C’est la rentrée!!

J’aimais beaucoup cette pub quand elle passait à la tv, il y a un certain temps…

Ca me faisait penser que mes gribouillages pendant les cours n’étaient peut-être pas si inutiles non plus…

Les « Mahie Vaquéro, vous vous croyez en classe touriste? Ca va bien à côté du radiateur? » ne m’atteignaient absolument pas… je continuais à rêver à côté de ma fenêtre… Parfois on me réveillait un peu, pas vraiment.

Les « Peut faire nettement mieux! » pleuvaient sur mes bulletins trimestriels… Comme souvent je m’arrangeais pour zapper les intérros dans certaines matières je n’avais aucune note!!! A la belle époque!!! J’étais une glandeuse de première!

J’ai tellement glandé au lycée que je passais pour une fumiste totale, agaçante, qui avait de bonnes notes dès qu’on la vexait un peu et retombait dans le 2/10 dès qu’on la laissait rêver… Je dessinais pendant les cours ou écrivais des « nouvelles »…

Avec tout ça je ne me suis pas encore remise d’avoir eu mon bac : régulièrement je rêve que je suis en terminale… Et je m’aperçois que ce n’est plus la peine d’aller en cours, car mon bac je l’ai déjà… Oui mais j’y vais quand même en cours, car sinon quoi faire d’autre? Errer dans les rues? Et si je ne vais pas en cours : rester à la maison? Quelqu’un s’apercevra que je ne vais plus en cours… Quel merdier!

 

 

Les bonnes résolutions…

Pour demain :

Écrire des lettres de motivation.

Commencer un tableau… (Peut-on faire les deux le même jour?)

Arrêter de penser à ranger « d’abord ».

Veiller à ce que Titi se brosse les dents « au moins  » deux fois par jour…

Se coucher plus tôt…

Se lever plus tôt…

Vérifier que Titi a des pantalons « décents » pour la rentrée des classes…

Les chats ne font pas des chiens (surtout quand les chiens s’appliquent à coudre des pièces) le jean fétiche de Titi  ressemble à s’y méprendre au jean que j’avais quand j’avais 14 ans! Mais lui n’a que 8 ans!!!!!

Un jean fétiche c’est important : on s’y sent comme dans une deuxième peau, on le raccommode au fur et à mesure… On ne veut pas le lâcher, c’est comme un doudou… Plus tard quand on est une fille on a son jean « étalon » celui dans lequel on doit absolument rentrer années après années… Celui qui déclenche les régimes et la satisfaction quand on entre de nouveau dedans…

D’ailleurs je rentre toujours pas dans le mien 😦

Bonne résolution pour l’année scolaire à venir : apprendre à Titi à rapiécer lui même ses jeans…

Sur ce, adishatz et portez vous bien, bises à tutti.

La lettre H à la manière d’Asphodèle

Petit jeu littéraire encore, de chez Asphodèle.
HÉSITER – HURLEMENT – HUMAIN – HÉLICOPTÈRE – HIRSUTE – HÉCATOMBE – HONNEUR – HONGROISE – HASCHISCH – HARMONIE – HUMBLE – HÉRISSON – HYPOTHÈSE – HUMILIATION – HANTER – HARIDELLE – HASARD – HYÉMAL (E) ou HIÉMAL(E) – HALO.

J’hésite entre le hurlement et la fuite.
La fuite ou le hurlement?
L’hélicoptère qui tourne autour de la clairière
Inspecte l’hécatombe qui m’entoure
Le halo humain et rouge autour ma tête hirsute…
L’hypothèse d’une fin terrible nous a toujours hanté.
On a fumé du haschisch et bu de la bière hongroise
Notre harmonie à tous était parfaite hier soir…
Le sens de l’honneur nous a fait accepter les humiliations
Humble petits hérissons, nous nous repliions sur nous mêmes.
Laissant au hasard le soin de nous libérer de l’haridelle
Qui nous maintenait comme une hyène sous son joug hiémal
Ce matin tout le monde est mort et c’est très bien.

Dr Jekill et Ms Hyde

Je grogne, je râle, je critique… Je grogne parce que j’ai mal dormi, je râle parce que la prof de peinture que j’ai vu 2 fois pendant l’été et qui me doit 2 séances (par sa faute) (« Oui oui on reporte ça à septembre! « ) fait maintenant la sourde oreille et me parait plus intéressée par mes sous que par mes toiles… (Ca vous étonne?) … Ha ha ! Je râle… Je râle contre cette grosse dame dans la queue « Rho mais t’as vu ça?! Nan,  mais faut qu’elle fasse un régime celle-là! ». Je grogne parce que faut encore que je range le bazar avant de me mettre à mes pinceaux et je râle parce que si ça se trouve, tout se ménage, c’est un prétexte pour ne pas me mettre à mes pinceaux… Ca m’emmerde ça. Ca me rend ronchon. Je me moque du voisin qui fait vrombir sa voiture trafiquée comme un gadjo et je l’appelle Kévin (c’est méchant de se moquer comme ça, ça m’apporte quoi?). Je me rappelle d’un cousin de mon père qui disait que ça faisait du bien de dire du mal (de temps en temps?) que ça défoulait… Je sais pas, je me demande… Je crois que non, d’ailleurs il a mal finit, le cousin.  « Rho, mais t’as vu la voisine? Elle part encore faire la fête sans son ours! ». Rho! Mais arrête, hein… Qu’est-ce qu’on s’en fout…

Nan, tout ça c’est pô po-si-tif. Dans la vie fôt être po-si-tif! Arrêter de ricaner bêtement… Niaf. Je suis un Schtroumph Grognon et j’ai pô envie d’être positive. J’ai mal dormi et j’ai envie de râler. Ca suffit, hein! Grrr.

