J’suis snob, foutrement snob!

Boris Vian, écrivain et chanteur…

5 citations un peu snobs, il est vrai, mais savoureuses de notre cher disparu : Pierre Desproges  🙂

Vous vous rappelez?

« La culture, c’est comme la confiture, moins on en a plus on l’étale…  »

« L’intelligence c’est comme le parachute quand on en a pas on s’écrase. »

« Le travail c’est pour les gens qui n’ont pas de talent. »

« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »

« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. »

Hi hi, c’est pas « tellement vrai » tout ça?

Ben nan, je ne suis en colère contre personne lol pourquoi?

Allez bisous et adishatz !

Chaud? Humide!

Mousson

Aujourd’hui, pour tout le monde il a fait et il fait encore chaud… Chez nous ça se manifèste surtout dans l’escalier qui va au garage : la porte côté garage aujourd’hui ruisselait d’humidité, la tapisserie est en train de cloquer et se décolle à certains endroits… La rampe aussi est glissante d’humidité!!! C’est une des choses que j’aime pas ici : cette énorme humidité qui moisie tout 😦

Parce que ce soir on a quand même 90%  d’humidité à Pau…

Les mots en G de chez Asphodèle

Le but du jeu : écrire un petit texte, comme l’autre jour, avec une liste de mots imposés…

Comment ça marche c’est ici.

GIRAUMON – GAMBADER – GARAGE – GIVRE – GARGOUILLE – GAMBIT – GALOP – GABARIT – GLORIOLE – GALIPETTE (S) – GALLINACÉ – GRILLE – GLAND – GROTESQUE – GEMIR – GOURMAND – GODILLOT – GRAVE – GRILLON – GALIMATIAS – GIROFLE – GARAMOND.

Je gambade jusqu’au garage et glisse sur le givre
Mon coeur glacé par l’hiver est au galop :
Fini la gloriole et les galipettes, ma jambe est cassée!
Je me traîne, grotesque, jusqu’à la grille des voisins
Ou un gallinacé gourmand picore des glands…
Je ne veux pas gémir mais je sens ma cheville qui
Fait un drôle d’angle avec mon godillot marron.
C’est pas grave je répète dans ma tête dans un galimatias de mots et d’inquiétudes…
Me dressant sur ma jambe valide j’actionne la sonnette-grillon
Son cri-cri raisonne à l’intérieur de la maison…
A la fenêtre un giraumon de gros gabarit creusé
comme une citrouille, rappelle qu’aujourd’hui c’est Haloween…
Ma tête déformée, par la douleur, ressemble à une gargouille
Qui se dresse vers la courge dont les yeux faits de clous de girofle
Semblent m’indiquer que la fin est proche.
Je voudrait être Gambit et avoir de super pouvoirs…
Je n’en ai pas et perd connaissance.
Je reviens à moi à l’hôpital Garamond : chouette j’ai un beau plâtre!

Extrèmement pop !

C’est une de mes chansons préférées, oui je sais, c’est… étonnant.

Les BB brunes… Je veux bien me moderniser… Mais bon… Je suis pas « impressionnée »… C’est le moins qu’on puisse dire. Pourtant ce groupe semble en passe de devenir THE groupe incontournable…. Bouarf.

 

 

 

Nase!!!! Nase!!! Trop nase la fille! Mais t’as donc point de métier?

C’est très frustrant de ne pas avoir de métier. Je vous lis vous mes lecteurs et mes lectrices, qui partez travailler, qui revenez du boulot, qui bloguez depuis le boulot, qui êtes enfin en vacances…

Moi je ne fais soi-disant rien.

– Et tu fais quoi dans la vie Mahie? demande innocemment un voisin de table…

– Euh, bof, bon… Je ne travaille pas… Pour le moment…

– Ah oui, mais autrement tu es dans quoi?

Dans quoi suis-je mon Dieu? Dans la panade! Je suis dans… Nettoyé ma maison , chercher mon fils à l’école… Carrouf… Le club de peinture et euh….(Je ne parle jamais de mon blog aux gens que je ne connais pas, ni même à mes connaissances).

– Euh, ben… C’est un peu compliqué. En fait. Hum…  Je bossais dans l’informatique, y’a… 7 ans, mais je suis de formation littéraire… Et je peins…

Nase!!!! Nase!!! Trop nase la fille! Mais t’as donc point de métier? T’as donc point un putain de métier?!!! Chais pas moi, tu pourrais être prof de français FLE ou d’espagnol! Tu pourrais être bloody secrétaire ou alors continuer à réparer des ordis! Tu pourrais être graphiste au chômage ou bien…. Pigiste pour la République des Béarnais! Je sais pas moi : tu pourrais être « quelque chose » au lieu de RIEN!!!…………………….. Mouais.

