Mon portable

Franchement mon portable me coûte cher pour un service vraiment « minimal-de-luxe »…

Minimal parce que je l’utilise vraiment peu, très peu. De luxe parce que c’est pour dire Al Marido que je l’aime quand je m’ennuie dans la salle d’attente du toubib ou bien pour dire « Oublie pas de prendre des concombres espagnols au supermarket » ou bien pour dire aux copains « On arrive, mais on aura 15 minutes de retard »… Franchement c’est pas essentiel.

Ca me serait vraiment utile si je tombais en panne sur la route… Et encore : je ferais signe à une voiture de s’arrêter et comme ils auraient un portable…

Franchement je trouve que mon portable ne sert pas à grand chose à part faire des photos en attendant la commande au restau.

Ces jours-ci on parle beaucoup des dangers pour la santé du portable… Le jeu en vaut-il la chandèle? Je suis pas certaine… Voilà les 12 recommandations du CRIREM  : le Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques   www.criirem.org

1. Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans.La croissance de leur organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les rayonnements électromagnétiques, ceux des mobiles inclus. Et plus l’exposition est précoce, plus les doses de rayonnement accumulées sont importantes. L’accès à un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d’urgence par exemple.2. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte (l’eau du placenta et les cellules de l’embryon sont très sensibles à l’énergie dégagée par le portable) ou à moins de 20 cm de tout implant métallique, cardiaque ou autre, afin de limiter le risque d’interférence électromagnétique.

3. Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/kg (cf. Top Das ).

4. Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son coeur, l’aisselle ou la hanche, près des parties génitales. Tenir l’antenne du téléphone le plus éloigné possible de soi. Même lors de l’envoi d’un SMS.

5. Toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l’appareil de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Préférer toujours l’oreillette « filaire » à tout autre gadget sans fil.

6. Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes pour chacun. Respecter un temps moyen de 1h30 entre chaque appel.

7. Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre écran affiche les « 4 barrettes » de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.

8. Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller, etc.

9. Ne pas téléphoner en voiture, même à l’arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique. Un effet dit de « cage de Faraday » emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la « cage ». Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.

10. Eloigner le mobile de vous et le maintenir à la verticale le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n’a pas retenti. Souvent un bip ou un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.

11. Ne pas oublier : en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par votre téléphone. S’éloigner permet d’éviter leur exposition passive.

12. La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête. Toujours l’éteindre pour limiter son rayonnement et celui de l’antenne relais avec laquelle il communique (riverains exposés 24h/24).

A ce rythme là, moi je me dis que d’avoir un portable c’est pas super super impératif… D’ailleurs ma copine Barbara en a pas et elle a l’air de vivre encore très normalement…
Je vous ai déjà dit que quand j’étais jeune chez mes parents, il n’y avait pas de téléphone du tout? Bon j’avoue c’était assez chiant car si j’utilisais beaucoup les cabines téléphonique pour parler à mes copines et à ma mère-grand (« Je prends le bus, j’arrive pour le week-end ») en revanche je n’étais jamais joignable pour retrouver les copines en ville à l’improviste…. Mais vous savez quoi? Il y avait donc beaucoup moins d’improviste… On prévoyait toujours à l’avance de se voir. On était ponctuel. On ne changeait pas d’avis. Quand j’allais à Bordeaux mes parents savaient que je reviendrai dans une semaine par le train de 8h du soir. Si il devait y avoir un changement j’envoyais une lettre deux jours avant ou je rentrais de la gare à la maison à pied… Ce n’était que 30 minutes de marche, c’était bon pour la santé et ça faisait une surprise aux parents. Car si je changeais mes plans c’était pour rentrer plus tôt pas plus tard. Ne pas pouvoir communiquer imposait une certaine rigueur.
On s’inquiétait moins aussi : quand à 14ans j’allais de La Rochelle à Embrun en train avec plusieurs changements dont un à Lyon en pleine nuit avec attente plusieurs heures… Et bien personne ne s’inquiétait. J’envoyais une carte postale le plus tôt possible et voilà.
Ca me donne vraiment envie de mettre mon portable au recyclage et d’économiser cette dépense complètement inutile…
Bon allez, j’y réfléchi et je vous dis…. Parce que c’est pas gagner! lol J’y suis quand même bien accro à mon portable!
Et vous votre portable vous êtes prêt à résilier l’abonnement? Ca vous inquiète ces histoires de cancer? Vous avez besoin de rester connecté avec votre tribu non-stop?

7 commentaires sur « Mon portable »

  1. « Pas plus de 5 ou 6 appels par jour… » Haha, j’ai au grand maximum 1 appel par semaine…

    J’ai utilisé un portable pendant 1 an, il y a 7 ou 8 ans de ça, et ça m’a tellement énervé que j’ai cassé le contrat après 1 an. A mon arrivée en Alberta il y a bientôt deux ans, j’ai craqué pour un iPhone… mais je l’utilise beaucoup plus pour le GPS, les emails, internet, le calendrier, et les petits jeux à la con en attendant l’avion. Il ne me sert que très rarement de téléphone. Je n’ai pas plus peur des radiations que de prendre l’avion ou rouler en voiture ou manger des OGM sans le savoir… la vie est un risque, j’essaye de manger bio et d’éteindre mon portable la nuit et de conduire prudemment mais après ça… Inch’Allah 🙂

  2. J’ai mis des années avant de me décider à acquérir une de ces saloperies de portable – notamment parce que j’allais commencer à faire pas mal de trajets et qu’en cas de panne… ben plus personne ne s’arrête, vu que tout le monde a un portable !

