Le mariage de Marisa.

Samedi tout le monde √©tait pr√®s pour aller au mariage de Marisa. Moi j’√©tais pas pr√™te du tout, j’√©tais encore dans la salle de bain, je savais pas vraiment quoi me mettre. Mes docs √©taient us√©es et avaient m√™me un trou. J’avais mis mes collants en laine noirs et ma robe pareille. C’√©tait pas vraiment une tenue de mariage, j’en suis bien consciente, mais j’ai jamais rien √† me mettre pour les mariages… Je pr√©voie jamais √† l’avance ou j’ach√®te des tonnes de trucs qu’au final je ne veux pas mettre. C’est mon cauchemar les tenues de mariage.

J’ai dit : partez devant, je fermerai la porte. Ils sont parti.

Quand je me suis enfin sentie pr√™te, malgr√© ma godasse abim√©e, je suis sortie dans la cour, il y avait plein de soleil et 4 ou 5 chatons dans l’herbe, je crois qu’ils √©taient n√©s la veille. Trop mignons. Dans l’impasse y’avait une voiture rouge am√©ricaine qui essayait de doubler une voiture bleue claire, am√©ricaine, j’avais jamais vu √ßa. Je les ai d√©pass√© et j’ai commenc√© √† d√©valer la pente en courant devant la voiture rouge qui apparemment avait un probl√®me de frein. √Čtrange.

Le mariage avait lieu dans le quartier, la bouche de m√©tro √©tait en fait juste en face de la rue Michelet. Face √† l’√©glise de la Genette. Je pouvais y √™tre en 5 minutes. Mais j’ai eu un probl√®me de voiture. Il fallait que je passe au garage √† cause de mon essence. J’ai √©t√© au garage o√Ļ j’avais √©t√© avec El Vaqu√©ro une fois. Y’avait un truc qui allait pas dans mes comptes. J’ai compl√®tement oubli√© le mariage de Marisa. J’√©tais compl√®tement obnubil√©e par ce probl√®me d’essence… Et puis quand je suis sorti du garage il √©tait 16h30. J’ai regard√© whatmille fois ma montre , mais y’avait pas √† dire : il √©tait 16h30… Le mariage devait √™tre fini. J’ai repris le chemin de l’√©glise, j’ai rencontr√© des cousins et certains de mes fr√®res qui partaient vers je ne sais o√Ļ en attendant l’heure du vin d’honneur… Il m’ont dit que les autres √©tait tous chez un de nos copains, vers St-Pierre. J’ai pris le chemin de St-Pierre. A partir de l√† tout est parti en vrille.

Tout le monde √©tait bourr√©, ou avait les yeux bizarres, personne n’a dormi pendant 48h et moi non plus. Le p√®re d’Alix √©tait pas content car les gamines aussi avait bu. J’ai retrouv√© des potes que j’avais pas vu depuis 20 ans et dont j’arrivais pas √† me rappeler… C’√©tait le bordel. J’ai vu Marisa nul part. Ma cousine Fiona √©tait l√† et s’√©tait fait tatouer enti√®rement les jambes depuis la derni√®re fois o√Ļ je l’avais vu, en entier. Surprenant. J’ai r√©ussi √† avoir la salle de bain pour moi. J’avais plut√īt tr√®s bonne mine. Mais j’ai pas vu Marisa, ni son mari.