Le tragique destin de monsieur Pépette…

Début janvier je vous avais parlé de Monsieur Pépette (appelé quelque chose comme Misty par sa « vraie maîtresse »), Monsieur Pépette était donc un chaton qui a force d’être abandonné dehors par ses maîtres avait logiquement élu domicile chez nous et les chatounes où il avait trouvé, alors que ses maîtres avaient disparus en vacances,  panier et vieux pull en cachemire, cheminée, télé, canapé accueillant et tutti quanti…

Monsieur Pépette que je refusais de nourrir quand les voisins étaient là ne décollait plus de chez nous, il faisait parti de la famille… Mais quand je voyais ma pauvre voisine appeler son chat j’allais le dénicher dans le garage pour le foutre dehors (ce qu’il aurait pu faire de lui même par la chatière qu’il ne se gênait pas d’emprunter pour rentrer…)

Et puis soudainement, du jour au lendemain, début février, Monsieur Pépette a disparu… Jusqu’à aujourd’hui je n’avais pas jazé avec ma voisine mais aujourd’hui avec ce beau soleil, j’ai enfin eu le mot de la fin :

Ma pauvre voisine, un matin où il y avait du brouillard et qu’il faisait froid et où le givre recouvrait les vitres de sa voiture… Un matin ma pauvre voisine a écrasé son chat en sortant sa voiture… Hum, brrrr, beurk, snif. La pauvre avait l’air un peu traumatisé de se remémorer ça pour me le raconter… C’est en effet pas très glop. Dans son malheur, a-t-elle dit, elle préfère que ce soit elle qui l’ai écrasé car ainsi elle ne peut en vouloir à personne. Elle n’aurait pas voulu qu’un voisin l’écrase ou bien (pire pour moi) écraser un des nôtres… 😦

En dehors de ça voilà mon tableau en cours :

La Pintora y Barba Azul

Le flash a un peu tout dénaturé, je mettrai une autre photo demain. C’est juste pour vous donner une idée… Encore une fois c’est loin d’être terminé… Il me reste pas mal de travail à faire avant que ce ne soit présentable, mais ça commence à prendre forme 😉

Allez hop un peu de zic, ça fait longtemps que je ne vous casse pas les oreilles avec mes morceaux préférés 😉

8 commentaires sur « Le tragique destin de monsieur Pépette… »

  1. Boooo poor Monsieur Pépette! merci de nous avoir raconter son histoire, c’était touchant. Et tu racontes si bien, comme d’habitude.

    Encore bravo pour cette nouvelle peinture, comme les précédentes (quer je n’ai guère le temps de commenter mais qui m’impressionnent toujours)! Je suis époustouflée! C’est magnifique!

  2. @Jeanne : je bois un café et je me remets au tableau : je vais changer la peau de ma petite dame qui est un peu trop « avatar »…
    @Candy : Ouais pauv’ Ti Pépette!
    Oh merci dis donc 🙂 Là je galère vraiment avec l’acrylique, j’ai de me remettre à l’huile!!!
    Bises

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s