmise : si je passe devant une √©glise, je pousse la porte et je rentre… Si il y a un organiste en train de r√©p√©ter c’est encore mieux. Je m’assois et je me repose les jambes et l’esprit. Parfois je fais une petite pri√®re de m√©cr√©ante puisque je ne suis m√™me pas baptis√©e, officiellement. J’aime l’odeur et la fraicheur des √©glises, leur propret√©, leur simplicit√© (relative peut-√™tre mais si quand m√™me…)

Wao! j’adore cette femme! Ecoutez!

Dr Maboule

Mon chat Mini-minette autrement appel√© Georgino, tue et mange int√©gralement un piaf par jour, voir deux. Aujourd’hui, l’avons trouv√© un rouge gorge entre les dents et un » jaune-gorge » pas loin, pas tr√®s vivant… Pourtant… nous avons √©quip√© Georgette d’une clochette afin que les piafounets puissent s’envoler √† temps… Peine perdue.

Aujourd’hui il fait un temps splendide, nous en avons profiter pour faire du………jardinage et Fab a taill√© la haie pendant que je pr√©parais dans le garage mon vide-grenier de demain…

A midi nous avons donc pu, gr√Ęce √† ce temps d√©licieux, manger dehors, une fois que le Dr Maboule √† l√Ęcher ses exp√©riences (jus de raisin mac√©r√© depuis la semaine derni√®re, avec un raisin neuf, des fleurs et de la teeeeerrre)

Devinette : quels sont ces beaux fruits produits en Béarn que nous voyons là? (et je ne parle pas du raisin!!!!)

Dicton du jour : S’excuser c’est s’accuser.

Andr√®s S√©govia. Un des plus grand guitariste classique du monde… du monde.

Pensando en ti…

Ce matin apr√®s avoir lu le blog de Jeanne je me suis jet√©e sur mon petit chiffon en micro-fibres, le seul, l’unique, celui qui attrape si bien la poussi√®re!!! J’ai enlev√© toute cette vilaine poussi√®re grise de tous mes meubles, cette poussi√®re qui revient toutes les semaines quoi que je fasse! Et puis je me suis mise √† ranger, √† tapoter le canap√© et m√™me, m√™me : j’ai nettoy√© le dessus du frigo! Parce que si par hasard un gars de 2m venait r√©parer la machine √† laver (qui ne s√®che plus) il pourrait bien voir de la poussi√®re coll√©e sur le dessus du frigo…

Mon dieu, mon dieu, mon dieu… Jeanne me demande si je suis maniaque… de la propret√© je suppose? Alors voil√† une question √† laquelle il m’est bien difficile de r√©pondre… Je ne crois pas que je le sois :

Je nettoie les vitres de mes fen√™tres… Une fois par an…

Mais j’ai toujours √† la main mon petit chiffon en micro-fibres, c’est m√™me une sorte de doudou, pas moins…

J’aime la javel! Jav√©lisons! Mais bon… En m√™me temps je suis myope. Je ne vois pas toute la salet√©. Alors forc√©ment je peux pas tout enlever, tout le temps.

Je n’ai rien contre les araign√©es, ni contre leurs toiles, d’ailleurs leurs toiles je ne les vois pas vraiment. Ceci dit,¬† c’est tr√®s propre et bien rang√© (je crois) chez moi…

Il y a souvent un gros tas de linge propre sur un fauteuil en attente d√©sesp√©r√© de pliage… Des jouets qui tra√ģnent par terre… Et je ne parle pas du bureau du Marido… Pfiou… Mais √ßa, c’est pas mon probl√®me.

La chambre Del Hijito est un peu « en friche »… Je reste philosophe. Je passe avec mon petit chiffon √† poussi√®re. J’enl√®ve les pi√®ges pour que personne ne se casse la figure… A chaque fois qu’il se brosse les dents je passe avec mon autre petit chiffon pour nettoyer le miroir et le lavabo… Pourtant il fait des efforts, « J’te jure maman, je fais pas expr√®s! ».

Voili, voilou… Je connais des filles 10 fois plus bord√©liques que moi. (Oh que oui!!!!!) et quelques unes aussi carr√©ment plus maniaques…

Alors en passant je tague : Virginie et Virginie, Ks√©nia, Jenny, Dr CaSo et Candy! Vous pouvez r√©pondre dans les com’ si vous voulez aller plus vite :-p

En dehors de ça, je peux pas passer ma journée à repasser (je ne repasse JAMAIS) parce que je peins.

