Dans la famille Fragonard je demande… Le chat!

Ce n’est pas parce qu’on est un peintre cĂ©lèbre du 18ième siècle qu’on est un bonnet de nuit. Fragonard Ă©tait tout le contraire, c’Ă©tait un sacrĂ© coquin. De caractère enjouĂ©, il aimait la beautĂ©, la douceur, le bonheur… Je ne suis encore qu’Ă  la moitiĂ© du bouquin de Sophie Chauveau mais je me rĂ©gale!

Dommage que je lise au lit, je ne peux pas regarder les tableaux sur le net au fur et Ă  mesure! Pour noĂ«l 2012 je veux voudrais (c’est mieux, non?) un beau gros livre de ses Ĺ“uvres! (Ou mĂŞme avant d’ailleurs)

Jean-HonorĂ© : Ses copains l’appelait Frago.

Jean-HonorĂ© Fragonard ET Marguerite GĂ©rard  (1732–1806) »Le chat angora ».  huile sur toile, 65 x 53,5 cm. (A lire)

La belle soeur : : Marguerite GĂ©rard (1761-1837) Ă©tait la petite belle-soeur et l’Ă©lève de Frago, sa collaboratrice aussi (et plus?).

(Cliquer pour agrandir sur l’image) Tableau de Marguerite GĂ©rard

La dame et son chat par Marguerite GĂ©rard.

J’adore!!!

L’Ă©pouse : Marie-Anne Fragonard nĂ©e GĂ©rard (1745–1823)

NĂ©e en 1745, fille de parfumeur, Marie-Anne GĂ©rard Ă©pousa Ă  Paris en 1769
le peintre Jean-HonorĂ© Fragonard, originaire de Grasse comme elle, et son aĂ®nĂ© de treize ans. Jusqu’Ă  une date toute rĂ©cente, les miniatures rĂ©pertoriĂ©es sous le nom de Fragonard passaient pour avoir Ă©tĂ© peintes par Jean-HonorĂ©. Pourtant, au XVIIIe siècle, c’est sous le nom de son Ă©pouse, Marie-Anne, que furent exposĂ©es et mises en vente un grand nombre de miniatures.

Marie-Anne Fragonard : « Portrait d’un garçon », support: ivoire. 7,3 x 5,9 cm.

Le fils : Alexandre-Évariste Fragonard (1780-1850)

Alexandre-Evariste Fragonard :  François Ier accompagnĂ© de sa soeur la reine de Navarre reçoit les tableaux et les statues rapportĂ©s d’Italie. MusĂ©e du Louvre. La peinture d’histoire, comme l’appelle, m’ennuie pas mal, beurk mĂŞme.

Le petit-fils : Théophile (1806–1876) illustrateur et collaborateur de son père.

L’arrière-petit-fils : (fils d’Oscar Fragonard et neveu de ThĂ©ophile) Antonin Fragonard (1857–1887) sculpteur

Allez, la dessus, je vous salue bien bas…