Modi

Et voilà mes permanences à l’expo sont terminées je laisse ma place des après-midi aux autres… J’ai ramenée la petite toile que je faisais là-bas depuis la semaine dernière… Ca m’a demandé pas mal de boulot et, comme toujours : ça pourrait être mieux! Je crois que je vais abandonné le trip « copies » ça commence à me gonfler mais bon… Comme dirait ma prof « on apprend beaucoup en copiant »!! Gnagnagna… Oui mais c’est pas très rigolo et pas très gratifiant, en fait… Parce que… C’est un peu guindé, voilà.

Bien bien bien…

Je vais en profiter pour dire que Modigliani était un italien qui s’appelait Amédéo pour sa maman et ses soeurs (je sais pas si il en avait) mais « Modi » pour ses copains (Hé oui c’est vrai!). Il a eu la malchance de mourir à 36 ans. Ce qui peut aussi être considéré comme une chance.

A 18 ans il débarque à Paris mais il est toujours à moitié malade, je sais pas ce qu’il avait ce type là mais il état vraiment jamais en bonne santé.  On dit aussi qu’il était souvent complètement pompette. Il peignait ses tableaux d’un coup d’un seul et ne les retouchait jamais!!! Lui!!! Pas comme moi… Lol.

Modigliani peint par sa compagne Jeanne Hébuterne.

En 1917 une de ses expo est fermée et interdite par la préfecture de Paris car les tableaux en vitrine représentent des femmes nues dont on voit les poils!!!! Mon dieu! Il ne vend aucune des toiles en question….

Il meurt d’une méningite tuberculeuse le 24 janvier 1920. Brrr, en plus il devait faire un froid de canard! 2 jours après sa compagne, enceinte de 9 mois ou presque, se suicide en sautant par la fenêtre (du 5ième)! Youhou… Ambiance… L’histoire ne dit pas si le bébé à survécu 😦 Je sais pas pourquoi : j’en doute….

Alalalala…………… Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une vie toute rose et jolie.

Allez hop, pour finir un peu de zic que j’aime tout particulièrement.

En 1920 Erik Satie avait 54 ans et encore 5 ans à vivre.