Mais Madame, vous êtes une cliente, me dit-il d’un air supérieur. Ah bon?

J’arrive à la poste. On a un nouveau « chef de la Poste » un p’tit chef à la con qu’a pas l’air commode, et qu’est pas là pour rigoler… Les dames habituelles sont parties à la retraite peu à peu depuis mon arrivée dans le bled de cambrousse….

Le nouveau p’tit chef il prend son rôle au sérieux : maintenant on doit tout faire à sa place avec « la machine » ! Moi je l’aime bien depuis des années « la machine » surtout quand elle m’évite de parler à des connards comme lui….

J’arrive à la poste et y’a une jeune femme qui me demande de l’aide pour envoyer son courrier, avec « la machine ». Ils ont changé le logiciel à l’intérieur, je bataille un peu… Y’a le nouveau attrape-nigauds : les « timbres verts », etc.

Elle appelle le chef, il lui répond de l’autre bout du local qu’elle a qu’a suivre les instructions sur la machine. Alors elle lui répond « Oui mais monsieur je sais pas lire! ». Bon. Je lui dis qu’on va s’en sortir toutes les deux….

Après c’est à moi. Je veux envoyer un recommandé. Je vois que maintenant on fait ça avec la machine… Je vais me débrouiller, c’est moins compliqué que… beaucoup de choses. Ce qui me fait rigoler c’est que quand j’ai fini il faut que j’aille faire tamponner mon reçu par monsieur le connard. (Me demandez pas pourquoi c’est un connard. Dieu seul le sait.)

Je lui dit « Finalement c’est pas vraiment plus simple pour l’usager ce nouveau truc ». Il me répond « Mais vous n’êtes plus des usagers Madame, vous êtes des clients! ». « Oh ben mince je lui réponds, j’aimais mieux quand on était des usagers ». J’aurais aussi pu lui demander si avant il travaillait pas à la Poste centrale de Pau. Parce que tout d’un coup je l’ai reconnu, son air revêche, sa supériorité dédaigneuse… C’est le seul employé de la poste avec qui je me sois jamais frité de ma vie. Mais on s’était bien frité. Vraiment très bien. Il m’avait carrément traité d’imbécile… Mais c’est une autre histoire.

J’espère qu’il ne va pas rester longtemps. Mais je suis optimiste depuis un an à peu près y’a un roulement impressionnant dans cette poste. Finito l’accueil des prè-retraités qui vous faisait toujours attendre 30 minutes. Maintenant on est des clients, et il faut qu’on dégage de la poste avant même d’y être entré si possible!

Sur ce adishatz et portez-vous bien.

21 commentaires sur « Mais Madame, vous êtes une cliente, me dit-il d’un air supérieur. Ah bon? »

  1. Ben dis donc, ça rigole pas dans ton bureau de poste ! Chez lui, ton chefaillon doit être chef de ses fesses et c’est tout alors au boulot il se rattrape.
    Enfin j’dis ça mais je ne le connais pas, hein ? mais les chefaillons sont les mêmes partout à la poste ou ailleurs !

  2. Après une petite recherche sur le web:

    L’usager des services publics ; l’expression fait bloc. L’usage, en l’occurrence, consacre cette liaison. On est, le plus souvent sinon exclusivement, usager d’un service public, d’un équipement public (piscine, centre de loisir..) d’un domaine public (la route, un parc,…) ou d’un bien public, comme la langue, la monnaie ou une méthode mise à disposition de tous7. Ainsi, c’est moins l’usage en soi qui définit l’usager qu’une certaine relation établie avec la sphère publique.

    On pourrait alors considérer qu’un usager a déja payé et a ainsi obtenu l’usage (ainsi pour les routes,les bibliothéques,les écoles payées avec nos impots…), alors qu’est client celui qui paye quand il consomme.

    Mais l’usager qui utilise un service public n’est jamais un client, même pour les prestations payantes !
    Donc la différence est entre usager des services publics et client du privé.

    Maintenant, question: La Poste, c’est public ou privé?

    En fait, bien qu’on soit usager de la Poste, on est désormais client de la Banque Postale.
    Et certains crétins ont tendance à confondre…

  3. Ben il me semble qu’ils vont privatiser la poste non? Enfin pas la banque postale parce que là c’est clair, mais le service d’envoi? Heu je suis peu au courant des privatisations francaises… 😉

  4. je ne sais pas pourquoi mais c’est quand même souvent (j ‘ai le même voir pire chez moi! le mien quand c’est sa pause rien de l’arrête et surtout pas la queue devant son guichet, ni sa collègue débordée, il hurle « c’est ma pause », met son écriteau « fermé » et se tire! et tanpis pour les imbéciles que nous sommes, je crois qu’un jour je vais le gifler!) donc je disais, qu’à la poste y’a un petit chef, avec son tout petit pouvoir et qui prend plaisir à tyranniser collègues et…clients/usagers/consommateurs/ proies potentielles/ bénéficiaires d’un service public….
    c’est sûr que s’ils privatisent y’a certains chefs qui vont avoir chaud aux fesses et c’est tant mieux!

