Et enfin la crèche!

J’Ă©tais bien obligĂ©e de enfin m’y mettre car monsieur le curĂ© a demandĂ© aux enfants si la crèche Ă©tait installĂ©e chez eux… Rho, la tehon, depuis le dĂ©but du mois je voulais la faire!!!!

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Ma petite crèche espagnole ou se mĂŞlent quelques provençaux hĂ©ritĂ©s des parents. Vous remarquerez qu’en cas de cĂ©sarienne le chirurgien est prĂ©vu et peut-ĂŞtre mĂŞme House en cas de complications. La police est lĂ  pour faire circuler, et le guitariste prĂŞt Ă  jouer « Il nĂ© le divine enfant » 🙂

De cĂ´tĂ© des provençaux, un torero, madrilène « typique » (en gris), un pĂ©nitent (en bleu) et NON ce n’est pas « un mec du kukluxklan »!!! C’est un pĂ©nitent.

Tandis qu’une petite corrida a lieu derrière le moine, Joseph se tient prĂŞt près du bĹ“uf…

Le père NoĂ«l Ă  cĂ´tĂ© du père Saturnino et de la maison provençal…

Les rois mages sont 4 Melchior, Baltazar et Gaspard et Balthazar!

Allez hop! Tous Ă  vos APN! Elle est comment votre crèche? Vous m’envoyez les photos et je mes mets toutes ici :-)?

Et maintenant une musique qui n’a rien Ă  voir mais que j’ai mise Ă  fond tout Ă  l’heure dans ma petite voiture noire qui se gare partout mĂŞme entre les arbres par un crĂ©neau hyper prĂ©cis et scientifique qui laisse sans voix les propriĂ©taires de voitures de tailles plus « normales ».

Je veux danser

Quand le thermomètre affiche -3° j’ai une folle envie de ne plus quitter mes bottes fourrĂ©es, de me mettre sous un joli plaid et soit dormir, soit regarder des conneries Ă  la tv en buvant du thĂ© et en mangeant des chocolats 🙂 Joli programme qu’on oublie tout de suite :

10h : messe Ă  la cathĂ©drale oĂą les charmants bambins vont chanter et lire des trucs… Grand moment de solitude pour moi car franchement je n’ai jamais Ă©tĂ© une folle de la messe et en plus je ne suis mĂŞme pas catholique. Misère de misère.

11h : passage express Ă  une antenne de la mairie pour inscrire Thib Ă  la poterie au 2ème trimestre.  En sachant qu’il a peu de chance d’ĂŞtre pris vu que l’origami lui est dĂ©jĂ  passĂ© sous le nez au premier trimestre… Pourquoi? Parce que les inscriptions sont d’abord faites pour les Ă©coles publiques et ensuite pour Notre Dame et Calandreta…………………… Sympa non?

11h15 : Direction Carrouf : pain de mie, fromage rappé, beurre, pommes, etc.

Retour à la maison vers une heure indéterminée.

Manger devant la télé.

Se rendre compte qu’il est dĂ©jĂ  14h et se mettre Ă  ranger avec frĂ©nĂ©sie avec dans l’idĂ©e de peindre après. (Cette nuit les couleurs de mon tableau s’entrechoquaient dans ma tĂŞte et me tenaient Ă©veillĂ©e). Penser que la cuisine doit ĂŞtre bien propre en cas de visite inopinĂ©e.

Étendre le linge qui est essorĂ© depuis hier soir. Lancer une autre machine. Faire bouillir de lait (cru de l’amap).

Encore plein d’autres trucs Ă  faire, après.

16h30 : Récupérer le môme. Passer à la boulangerie, taper la causette avec la vendeuse qui est enceinte et toute contente. Rentrer à la maison. Prendre le goûter avec Thib. Faire les devoirs.

17h55 : Thib demande Ă  regarder le dessin animĂ© des toupies. Vous savez que les fameuses toupies sont introuvables? Il n’y en a plus. Finito. Il faudra attendre un mois ou deux pour en retrouver. Tant mieux. Ça nous fait un break.

19H30: On dîne. Peut-être avec notre squatter intermittent, El Cuñado.

21h00 : El Hijito est normalement endormi. On peut lancer House!

Pour l’instant je file ranger la cuisine. Changer de futal, faire les lits, faire un câlin Ă  Georges et puis repartir Ă  fond les manettes au volant de ma toto gelĂ©e vers le saint lieu…