Jouissons avec des frites!

Comme toute bonne baba de gauche que je suis je lis TĂ©lĂ©rama… Je sais : ce qui ne l’ont jamais lu adore le critiquer et dire que c’est le journal tv de ceux qui ne regarde pas la tv…  Et pourtant je regarde la tĂ©lĂ©, un peu, beaucoup, passionnĂ©ment!

Dans TĂ©lĂ©rama j’aime spĂ©cialement le courrier des lecteurs (« Hypocrite lecteur, – mon semblable, – mon frĂšre! »*). Avant de le mettre Ă  la poubelle Ă  papier (je recycle et je n’aime pas les centrales nuclĂ©aires mais j’aimerais bien leur proposer d’imprimer sur du papier de moins bonne qualitĂ©) je le re-regarde toujours rapidement.

Aujourd’hui donc en feuilletant mon journal d’intello de gauche (Je crois qu’il faut que je m’affirme en tant qu’intello de gauche… Candy posait la question sur son blog Your blog and yourself … total (metal) fusion?… A cette question je rĂ©pondais : Pas tant que ça… Et puis dans la nouvelle secte que je frĂ©quente (j’en parlerai un jour, promis) on me dis qu’il faut marcher la tĂȘte haute, s’affirmer et ĂȘtre fiĂšre de soi! Aupa! Fermons la parenthĂšse). Je lis donc dans mon journal :  » Les gĂ©nĂ©rations prĂ©cĂ©dentes nous ont laissĂ© des chĂąteaux, des cathĂ©drales… Nous, nous laisserons Ă  nos descendants des centrales nuclĂ©aires Ă  dĂ©manteler. Merci du cadeau. » Yves Desvaux Veeska.

C’est tout.

* Beaudelaire, Les Fleurs du Mal

9 commentaires sur « Jouissons avec des frites! »

  1. Je ne lis pas TĂ©lĂ©rama , mais j’aime bien Thomas Fersen

    certes , comment , que feront nos enfants de ces déchets , de ces polluants ?
    et l’amiante , mĂȘme problĂšme

    ça me fout le bourdon tout ça , tu me sers un cafĂ© Mahie et on parle d’autre chose

    bisous

  2. Je salue une chĂšre collĂšgue de gauche qui lit TĂ©lĂ©rama et qui aime le courrier des lecteurs (quoique un peu agacĂ©e parfois par certaines critiques de cinĂ©ma un tantinet judĂ©o-chrĂ©tiennes …).

  3. @Jeanne : ok ok, parlons art! 😉
    @Pierrot : dans mes bras! 😀 Ah oui des critiques un peu trop cato? Ah bah… Il faut de tout pour faire un monde ;-)))

  4. Ah, ah, ah, je lis pas Telerama mais j’adore taquiner celles qui le lisent !!! Euh, et je suis loin d’ĂȘtre de droite !!!!!!! Moi je prĂ©fĂšre Spirou….lol

  5. Pas une raison pour quoi?
    En tous cas c’est beau! VoilĂ  pour toi DDC 🙂 :

    Le Chat

    II

    De sa fourrure blonde et brune
    Sort un parfum si doux, qu’un soir
    J’en fus embaumĂ©, pour l’avoir
    CaressĂ© une fois, rien qu’une.

    C’est l’esprit familier du lieu;
    Il juge, il préside, il inspire
    Toutes choses dans son empire;
    Peut-ĂȘtre est-il fĂ©e, est-il dieu?

    Quand mes yeux vers ce chat que j’aime
    Tirés comme par un aimant,
    Se retournent docilement
    Et que je regarde en moi-mĂȘme,

    Je vois avec Ă©tonnement
    Le feu de ses prunelles pĂąles,
    Clairs fanaux, vivantes opales,
    Qui me contemplent fixement.

    Baudelaire, Les fleurs du mal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s