Faisait bien froid aussi en 1985

Les quais sous la neige en 2010

Le journal de Mahie :

Bordeaux, samedi 5 janvier 1985 :

Frio, frio, muy frio : la goutte au nez. Les caniveaux sont tout gelĂ©s. Chez L. (mi hermano El Vaquero) on est en mode « congĂ©lation rapide ». Ag. attend toujours son baby, espĂ©rant qu’il lui ressemblera, je l’espĂšre aussi. J’ai hĂąte qu’il naisse. Mon dieu qu’il fait froid! Personne n’a jamais vu ça!!

Bordeaux, dimanche 6 janvier 1985 :

Les journaux titrent « La France grelotte ». La neige tombe pour la premiĂšre fois sur Rome depuis 14 ans. Les vaques de froid viendraient d’Islande et de SybĂ©rie. M. et C. on partagĂ© avec nous un Ă©norme cassoulet : le premier de 85! Impossible de sortir, j’ai pas les chaussures qu’il faut.

Bordeaux, lundi 7 janvier 1985 :

Ce matin Bordeaux est tout blanc. C’est donc la neige qui a du ĂȘtre la cause du manque de discrĂ©tion de JF de matin. La neige! Je suis dĂ©jĂ  gelĂ©e! Pourra-t-on aller Ă  la fac? Pas de courrier, pas de poubelles, pas de bus!

Plus tard : impossible de rester dehors. Trop froid.

Bordeaux, Mardi 8 janvier 1985 :

Oui la neige c’est joli mais alors ça vous tend le dos d’une façon pas banale. ThĂ© et diner Ă  Moulinsard. C. et A. font leur faire part de mariage […] En plus c’est impossible de trouver des bottes fourrĂ©es.

Bordeaux,Mercredi 9 janvier 1985 :

Vraiment on s’est gelĂ© les pieds! Pas de fac hier. Non + aujourd’hui. MangĂ© au R.U Ă  midi. J’ai fini mon deuxiĂšme mini pull pour le mini bĂ©bĂ© d’A. […]J’aimerais bien un jour partir vivre Ă  Madrid. BientĂŽt.

Bordeaux, jeudi 10 janvier 1985 :

Deux heures de cours de français pour commencer la journĂ©e. La fac sous la neige. Mon devoir sur « L’Ă©ducation sentimentale » m’a valu un 12 moins 5 = 7. Comme la vie est contrariante! (Le « -5 » est bien sĂ»r Ă  cause de mon orthographe.) Il faut que je pense sĂ©rieusement Ă  m’exiler en Espagne.

Bordeaux, vendredi 11 janvier 1985 :

MangĂ© au RU avec HP, G. L et N. Fou-rires heureux aprĂšs journĂ©e froide mĂȘme si ça commence Ă  ĂȘtre moins incisif.

Bordeaux, lundi 14 janvier 1985 :

MangĂ© au RU avec C. A et P, puis avons pris le cafĂ© ici. Ils ont pris une douche ici aussi car il n’y a plus d’eau Ă  Moulinsard. Les canalisations sont pĂ©tĂ©es chez la moitiĂ© des gens on dirait. Ai pris le train pour LR. La bas aussi il faisait TRES froid, on se croirait au pĂŽle Nord. Papa m’a donnĂ© un tableau. Le sapin Ă©tait toujours lĂ . Nous avons Ă©tĂ© voir mĂ©mĂ© Ă  l’hĂŽpital […] Ai commencĂ© ZalacaĂŻn de Pio Baroja. […] Tout est gelĂ© partout.

« le 16 janvier 1985, lors d’une vague de froid qui touche toute la France, la capitale girondine enregistre sa tempĂ©rature la plus basse : – 16,4 °C » L’express, archives.

C’est beau Bordeaux

Le problĂšme de 1985, c’est qu’on ne prenait pas beaucoup de photos…

14 commentaires sur « Faisait bien froid aussi en 1985 »

  1. Ah ben alors, de quoi vous vous plaignez? C’est ni la premiĂšre ni la derniĂšre fois que vous avez des tempĂ©ratures hivernales (des vraies, quoi, pour une fois) et de la neige 😀

  2. Je me souviens bien de cet hiver lĂ , ma deuxiĂšme fille venait de naĂźtre notre appartement Ă©tait glacial. Nous habitions au dessus d’une Ă©cole et il faisait tellement froid que le directeur m’avait gentiment ouvert son bureau afin qu’avec bĂ©bĂ© nous soyons au chaud dans la journĂ©e.