Voil√† ma presque premi√®re « toile » (y’en a eu une autre, mais bon… Je la passe sous silence) donc voil√† √† quoi j’ai travaill√© hier et aujourd’hui. Ce n’est pas fini du tout. Faut attendre que √ßa s√®che un peu¬† avant de continuer ūüėČ

Allez sur ce, adishatz et portez vous bien…

Les couleurs sont un peu diff√©rentes en vrai, mais √ßa donne une id√©e quand m√™me ūüėČ

Allez, soyez cool, √©coutez-le ce morceau! C’est rigolo. C’est pas que √ßa soit « super »! Lol… Mais si, sans tricher, vous me dites de quel pays est ce groupe, juste en √©coutant les paroles et l’accent… Je vous envoie un Mars! Et une carte postale :-p Allez zou: pas de Google, hein, juste de la concentration ou de l’imagination!

Ca en fait du boulot pour vous pour juste un post!!! Mais j’ai gliss√© un indice, enfin presque.

M√™me pas en r√™ve….

J’√©tais dans le jardin chez mes parents. J’allais sur la terrasse au fond et je commen√ßais √† m’occuper de mes boutures. Une faille de peut-√™tre 70 cm de large s’√©tait creus√© entre moi et les pots de fleurs… L’√©norme figuier m’isolait du reste du jardin d’un c√īt√©, de l’autre c√īt√©, √† 4 ou 5 m√®tres en contre-bas : la rue. Je voulais passer par dessus la faille, pour m’occuper des pots de fleurs. Mais je n’en avais pas le courage, alors que c’√©tait quelque chose que je faisais sans y penser quand j’√©tais enfant. Je d√©cidais de retourner dans la maison mais alors que j’allais descendre de la terrasse je m’arr√™tais net : un √©norme tigre rodait devant la maison. Je le regardais pendant un long moment, en panique, je savais que j’allais devoir sauter dans la rue. Je ne pouvais pas passer par-dessus la faille, qui m’aurait approcher du pyl√īne √©lectrique par lequel j’aurais pu descendre comme je le faisais enfant, imitant mes fr√®res, pour me d√©marquer et bluffer mes copines. Le tigre venait vers la terrasse, je repassais terroris√©e devant le figuier et sautais dans l’impasse perpendiculaire √† la rue. Je m’√©tonnais de la simplicit√© avec laquelle je me r√©ceptionnais et¬† courrais jusqu’√† la porte du jardin, je voyais qu’elle avait juste et√© pouss√©e et je la poussais √† mon tour pour rentrer dans le jardin et me pr√©cipitais dans le jardin, puis dans la maison… Le tigre revenait vers moi. Je fermais la porte vitr√©e √† cl√©… Et me retournais : papa √©tait dans « son fauteuil’, il regardait tranquillement la t√©l√©. Maman √©tait « sous l’escalier ». Alors que je lui disais haletante qu’il y avait un tigre dans le jardin, elle me disait qu’il √©tait toujours l√†, qu’elle avait l’habitude et que quand elle sortait √©tendre son linge elle lui donnait « son » livre…….(?) j’en concluais qu’elle lui mettait ce gros livre qu’elle me montrait dans la bouche pour qu’il ne la morde pas…

Quand je me suis r√©veill√©e, j’avais dans les yeux ce tableau de ma tante avec un fauve qui rode dans son jardin, la nuit. Je sais que ce tableau (tr√®s beau et myst√©rieux) est n√© d’un r√™ve qu’elle faisait. Etrange.

Bronzino

Bronzino √©tait un peintre florentin, de Florence donc, o√Ļ il √©tait n√© en 1503.

Lucrèce de Médicis

Il est class√© parmi les peintres « mani√©ristes« , je suppose parce qu’il apporte un soin tout particulier aux d√©tails et √† la beaut√©… Enfin je dis √ßa, mais en fait je crois pas que √ßa soit √ßa… Il s’agit de la renaissance tardive (1520-1580) et c’est mouvement plus sp√©cialement italien… (La renaissance artistique italienne commence au XV si√®cle).

Portrait de Laura Battiferri, vers 1558.

J’adore ce tableau. Laura Battiferri √©tait une po√©tesse, une des tr√®s rares femmes de lettres de l’√©poque. Elle √©tait mari√©e √† un sculpteur/architecte. Une bobo donc.

All√©gorie du Triomphe de V√©nus, 1540-1545. Cliquez sur l’image pour voir le tableau en plus grand et regardez tous les d√©tails ūüėČ

Portrait de la Dame en Vert. 1530-1532

Ce portrait me frappe sp√©cialement. Je n’arrive pas √† croire qu’il ait √©t√© peint au XVI√®me si√®cle! Si on fait abstraction de la robe on croit sans h√©sitation que c’est un tableau de la fin du XIX√®me… et si on ne regarde que le visage on croirait presque une photo.

Ca donne envie d’aller √† Florence, tiens, finalement…

Vous venez avec moi?