Le journal d’un fou

Depuis quelque temps je savais bien qu’il fait que je rafraichisse mon espagnol, que je le décoince…

Donc c’est ce que je fais : je me suis remise à lire en espagnol en commençant par El Tunel d‘Ernesto Sábato, livre culte de mes années étudiantes, sombrement hypotonique, atrocement chiant mais néanmoins fascinant… Je vous le conseille si vous voulez faire connaissance avec LE grand écrivain argentin du 20ième siècle décédé l’année dernière au modeste âge de 99 ans…

Vous pouvez lire des critiques de lecteurs là. Je me demande si je vais arriver à la finir… En plus c’est écrit très petit dans l’édition espagnol… Et il me reste Fragonard  à terminer…

NOn je n’ai pas trouvé avec les sous-titres… Mais c’est pas beau juste à écouter comme ça?

 »Â Il suffira de dire que je suis Juan Pablo Castel, le peintre qui a tué Maria Iribarne ; je suppose que le procès est resté dans toutes les mémoires et qu’il n’est pas nécessaire d’en dire plus sur ma personne  » …

Demain je vois pas copine Carmela pour une après-midi 100% hispano et ce soir je vais regarder un film en espagnol… Parce que zut, me rendre compte que je ne me sentais plus aussi à l’aise qu’autrefois en castillan, ça m’a fait un choc! Mais heureusement je me rends aussi compte que rien n’est perdu, tout est là intact, prêt à servir 🙂