Heureusement que j’ai de super pouvoirs, autrement je me demande bien ce que je ferais de ma vie…

Bon.

En ce moment mon activité principale c’est : blogueuse. Mais c’est pas un métier. Personne ne me paye pour faire ça et comme en plus je ne suis pas « influente » tout le monde s’en fout à part vous…

Je ne suis pas « peintre » puisque je n’ai jamais rien exposé. On est officiellement peintre quand on a suffisamment de toiles pour avoir exposé et en avoir vendu quelques unes…

Je ne suis pas une chômeuse officielle puisque je ne suis pas inscrite chez Paul…

Mais que suis-je donc alors?

J’ai une licence de langue et civilisation espagnole, option documentation et une maîtrise de documentation qui date de 1998. Je n’ai jamais exercé le métier de documentaliste ni celui de prof d’espagnol, d’ailleurs…

Quand j’ai commencé à bosser en Espagne avec juste mon DEUG  j’étais prof de français en entreprises. Je donnais des cours particuliers de français à des secrétaires et à des directeurs importants de banques, de très grosses sociétés. Je bossais pour une boite qui disposait de dizaines de petits profs comme moi. C’était fun et bien payé.

Ensuite j’ai fait ça à Dublin à l’Alliance Française puis à Bordeaux dans une petite boite pourrie mais qui faisait du fric pur son patron.

Ensuite par un des hasards (?) de la vie je me suis retrouvé à faire du Helpdesk à Dublin : à dépanner les employers d’une TRES grosse boite d’informatique en français… Puis j’ai bossé dans la même grosse boite en région parisienne. J’installais des ordis sur des bureaux, je me trimbalais avec d’énormes écrans, je diagnostiquais, je réparais, j’installais des logiciels, je formais des employés à de nouvelles fonctionnalités d’appli… Je dépannais même des photocopieuses! lol

Et puis je suis retourné en Helpdesk comme chef d’équipe. Puis j’ai été au dispatch de techniciens… Et puis le licenciment éco d’un commun accord en 2005.

Voilà en résumé ma vie professionnelle.

Ca commence à faire un bail que je ne bosse plus.

Il faut bien dire que  Paul m’a bien occupé pendant environ deux ans à me faire faire une formation de secrétariat dans laquelle je n’avais pas du tout ma place puis à me faire faire plein de matinées à refaire mon CV, puis à rencontrer what mille personnes pour faire avancer mon cas et que tout ça bien franchement ce n’était que du bull shit (caca de bison) ça ne servait rien qu’à faire passer le temps, le mien, le leur… Celui de tous le monde.

Depuis que je suis dans le Béarn (4 ans) je n’ai passé qu’un entretien d’embauche. Il s’est mal passé. Je me suis aperçue soudain que j’étais un peu « hors service »… 45 ans… Plus très jeune… plus très « vive »… Ca m’a cruellement rappelé une nana de cet âge à Madrid qui avait fait un crise de nerfs quand la bosse m’avait parachuté  » directrice pédagogique du département de français » (lol les espagnols adorent les titres ronflants) Bon bref. Je n’ai plus 25 ans, je ne peux plus compter sur mon charmant minois pour être embauchée quelque part, je n’ai plus l’excuse de l’âge pour être une débutante en quoi que ce soit…

Je vais certainement pas retourner voir Paul pour qu’on refasse encore un bilan. je suis assez retorse pour leur faire dire ce que j’ai envie d’entendre. Avec eux si t’as envie d’aller droit dans le mur tu y vas, pourvu qu’il puisse marquer un truc dans ton dossier : « quelque chose a été fait ». Au suivant… Ils t’envoie à des dizaines de matinées à thèmes. Ca fait passer le temps et rien se passe. Donc adishatz Paul!

Oui mais quoi faire? Quoi faire? Quoi faire?

Quand j’étais en maîtrise (après ma période espagnole) mon prof disait qu’il fallait avoir un objectif et le suivre, toujours, jusqu’à l’atteindre, ne jamais s’éloigner de sa route. Ca a été carrément raté dans mon cas…

Qu’est-ce que je fais maintenant? Pour gagner des sous? Asap. Je fais quoi?

Lachez-vous si vous avez des idées de jobs intéressants pour femme de 35 berges (ben quoi?!) bac + 4 mais sans emploi depuis presque 7 ans…

Allez adishatz et portez vous bien.