Si vous ne l’avez pas entendu…

Écoutez France Inter aujourd’hui!!

C’est le matin je repense encore Ă  cette pub entendu hier sur les ondes en buvant mon thĂ© et paf : voilĂ  que ça recommence!!!! Une voix suave d’aĂ©roport me redit comme c’est beau, comme c’est doux, comme c’est chouette le nuclĂ©aire!!!!

Est-ce que je vais l’entendre toutes les heures avant le journal?

Je cherche des infos sur le web : j’en trouve pas. D’autres que moi s’indignent? Je sais pas.

Sur l’Espace Public de Radio France un autre auditeur s’indigne :

JE SUIS CHOQUEE par la diffusion sur vos ondes d’une publicitĂ© d’ EDF sur les « bienfaits » du NUCLEAIRE !!! : C’EST UNE HONTE Ă  l’heure oĂą les questions Ă©cologiques concernent LA MAJORITE DE L’HUMANITE ET SON AVENIR que de prĂ´ner une technique d’un autre âge qui Ă  fait les preuves de sa dangerositĂ© !!!!
Qu’ EDF fasse la publicitĂ© des VRAIES ENERGIES RENOUVELABLES : alors, lĂ , OUI !!!!

Je ne dirai pas mieux!

Nul part je ne trouve le texte du message d’EDF… Je ne trouve aucun article!

Ca passe donc tout seul? Sans faire mal?

Nous savons tous ce qui se passe en ce moment au Japon, non? On a besoin que ça arrive chez nous pour dire NON?

6 commentaires sur « Si vous ne l’avez pas entendu… »

  1. On peut lire dans la série des dossiers du Canard enchaîné :
    « NuclĂ©aire c’est par oĂą la sortie ? »
    dossier d’une petite centaine de pages sorti en octobre 2011, ça m’Ă©tonnerait qu’on le trouve encore en kiosque, mais on peut le commander (5,35 € + 0,75 € de frais d’expĂ©dition) au :
    Canard enchaîné
    173 rue Saint Honoré
    75001 Paris

  2. Hum. Oui, je crois que l’on a besoin que cela arrive chez nous pour dire non. Oui les publicitaires sont des opportunistes (hĂ©las, je suis publicitaire). Le concept est simple : il faut savoir saisir les bonnes occasions pour faire passer un message (pour le coup lĂ  c’est l’idĂ©al), et la majoritĂ© Ă©coute, entend, est influencĂ©e, et ne dit rien.(sous des arguments comme : oui, mais on a pas d’autres solutions, on ne pourrait pas faire autrement, qu’on leur avait dĂ©jĂ  mis dans la tĂŞte). La plupart des individus ont le mĂŞme mĂ©canisme intellectuel : « Je tiens Ă  mon confort immĂ©diat. je dois mon confort au progrès. Donc, Je tiens au progrès. », et comme pour la plupart des gens, le progrès c’est ce qu’on leur montre dans les mĂ©dias, et rien d’autre, ben la boucle est bouclĂ©e. Les mĂ©dias ont toujours raison. :(. Heureusement, mine de rien, je sens que cela commence Ă  changer. De plus en plus de gens ne sont plus dupes.

  3. Ya pas que le cĂ´tĂ© nuclĂ©aire qui me choque : ils ont poussĂ© Ă  grands coups de lobbying les foyers français Ă  se chauffer Ă  l’Ă©lectrique alors que c’est une aberration thermodynamique, et maintenant ils font les grands princes d’arriver Ă  fournir ledit courant…

    Sinon dans les pubs ici il y a le « forum nuclĂ©aire », une soi-disant association sans but lucratif (pas du tout indĂ©pendante contrairement Ă  ce qu’ils voudraient faire croire) qui pose les questions sur le nuclĂ©aire sous une apparence presque neutre, comme s’ils voulaient un dĂ©bat populaire (toutes les aubettes de bus sont pleines de leur pub de merde), mais les questions sont bien Ă©videmment soigneusement orientĂ©es pour tenter de redorer le blason de nos vieilles centrales pourries, qui de plus nous coĂ»tent un os !

  4. @Cristophe : c’est notĂ©!

    @Lilite : si seulement le nuclĂ©aire Ă©tait un « progrès »… Mais tu rĂ©sumes bien la situation…

    @DDC : que dire… On marche sur la tĂŞte… Enfin « les dĂ©cideurs » marchent sur la tĂŞte… Et le prix du gaz qui n’arrĂŞte pas d’augmenter…

  5. Ah mais le coĂ»t de l’Ă©nergie doit absolument augmenter, c’est beaucoup trop bon marchĂ© actuellement ! C’est notre seule chance de parvenir Ă  rĂ©duire les transports aberrants (les cartes de visite sont fabriquĂ©es en Inde, les roses viennent du Kenya, les disques durs de ThaĂŻlande, etc.), de relocaliser les entreprises, de sauvegarder l’agriculture (les patates viennent d’IsraĂ«l, les oignons de Tasmanie, les kiwis de NZ…) , de responsabiliser les gens (prendre la bagnole pour aller Ă  la boulangerie Ă  500m est chose courante ici, et je ne parle pas des « week-ends Ă  Rome », etc. !), de motiver Ă  moins gaspiller, Ă  dĂ©velopper des transports plus raisonnĂ©s (organisation des transports en commun), Ă  isoler les logements, Ă  choisir des objets mieux conçus/fabriquĂ©s et plus durables (qu’on ne jette pas comme des kleenex), Ă  moins s’encombrer de futilitĂ©s vantĂ©es par la pub, etc. Un prix plus haut Ă©conomisera les matières premières et limitera les pollutions.
    Malheureusement cela a des effets pervers, notamment de rendre rentable l’exploitation des sables bitumineux ou des gaz de schistes. Et je ne parle pas des dommages Ă©vidents comme les difficultĂ©s Ă  se chauffer pour les moins nantis, problème qui devrait idĂ©alement ĂŞtre pris en considĂ©ration par l’Etat (mutualisation).

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s