PĂąques de 2004 Ă  2012!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

El Hijito, nĂ© en mai 2003, a vu son premier PĂąques en 2004…

Hier j’ai prĂ©parĂ© la galette de PĂąques pour aujourd’hui. La galette de PĂąques c’est un symbole, c’est comme la buche de NoĂ«l, faut la faire… J’avoue que la galette de PĂąques est plus facile Ă  faire, mais pas forcĂ©ment Ă  rĂ©ussir car si je l’avais un peu plus fignolĂ© elle ne se serait pas « ouverte » comme ça… Ca doit une question du quadrillage Ă  la fourchette qui doit se faire un peu plus profondĂ©ment… Elle est plus sympa Ă  manger que la buche en fait, avec quelques fruits au sirop maison (framboises, poires…) c’est exquis!

Bon voilà la recette de la galette de Pùques, façon Charente-Maritime :

Pour une bien grosse galette :

125 grammes de beurre demi-sel bien mou

375 grammes de farine

250 grammes de sucre en poudre

3 Oeufs

1/2 paquet de levure

une cuillĂšre Ă  cafĂ© d’extrait d’amande amĂšre

Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante). Mélanger farine sucre et levure puis avec le beurre et les oeufs (on mélange avec les mains comme pour une pùte à tarte ou avec son robot Kitchen Machin si on a les moyens) on ajoute la levure on fait une belle boule.

Sur un grand moule plat on dispose du papier sulfurisĂ© et on pose la boule dessus : on doit la modeler Ă  la main pour qu’elle soit en forme de navette plus ou moins Ă©piasse de 3 cm environ (ne pas la faire aller jusqu’au bout du moule car elle va un peu s’Ă©tendre). Ensuite tracĂ© un quadrillage Ă  la fourchette dessus et Ă©taler avec les doigts (ou un pinceau) un jaune d’oeuf dessus pour qu’Ă  la cuisson ça fasse joli.

Faire cuire 25 minutes.

La galette est encore meilleure le lendemain, mais on peut aussi la manger le jour mĂȘme…

C’est la recette de ma grand-mĂšre 😉