Dans la famille Fragonard je demande… Le chat!

Ce n’est pas parce qu’on est un peintre célèbre du 18ième siècle qu’on est un bonnet de nuit. Fragonard était tout le contraire, c’était un sacré coquin. De caractère enjoué, il aimait la beauté, la douceur, le bonheur… Je ne suis encore qu’à la moitié du bouquin de Sophie Chauveau mais je me régale!

Dommage que je lise au lit, je ne peux pas regarder les tableaux sur le net au fur et à mesure! Pour noël 2012 je veux voudrais (c’est mieux, non?) un beau gros livre de ses Å“uvres! (Ou même avant d’ailleurs)

Jean-Honoré : Ses copains l’appelait Frago.

Jean-Honoré Fragonard ET Marguerite Gérard  (1732–1806) »Le chat angora ».  huile sur toile, 65 x 53,5 cm. (A lire)

La belle soeur : : Marguerite Gérard (1761-1837) était la petite belle-soeur et l’élève de Frago, sa collaboratrice aussi (et plus?).

(Cliquer pour agrandir sur l’image) Tableau de Marguerite Gérard

La dame et son chat par Marguerite Gérard.

J’adore!!!

L’épouse : Marie-Anne Fragonard née Gérard (1745–1823)

Née en 1745, fille de parfumeur, Marie-Anne Gérard épousa à Paris en 1769
le peintre Jean-Honoré Fragonard, originaire de Grasse comme elle, et son aîné de treize ans. Jusqu’à une date toute récente, les miniatures répertoriées sous le nom de Fragonard passaient pour avoir été peintes par Jean-Honoré. Pourtant, au XVIIIe siècle, c’est sous le nom de son épouse, Marie-Anne, que furent exposées et mises en vente un grand nombre de miniatures.

Marie-Anne Fragonard : « Portrait d’un garçon », support: ivoire. 7,3 x 5,9 cm.

Le fils : Alexandre-Évariste Fragonard (1780-1850)

Alexandre-Evariste Fragonard :  François Ier accompagné de sa soeur la reine de Navarre reçoit les tableaux et les statues rapportés d’Italie. Musée du Louvre. La peinture d’histoire, comme l’appelle, m’ennuie pas mal, beurk même.

Le petit-fils : Théophile (1806–1876) illustrateur et collaborateur de son père.

L’arrière-petit-fils : (fils d’Oscar Fragonard et neveu de Théophile) Antonin Fragonard (1857–1887) sculpteur

Allez, la dessus, je vous salue bien bas…