T’as pas une clope?

Cette nuit Ă  2h22 Thib (El Hjito) m’a secouĂ© l’Ă©paule pour me dire un truc… Je crois que j’ai dit « Qu’est-ce qu’il y a encore »… J ‘aimerais bien parfois qu’il choisisse de secouĂ© l’Ă©paule de son pĂšre… Faudra que je lui en parle.

A 6h j’ai ouvert un oeil et appuyĂ© sur le rĂ©veil pour que la loupiote s’allume. A 7h j’ai fait pareil. A 7h 30 le bip-bip m’a tirĂ© d’un profond sommeil. El Marido Ă©tait dĂ©jĂ  parti au boulot depuis un moment.

J’ai filĂ© (ou plutĂŽt marchĂ© mollement) vers la douche. El Hijito lisait AstĂ©rix dans son lit  « Thib vas t’habiller! »… « Je finis ma page »… On a petit dĂ©jeunĂ©. Quand on est parti j’avais les yeux encore gonflĂ©s, une bonne couche de fond de teint sur la tronche (Mais non : « pas trop »!) et les cheveux chaud du sĂ©choir encore humide.

On est arrivĂ© Ă  l’Ă©cole quand la cloche sonnait. AprĂšs j’ai Ă©tĂ© Ă  la Poste mais c’Ă©tait pas encore ouvert. J’ai attendu dans la voiture en Ă©coutant la radio. La fille (vieille) me demande ce que je veux « Affranchir ces enveloppes » je dis. Elle me dit d’aller Ă  la machine. Alors je dis que je veux des timbres de philatĂ©lie. Et un carnet de timbres (rigolos). Je veux pas aller Ă  la machine quand j’ai pas dĂ©cidĂ© moi mĂȘme d’y aller, je veux pas qu’on m’y envoie!!! En plus les dames titulaires elles t’envoient jamais Ă  la machine. C’est toujours ceux qui sont lĂ  en remplacement ou je ne sais pas qui… Bref, des chieurs.

Je suis arrivĂ©e au club de peinture avec 20 minutes d’avance, j’ai installĂ© les chevalets et prĂ©parĂ© mon matĂ©riel. On a bu plein de cafĂ©, dit autant de conneries et j’ai bien avancĂ© ma Mona Lisa aux tours de la Rochelle…

A midi j’ai dĂ©jeunĂ© devant la tv les restes de hier soir. A une heure 20 j’ai repris Titine (ma voiture, pas la vĂŽtre?) pour aller Ă  PĂŽle… MisĂšre : quand je suis arrivĂ©e pour l’atelier « Entretien d’embauche » y’avait dĂ©jĂ  14 personnes… On Ă©tait 17 finalement. La formatrice Ă©tait pas contente, ça avait sacrĂ©ment merdĂ© quelque part… Tout le monde tirait la gueule, grave, grave. Je suis restĂ© lĂ  3h Ă  bosser mon « cahier » toute seule et je suis reparti avec un gros mal de tĂȘte, faisait trop chaud lĂ -dedans. J’ai pas Ă©changĂ© une phrase avec la dame, Ă  part « Je dois signĂ© oĂč? ». Et puis je suis repartie dans Titine.

C’est la Saint-Valentin, on s’en br…. un peu, ici c’est tous les jours la fĂȘte (sans dĂ©conner). Thib Ă©tait déçu qu’on fasse « rien », alors j’ai mis une nappe, pour faire joli. Au club de peinture ma copine philippine Ă  clamer Ă  la ronde « Happy Saint Valentine’s day!!! » (Elle habitait aux US avant). Tout le monde s’en foutait un peu. Son mari Ă  elle Ă©tait coincĂ© dans une autre ville, Herbertine ne parle pas Ă  son mari en ce comment, Gudule je sais pas si elle a un mari parce qu’elle parle seulement de son chien… Et Ginette elle s’en fout de Saint Valentin parce que son mari s’est barrĂ© avec une pĂ©tasse vicieuse et torve… Moi j’ai dit « Y’a du cafĂ©? J’ai mal Ă  la tĂȘte et ces cons d’anglais ont dĂ©barquĂ©s ce matin au lieu de ce soir » Alors j’Ă©tais en rogne. Les anglais sont mes ennemis depuis que j’ai 14 ans.

Là le chat est allongé sur mon bras gauche, il est tout chaud et tout mimi, apaisant.

Thib vient de nous informer que le rouleau de pĂ©cu qu’il est en train d’utiliser a Ă©tĂ© fabriquĂ© le 12 janvier 2012 Ă  2h56 du matin…. Wao.

Sur ce, adishatz, portez-vous bien et forza al canut!

L’alphabet en quelques mots

 

Atelier. Je dois avouer que si pouvais transformer complĂštement le salon en atelier de peinture… (Remarque c’est presque dĂ©jĂ  fait.)

Bordeaux : Nous y sommes allĂ©s en juillet, c’Ă©tait vraiment chouette, j’ai hĂąte d’y retourner!

Collants : des collants noirs en laine pour tenir bien chaud aux gambettes. Si vous en trouvez dites moi oĂč!

Danse! Quand Thib Ă©tait petit, je pouvais danser avec lui dans mes bras 🙂

Enfant. Mon petit bonhomme grandit à tout allure. Déjà sa neuviÚme année.

Félin! Mes chats sont mes petits félins domestiques adorés.

Garçon : c’est tout de leur faute!

Homme des bois.

I droite comme un I. Droite dans ses bottes.

J comme jeune. Jeune jusqu’Ă  la mort… MĂ©thode Poulsen.*

Kafka

Luve!

M comme mĂšre. Elle manque quand elle n’est plus lĂ .

Nature.

O comme oser. Osez Joséphine.

P comme patient. Dans la salle d’attente du mĂ©decin, il faut l’ĂȘtre.

Q comme Doha

R comme restaurant.

Slowly.

TGV

U-bahn

Voiture vs vĂ©lo. Je sais je devrais faire du vĂ©lo si j’Ă©tais une vrai Ă©colo, j’en ferai quand je reviendrai dans mon plat pays Ă  moi : la Charente-Maritime.

W comme wagon : Les voyages en train ça me manque beaucoup.

X Ă©quisse, c’st comme ça qu’on dit en espagnol.

You : comme I love You. C’est la saint-Valentin, non?

Z comme Zoro: Je comprend pas que ça plaise à mon fils!!! (la vieille série celle en noir et blanc)