Objectif lune

Aujourd’hui Youri a commencĂ© la journĂ©e avec la caguĂšre… Un peu pareil que quand un enfant a une gastro… Je vous passe les dĂ©tails. En plus sa paupiĂšre intĂ©rieur remontait salement…  Alors cet aprem on a fait un petit tour chez les gentilles vĂ©tos (c’est un cabinet de femmes et je trouve ça parfait, elles sont comme des copines… Alors que le vĂ©to d’avant me parlait comme si j’Ă©tais une dinde. Bref : le voilĂ  vermifugĂ© et vaporisĂ©. Bon, il a toujours la caguĂšre mais « Ă§a va passer! ». Officiellement il a 3 mois. Tout le monde l’a trouvĂ© trĂšs sympathique avec de grandes oreilles et un caractĂšre agrĂ©able…

J’espĂšre qu’il ira mieux dĂšs demain 😩

Georgino reviens peu Ă  peu, mais alors trĂšs peu Ă  peu. La vĂ©to dit que ça lui passera…

En septembre (je croise les doigts pour ne pas avoir Ă  y revenir avant!) je ramĂšnerai Youri voir la Carole pour qu’elle lui fasse un « petite opĂ©ration »…

En dehors de ça aujourd’hui il a fait trĂšs chaud, bien 30°et trĂšs lourd. On aimerait que ça pĂšte, mais ça pĂšte point. C’est ratĂ© pour voir l’Ă©clipse de lune, le ciel est tout nuageux…

Ce qui est rare est cher Ă  nos coeurs

Dans les annĂ©es 80 quand on rencontrait quelqu’un de trĂšs bronzĂ© « hors saison », on savait tout de suite qu’on avait Ă  faire Ă  « un grand voyageur ». A quelqu’un qui travaillait dans les dom-tom ou quelque chose comme ça…

Je me rappelle d’une copine dont le pĂšre Ă©tait venu la chercher Ă  la sortie du lycĂ©e. Tout le monde avait les yeux braquĂ© sur lui : il Ă©tait vraiment bronzĂ© avec un air dĂ©contractĂ©.

Personne n’a pas pensĂ© qu’il avait abusĂ© des UV (lol, ça existait pas) ou qu’il revenait de vacances au club med’! Non, c’Ă©tait forcĂ©ment quelqu’un qui vivait ailleurs et qui Ă©tait de retour au pays. C’Ă©tait le cas.

Quand mon frĂšre El VaquĂ©ro est revenu de Nvelle CalĂ©donie aprĂšs 2 ans d’absence il avait ce teint aussi et ce dĂ©calage dans l’attitude. On voyait bien qu’il ne revenait pas d’un voyage pas cher sur une Ăźle vendue au tourisme… On voyait bien qu’il revenait d’une vie aventureuse, parce que dans les annĂ©e 80 on ne partait pas au bout du monde avec Last Minute.com… Ca s’organisait bien Ă  l’avance, longuement…

Je pensait Ă  ça en regardant mon petit ventre tout blanc et Ă  comme il serait plus mignon si je vivais en maillot de bain sur une plage exotique dans mon jardin au lieu de m’habiller Ă  chaque fois que je sors. J’aimerais vivre en maillot dĂšs que le soleil se pointe. A la plage toute l’annĂ©e! Vivant d’amour et de jus de goyave.

Mais voilĂ  j’ai un voisin qui a une vrai tĂȘte de psychopathe  alors j’Ă©vite les provocations et je ne tonds pas la pelouse en maillot pour ne pas me retrouver avec une chouette clouĂ©e sur la porte ou pendue au bout d’une corde.

Quand les voyageurs Ă©taient rares, quand c’Ă©taient des aventuriers, ils Ă©taient plus chers Ă  mon coeur comme les chevaux bon marchĂ©.

Ce qui est rare est cher

Un cheval bon marché est rare

Donc un cheval bon marché est cher