Tiens je râle parce que quand tu prends rdv chez le toubib t’attends quand même 1h… Quand t’as pas rdv t’attends de toutes façons 2h… Avant à La Poste, quoi qu’il arrive, t’attendais 20 minutes. Maintenant j’attends plus, ils ont mis des machines et je ne parle qu’à elles… Pô bien. Je râle parce que je préfère aller à la machine plutôt que de parler à la vieille bonne femme de La Poste. Même qu’elle est pô plus vieille que moi d’ailleurs, mais sacrément plus moche. Et toc! Tu vois? Je peux pas m’empêcher : faut que je dise du mal!!!!

Je râle parce que ma belle-mère demande systématiquement à Thib si il est « tout seul à la maison » quand il lui téléphone… Elle me prend vraiment pour une truffe? Je râle, je peste, je m’énerve…

Je râle quand la secrétaire de Machin parle comme à des chiens a des clients… Quand Chose le copain de Thib arrête pas de dire des conneries sur le « bon dieu » : c’est vraiment pas la peine d’être catho et enfant de choeur si c’est pour dire sans arrêt des conneries sur la Sainte-Vièrge!!! Non mais… Bande de connards. M’en fous suis à moitié protestante et pas catho du tout :p…

Hum à par ça pourquoi céti que je suis en rogne? Principalement parce que j’ai pô bien dormi. Ca m’énerve ça. Le sommeil c’est la santé… mental.

Oh les beaux Beatles de mon enfance

Lady Madonna, 1968. A écouter sans modération et à fond…

« Paul McCartney compose Lady Madonna en songeant à la persévérance des nouvelles mères, qui doivent trouver l’argent pour nourrir leur petite famille. Au niveau musical, la chanson emprunte son rythme à Bad Penny Blues de Humphrey Lyttelton, qui ne s’est pas offusqué de la reprise de l’air et a qualifié la chanson de « beau compliment ». » Wiki.

Il faut bien dire que j’ai un peu grandi dans le culte des Beatles…

Ca commencé avec Jeff qui a rapporté à la maison les premiers disques, puis El Vaquero qui a punaisé les visages les 4 dans sa chambre et enfin Steff qui a acheté l’album bleu… Ou rouge… Ou les deux…

1979 : En jaune : Mahie (14 ans). Chapeau haute-forme : Mr Jeff. La star à la clope : El Vaquero. L’homme au chapeau melon : Le Steph . Permettez-moi de garder l’anonymat des autres demoiselles de la famille… C’est pas une famille de ouf ça?

Quand la petite Mahie n’avait que huit ans, Jeff en avait déjà 17 et les Beatles n’avait déjà plus aucun secret pour elle (moi quoi)…  J’en soupir d’aise :  je n’aurais pas pu rêver de meilleurs frères que ceux que j’ai 🙂

Un truc qui était très typique à la maison c’est que la chaine était vraiment à fond quand les parents n’étaient pas là… Les voisins, eux, étaient bien au courant des goûts musicaux des Vaqueros si notre père, lui,  les ignorait.

Une pure merveille : Humphrey Lyttelton,  Bad Penny Blues

Tout ça ne vous dit pas pourquoi je m’intéresse au Beatles ce soir…. Je vous le dirai dans quelques jours 🙂

Allez, adishatz et portez vous bien!

Chaud!

Ceux et celles qui me suivent depuis quelques années savent déjà qu’en été il y a un truc qui m’obsède : la météo…

Image subliminale pour te faire penser à autre chose ma soeur….

Tant qu’elle est mauvaise : elle est bonne pour moi! Tout cet été j’ai été heureuse comme un pinçon, comme un poisson dans l’eau, comme une anglaise dans son sweet home, happy like a star, aussi heureuse que Félix le chat! Heureuse comme une cagouille sous pluie!

Et puis voilà patatra : 3 dias de puta canicula!!!!!!

Je déééééééééééééééééééééééétttèèèèèèèèèèèèèèèèste ça!!!!!! je râle, je grogne, je peste!

Heureusement j’ai eu une bonne surprise aujourd’hui : Personne n’est pas mort!

Hier vous avez peut-être regardé « Mon Nom est Personne » à la tivi? Non? Bon, moi oui, pour faire plaisir au Marido (de la très bonne zic à écouter chez lui aujourd’hui) et pour les beaux yeux de Terence Hill! Evidement après je me demande : « Ben qu’est ce qu’il est devenu le beau gosse là? Il est mort? Il est producteur? Il écluse des bières avec Ringo-l’ex-de-Sheila? »

Eh ben non : rien de tout ça : Il a 72 ans, il va très bien, il est devenu curé. Une sorte de don Patillo,euh Don Camillo! Incroyable non? En fait c’est plutôt une sorte de « détective ». Ben si : la preuve… Il s’appelle Don Matéo!

Il faut attendre 4:30 mintes pour le voir, pour ceux et celles qui sont pressés… Mais voilà une chouette façon de réviser son italien ou de l’apprendre… J’ai toujours trouvé très motivant les beaux yeux d’un homme pour l’apprentissage d’une langue… Et malgré son grand âge je le trouve encore très bien 🙂

Beau et drôle à la fois : irresistibeule!!!

La classe, non?!