La recette du tian

Le weekend dernier j’ai dĂ©couvert le tian chez Cacotte (mi cuñada) et j’ai Ă©tĂ© immĂ©diatement complètement conquise. VoilĂ  une recette très simple et vraiment dĂ©licieuse!

4 courgettes

4 tomates

2 aubergines

3 ou 4 oignons

Huile d’olive, miel, thym frais, parmesan.

Emincer les oignons et mettez les Ă  cuire doucement dans une poĂŞle avec de l’huile d’olive.

(Mettez le four à chauffer à 200° pour chaleur tournante.)

Quand il sont bien dorĂ©s (les oignons) rajouter une cuillère de miel blond et faites cuire encore un peu. Etalez tout ça au fond d’un plat Ă  gratin. Sur le lit d’oignons disposez les tomates, les aubergines et les courgettes en rondelles Ă  la verticale en alternant les couleurs comme pour une jolie tarte. Soupoudrez gĂ©nĂ©reusement de thym frais (les feuilles pas les branchettes) puis recouvrez gentiment de parmesan en poudre 🙂

Faire cuire une heure.

Peut se manger chaud ou froid, seul ou avec du riz.

Nous ce soir on va le manger avec des oeufs au plats de la ferme tout frais pondus et un verre de rouge!

Allez sur ce adishatz et portez-vous bien!

Georgino fait la gueule

(Ceci n’est pas un de mes chats…)

Franchement Georgino elle prend pas bien « la chose ». La chose, c’est le petit Youri, notre nouveau chaton…

Je sais pas oĂą elle traine toute la journĂ©e…

Parfois elle arrive Ă  reculons… Et dès qu’elle le voit, elle fait des yeux horrifiĂ©s et elle repart en courant se fondre dans haie et s’Ă©vanouit dans la nature. Thib est chagrinĂ©. El Marido pense qu’elle finira par s’habituer. Moi je ne crois pas. Ce chaton Ă  l’air de la terrifier. C’est Ă©trange mais c’est comme ça. Elle prĂ©fère cĂ©der la place.

Minette le dĂ©teste aussi. Elle grogne et souffle dès qu’il s’approche. Mais ça ne l’empĂŞche pas de venir quĂ©mander son lait. Cependant je suis obligĂ©e de l’isoler dans la cuisine. Si le petit s’approche trop elle fuit sans finir sa coupelle.

Je suis un peu consternĂ©e. J’ai gagnĂ© un chaton adorable et perdu mes deux chatounes…

J’espère au moins qu’il restera toujours aussi câlin. J’espère aussi qu’avec la pluie et le froid de l’automne elles reviendront. (J’ai l’habitude de ne pas beaucoup les voir quand il fait chaud et sec. )Mais c’est pas sĂ»r. Les chats ne plaisantent pas avec leurs histoires de territoires…. Ce que je ne comprends pas c’est comment ce chaton qui ne fait « rien » peut Ă  ce point terroriser Georgino… Il n’en impose vraiment pas beaucoup, pour l’instant. Rha….