  5. Moi je travaille à l’hôpital…et de plus en plus on nous parle de « clients »…cela me fait froid…très froid dans le dos…
    Autrement j’ai le même problème chez moi…lorsque j’ai besoin de timbres…c’est la galère…
    Bises à toi…et aux autres 🙂

  6. @seia et @fille_bavarde: nos services publics sont gangrénés de l’intérieur par un sale virus qui s’appelle ‘le diplômé d’école de commerce / force de vente’
    le genre de sale type qui se fout du service tant qu’il te vent un produit
    le genre de salaud qui pousse au suicide les gars de france télécom
    le genre de vampire qui ne voit ni usagers/clients ni collaborateurs mais un bilan comptable qui doit être: 1- positif, 2- supérieur au précédent

    donc que ce soit à la poste ou à l’hôpital, je vois mal comment ça pourrait s’améliorer…

  7. Ne surtout pas hésiter à rappeler au petit con que « le client est roi » !

    Vu qu’il n’est pas commode, il risque de rajouter « roi des cons »…

    J’ai de la chance. Dans ma petite campagne, les buralistes sont encore sympas.

  8. @Mathilde : bah d’habitude l’ambiance est ok, c’est seulement la deuxième fois que j’y vois ce type et la première fois il m’a fait imprimé 10 étiquettes timbres à 10 centimes et 10 à 5 centimes…. En sortant je me suis sentie stupide : j’aurais du insister pour qu’il me vende des timbres, je vais être vraiment idiote avec mes étiquettes pour ajuster le tarif sur mes enveloppes maintenant….. ralala. j’espère qu’il va pas rester longtemps!!!!
    @Fab : quoi qu’il en soit je me sentirai toujours « usagère » de la Poste. Et pas « cliente » pfffff…..
    @Little Cat : je sais pas exactement où ils en sont mais c’est clair qu’il veulent tout changer….
    @Seia : public ou privé les chefaillons sont des boulets 😉
    @Fille bavarde : moi aussi ça me gace que certains docteurs parlent de leurs clientèle!!!! Quelle horreur, comme si on choisissait d’être malade comme on va faire ses courses!
    @Valvita : Bah, à celui là je vais lui parler le moins possible car quand il bossait à Pau nous avions eu ce qu’on peut appeler un « altercation »…. Alors tant qu’il sera là moins je lui parlerai, mieux je me porterai 😉

  9. Grr … comme toi , j’ai toujours une petit apréhension quand je vais à la Poste toute guillerette pour expédier des colis , y’a souvent un « zélé  » qui me dit : mais madame , votre paquet sera broyé  » et je lui réponds , c’est pas grave , y’a rien dedans !

    pas facile de rester calme , je plains les pauvres gens envoyés devant les machines
    Et les banques , c’est pareil , faut pas être pressé non plus quand on veut s’occuper de nos sous , nos sous hein ?

  10. @jeanne : c’est vrai on a toujours la petite appréhension : « Est-ce que mon paquet va avoir l’honneur de leur plaire? » lol 😉
    @Dr K : Moi je dis c: on les invite tous à une surprise party et on fait tout sauter avec la bombe H!!! Allez zou! De l’air!!!!

  11. ah le con…
    Bon, c’est facile de critiquer tous ces changements (pour nous faciliter la vie) mais ça ne doit pas être drôle pour tous les fonctionnaires en question, obligés de s’y plier.
    Vive les machines.
    Faut avouer que c’est pas toujours top évident de s’acheter un timbre de nos jours !!!!
    Parallèlement, dans le lot de « ces fonctionnaires », y’a toujours ceux qui n’y voient que le moyen de se sentir supérieurs aux moins-que-rien que nous sommes = pauvres clients tarés.
    Mais c’est comme partout…
    « Pour te sentir bien, t’as qu’à écraser ton voisin » … c’est pas ça la France d’aujourd’hui ???
    Allez, allez, j’suis pas aigrie comme ça moi….

  12. Il n’y a plus d’usagers qui attendent devant le guichet, mais il y a toujours les usagés derrière 😆 Je vois que la poste c’est partout pareil, la décadence des sévices publics est internationale !

  13. @l Pierrot : heureusement qu’il y en a qui sont sympas quand même pour nous faire oublier ces boulets!
    @Cirek : Mais non on est pas aigries, mais c’est énervant les pisses froids qui prennent tout le monde de haut… Bah, heureusement c’est pas les plus nombreux 😉
    @DDC : en Belgique aussi la poste subie des changements?

  14. Moi dans mon village de 315 habitants, j’ai une petite poste, ouverte a 50% certes mais ma postière est EXTRA… Elle te voit arriver de loin alors elle va chercher le colis pour toi et il est déjà sur le comptoir quand tu entres dans son petit bureau de poste… Elle est toujours souriante et discute avec toi… Elle va rien te vendre, elle est la pour te rendre service… Envoye les petits cons apprendre la vrai vie chez elle…

  15. @Bergère : ah ben tant mieux, comme ça si on passe du côté de chez vous on viendra vous serrer la pince puisque vous êtes toujours de ce monde! lol
    Bises à toi et à ta tribu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s