  3. Souvenirs … je me souviens aussi de cet hiver 1985
    les trottoirs étaient restés glissants des semaines , chaque trajet était périlleux
    comme toi , j’Ă©tais Ă©tudiante
    tiens , je vais fouiller dans mes carnets de jeunesse aussi

    j’imagine marchant dans les rues gelĂ©es en chaussures lĂ©gĂšres , l’horreur !
    bonne journĂ©e , ça va pas s’arranger ce froid 😩

  4. @Dr K : c’est un souvenir lointain et vraiment frigorifiant. La plus part de mes amis n’avaient plus ni eau ni chauffage… Moi si!

    @ZoĂ© : Vive le directeur de l’Ă©cole!!!!
    Dont mon appartement pourtant chauffĂ©, nous nous mettions des couvertures dessus dans le salon pour papoter car la trĂšs vieille chaudiĂšre avait un peu de mal Ă  suivre…

    @Cristophe : oui j’ai fait des progrĂšs : je me soigne en permanence! Et puis j’ai Ă©tĂ© « prof de français » pour Ă©tranger ce qui m’a forcĂ© Ă  apprendre les rĂšgles. Pour avoir la fameuse UV de français, une copine m’avait « remise Ă  niveau » pendant plusieurs semaines. Mes lacunes en orthographe Ă©taient ÉNORMES!!!

    @Jeanne : Je crois que c’est depuis cet hiver lĂ  que j’ai banni les « petites chaussures de mademoiselle » de ma garde robe!!! J’avais eu les pieds trop congelĂ©s! Une vraie souffrance!
    Ouais je vois que ce weekend on a encore des -8° ici… Pareil par chez toi!!!Bises!

    @JMB : Oh lala l’orthographe c’est ma bĂȘte noire, je suis toujours en train de vĂ©rifier dans le dico! Pour aider mon fils Ă  faire ses devoirs ça commence Ă  ĂȘtre rigolo : Ă  8 ans il est en passe de devenir meilleur que moi 😉 Pas encore tout Ă  fait quand mĂȘme! lol
    Bizzz glacées

  5. J’ai entendu l’autre jour aux infos que l’hiver 85 avait Ă©tĂ© trĂšs froid aussi… Mais alors lĂ … je ne m’en souviens absolument pas ! Devais ĂȘtre trop occupĂ©e Ă  dĂ©couvrir les joies de la vie communautaire en citĂ© U… Bon, si vous voulez tout savoir, ici, en Irlande… on a 9 degrĂ©s aujourd’hui… Et on n’a jamais Ă©tĂ© en dessous de 0 :)))

  6. Je me souviens aussi trĂšs bien…
    Je passais des examens…les bus ne fonctionnaient plus…les canalisations Ă©taient toutes Ă©clatĂ©es…Dans Grenoble…toutes les gouttiĂšres des maisons
    Ă©taient explosaient…
    Oui il faisait je crois -20 mais je n’ai pas souvenir de tant de « bordel »…c’Ă©tait l’hiver tout simplement…
    Bisous encore bien frais ici 🙂

  7. @Val : en fait mon blog est un peu la prolongation de mon « journal », j’avais commencĂ© Ă  13 ans, j’en ai tout une collection, c’est rigolo de les relire de temps en temps…

    @Pierrot : j’attends ton billet!!!
    Cet aprĂšs midi je ne me plains pas, nous avons beaucoup de soleil!!

    @Yolaine : c’est fou que ça ne t’aie pas marquĂ©! ta citĂ©-U devait ĂȘtre bien chauffĂ©e!! A bordeaux il y avait des quartiers entiers sans eau, toutes les canalisations pĂ©taient (le centre ville Ă©tait trĂšs vĂ©tuste). Tout le monde a Ă©tĂ© bien marquĂ©! lol
    En Irlande il ne fait jamais froid, c’est l’avantage! Mais jamais chaud! c’est un avantage aussi, de mon point de vue!

    @La Bavarde : Oh ben Ă  Grenoble c’Ă©tait la routine! 🙂 A bordeaux on Ă©tait pas habituĂ©s!
    Bises froides!
    J’aime bien mes petites pattes de chats! Avec les 3 qui marchent sans arrĂȘt sur mon clavier, ça devait finir par arriver 😉

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s