Si beau et si triste

Un bébé rhinocéros mâle est né au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) le 15 octobre 2011. AFP

Il n’y a pas que les chats qui m’émeuvent… Tous les animaux sauvages, en voie de disparition ou non (mais la plus part sont sur une mauvaise pente…) m’émeuvent parce que quelle que soit leur force naturelle, leur taille, leur rapidité, les humains les exterminent peu à peu… En construisant des villes en faisant reculer leurs milieux naturels, en les acculant à la mort, à l’extermination, aux massacres…

Ce petit rhinocéros a une expression émouvante… Peut-être parce qu’on ne devrait pas pouvoir le voir de si près, parce que dans la nature on ne pourrait pas s’approcher pour le photographier… Les naissances d’animaux sauvages dans les zoos sont magiques et en même temps si infiniment tristes.

Et n’oublions pas de boycotter l’huile de palme (regardons ce que nous achetons! Et je parle aussi pour moi…)

« Les populations d’orang-outang décimées par la déforestation

L’ orang-outang vit dans les forêts en déclin des îles de Sumatra et Bornéo. Malheureusement, l’unique grand singe d’Asie partage avec les hommes les forêts de plaine : des zones tropicales en train de disparaître du fait de l’exploitation forestière et agricole intensive. Les plantations de palmiers à huile sont les principales causes de déforestation en Indonésie.

La Perte de l’habitat est la principale menace pour le plus grand mammifère strictement arboricole qu’est l’ Orang-outang. La chasse, le commerce illégal et les plantations de palmiers à huile qui vont de pair avec la déforestation rendent les orangs-outangs plus vulnérables.

Une espèce vit à Bornéo et une autre à Sumatra. La première est menacée tandis que la deuxième est en danger critique de disparition. Environ 1000 Orangs-outangs des deux espèces périssent chaque année.

L’Indonésie est le pays où le phénomène de déforestation est le plus rapide au monde. 1.5 millions d’hectares de forêt vierge sont déboisés chaque année (soit 1 terrain de foot toutes les 15 secondes). On estime que la forêt vierge indonésienne aura quasiment disparu dans 30 ans.

L’huile de palme est présente dans un produit de grande consommation sur dix vendus en Europe ( Chips, gâteaux, pâte à tartiner, margarine, savon, cosmétique, etc. ) et risquent en plus de se développer massivement via les agrocarburants. Indirectement, nous sommes donc responsables de la déforestation en Indonésie et, fatalement, de la disparition de l’orang-outang. » WWF

Lire la suite et les solutions possibles là.