8iĂšme anniversaire de la naissance du petit bonhomme!

Un an Ă  Saint-Germain-en-Lay, lĂ  oĂč Titi est nĂ©.

Titi a deux ans

3 ans et toutes ses dents?

Oh le joli pyjamas qu’il a pour ses 4 ans!!! Beautiful!!!

Avoir la varicelle pour son anniv’ c’est pas rigolo, mĂȘme Ă  5 ans!  Dans le BĂ©arn.

Dans la cuisine de mamie avec un beau gĂąteau

7ans. Pas de photo du gĂąteau, on a pas toujours le reflex!

8ans! Enfin l’Ăąge de raison!!

Petit oiseau joli

Ce matin aprĂšs avoir amenĂ© Thib et ses muffins (encore!!!!) + bougies Ă  l’Ă©cole, sous la pluie… Me voilĂ  Ă  la maison, un peu stone. PĂŽ bien dormi, faisait trop chaud mĂȘme la fenĂȘtre ouverte et j’Ă©tais un peu Ă©nervĂ©e par deux ou 3 gamins qui avaient piĂ©tinĂ© mes fleurs. Alors voilĂ  j’aĂšre la maison de part en part et j’oublie de fermer la porte de la chambre…

Grave erreur!!!!

La sanguinaire Georgino, au repos, sur le lit, fenĂȘtre fermĂ©e…

Je m’explique : vous savez que j’adore les chats et que j’adore mon jardin et donc  : « mes » oiseaux. Mes oiseaux je leur donne des graines de tournesol, ils adorent ça. Et ils adorent aussi le trĂšs gros arbres que nous avons dans le jardin. Pour les graines donc, au dĂ©but je les mettais dans l’arbre dans une mangeoire…. Mais… c’Ă©tait bien trop facile pour les chattes  d’attraper leurs oiseaux chĂ©ris. Parce qu’elles aussi elles les aiment, les oiseaux jolis!!!

Donc maintenant je mets les graines sur ma fenĂȘtre! Au premier Ă©tage : impossible pour les vilaines chatounes assoiffĂ©es de sang d’attraper les oiseaux. Sauf si………………… pauvre de moi : je laisse la fenĂȘtre et la porte de ma chambre ouverte! LĂ  ça devient royal pour les chatounes 😩

Le paradis des oiseaux sous la pluie ce matin.

Au moindre piaillement suspect d’oiseau (genre « trĂšs affolĂ© » et un peu trop « dans la maison ») je me prĂ©cipite dans la chambre : ce matin je vois donc (encore) l’ignoble Georgino avec un petit oiseau dans la bouche, qu’elle laisse Ă©chapper quand j’entre. L’oiseau n’arrive pas Ă  s’envoler. Je jette la chatte dehors et ferme la porte. L’oiseau n’arrive toujours pas Ă  s’envoler. Je le prends dans la main, il me souffle un peu dessus comme un chat (!?!!!!??) je ferme les portes fenĂȘtres et me voilĂ  20 minutes avec un oiseau dans la main sans savoir qu’en faire. Il saigne sous l’ail et Ă  l’air mal en point, mais il a l’air ok dans ma main, il se repose.

Mais pendant que je tapote d’un main sur mon clavier le voilĂ  qui s’envole jusqu’Ă  la tringle Ă  rideau puis qui volĂšte d’un cĂŽtĂ© Ă  l’autre du salon. Une fois sa terreur passĂ© (dans la bouche de Georgino) le piaf, a repris de la vigueur : j’ouvre la porte et le voilĂ  qui s’envole jusqu’Ă  l’arbre des voisins! : -)

La photo est affreuse parce qu’il fait super sombre ce matin.

Encore raté Georgi!!! Hé hé!