    Donc j’en ai acheté un, avec la ferme intention de l’utiliser le moins possible. Je m’y tiens à peu près bien. Les gens savent que si je suis près d’un téléphone fixe (maison ou bureau), mon gsm est d’office coupé. Y a pas d’abonnement, je recharge la carte quand j’en ai besoin.

  3. @Dr K : je dois avouer que c’est bien pratique quand même surtout si il fait gps etc…
    @DDC : je crois que je vais laisser aller mon contrat jusqu’à la fin et qu’après je prendrai un truc avec carte pour ne l’utiliser qu’en cas de besoin. Vacances etc.

  4. J’ai aucune honte ni gène à avouer que j’adore mon téléphone portable !
    je l’ai toujours sur moi , calé dans ma poche , on s’envoie des SMS avec Ellen , je reçois des messages des uns des autres , j’aime ça

    je me sens sécurisée , j’en ai trop bavé avant , quand mon homme partait en déplacement , je l’attendais , le sachant sur la route , un vrai cauchemar

    depuis une semaine , j’ai un Iphone , cadeau de fêtes de mères , whaouh , faut que je m’entraine , mais c’est top quand même

    dangereux , ben ??? j’y pense pas

    bisous
    PS : avouons que grâce à nos portables on a eu aucun mal à se caler un RDV à St Jean de Luz

    1. Bah moi je pense que ça fait des années que des scientifiques nous disent que c’est dangereux et que les gens qui font des milliards avec nous disent que c’est pas vrai… J’aurais plutôt tendance à croire les scientifiques…
      Donc je me méfie.
      Et puis même si je trouve ça bien pratique je vivais bien sans avant.
      Bah si on avait pas eu de portable tu m’aurais appelé sur mon fixe depuis une cabine la veille :-p et puis j’aurais eu une demie heure de retard et tu aurais pesté contre moi 😉
      Oui c’est vrai c’est pratique! 😛 Mais en ce qui me concerne je l’utilise tellement peu que ça me revient vraiment trop cher. Je vais passer aux cartes ça c’est sûr.

  5. Chez nous, on resiste au portable. Disons que je suis contre les ondes à trop haute dose et je ne vois pas trop l’interêt d’avoir ce fil à la pâte.
    Par contre, je suis à un stade où j’hésite à en avoir un, un truc avec recharge pour le cas où parce qu’on passe vraiment pour des sauvages. faut voir comme on nous regarde avec des yeux ronds quand on dit qu’on a pas de portable : pour les gens ça a l’air d’une incongruité folle, comme si on était des marginaux ringards qui refusent la modernité. En même temps, j’ai internet depuis 1998, un appareil photo numérique depuis 1995; y a des trucs modernes que j’apprécie.
    Ce qui m’ennuie c’est que pour nos amis qui ont un portable et donc l’état d’esprit portable (c’est à dire on prévoit jamais rien puisqu’on peut tout régler au dernier moment, trop cool), on est des gens compliqués, qui les obligent à adopter une logique qui leur est inhabituelle : prévoir, anticiper. C’est parfois chiant de sentir qu’on est contrariant de pas être comme tout le monde, contrariant. On a même paumé un pote qui n’avait pas de fixe : moi je n’appelle jamais de portable, lui n’appelle jamais de fixe. avec des principes comme ça comment faire…
    C’est parfois emmerdant, discriminant de pas en avoir : pour recevoir un chéquier maintenant ma banque envoie un sms avec un code à mettre sur internet pour valider la demande (ils se sont même pas posé la question de savoir si tout le monde en avait), qd tu laisse tes enfants au miniclub du camping, ou au cours de ski… on te reponds « mais comment on va faire, si y a un problème? ». Au début je disais « ben vous faisiez comment qd les portables n’existaient pas? » mais maintenant ça fait un bout de temps que ça existe et les gens ne se rapelle même plus de comment ils faisaient sans donc je préfère filer un numéro de portable bidon, pq des pb y en a jamais t’façon.
    Pour chercher une maison, aussi pq une maison peut me plaire, si le seul moyen de joinde le proprio c’est un portable, je passe à la suivante!
    Il me semble que si j’avais un portable, je ne m’en servirai jamais pour appeler mais l’utilité serait de pouvoir donner un numéro de portable et d’être eventuellement appelée.

    1. Je l’ai déjà évoqué ici, chez mes parents il n’y avait pas le téléphone… Fixe. Par choix du paternel. C’était un peu étrange mais la plus part du temps on s’en accommodait vu qu’on avait jamais connu autre chose….
      Pour le portable je suppose que c’est un peu pareil et je songe de plus en plus à l’abandonner…. D’autant plus qu’El Marido continuerai à avoir le sien…
      Je l’utilise rarement, le plus souvent pour fixer ou changer des rdv… Ca me parait toujours très gadget de luxe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s