La fièvre des soldes

Et Elvis? On écoute pas assez Elvis…

C’est pas que j’aime les soldes mais bon faut bien avouer qu’en ces temps de disette ça fait faire des économies! Aussi me préparai-je à sauter dans ma petite toto-mobile, clé de ma liberté, mercredi matin… Laissant El Hijito a su abuela, je me serais élancé, tel l’oiseau vers un grand magasin du centre ville pour être une des premières à choper les meilleures pièces au meilleur prix!

Las… Nous nous réveillâmes mercredi matin avec un Hijito fort peu en forme et avec 40° de fièvre… Adieu journée de shopping à Pau : retour à la dure réalité du maternage.

Aujourd’hui comme l’enfant était toujours aussi souffrant je le menai diligemment chez le toubib de brousse afin qu’il l’auscultasse : angine rouge diagnostiqua celui-là…

Adieu veaux, vaches, cochons… Mahie et ses soldes attendront samedi matin quand tout le monde affluera en ville et qu’El Marido restera à la maison avec l’enfantelet…. Encore avec 40 ce soir avant la prise de médocs.