These hands are made for painting

Nancy Sinatra : These boots are made for walking…

Au début je ne savais pas trop où j’allais avec cette jeune femme en train de siroter un verre…

Quand je lui rajouté des yeux et une bouche je me suis que peut-être… Ne regardez pas la main c’était juste pour la placer…  Je recule le moment de faire les mains 😦

Y’a tours un moment où tout s’éclaire et où en même temps mon cerveau s’assombrit…

Ensuite on envoie tout péter et on change « d’orientation ». Mais Youri (c’est le nom de ma petite dame) attend toujours son Roméo.  Les mains restent toujours à faire… Peut-être un cendrier… Un appareil photo sur la table? Un téléphone portable… Je sais pas encore. Bon le visage n’est pas terminée non plus of course il lui manque un peu de « relieve »*

Autrement je commence à avoir la dalle. Le poulet est pas encore cuit et j’ai hâte de me nouer la serviette autour du coup, de boire un coup de rouge et d’attaquer « el higado del pollo »**

*relief.

** le foie du poulet.