Fait un froid de canard

Un temps de cochon, Ă  pas mettre un chat dehors (d’ailleurs ils sont restĂ©s dedans tout la journĂ©e).

Bourrasques, vent, pluie… A croire qu’aujourd’hui on fait rien que de se prendre de la pluie toute la journĂ©e dans la figure ou dans le pare-brise.

Heureusement le Dr Charlemagne (Si c’est vrai vous pouvez vĂ©rifier!) m’a dit Ă  l’issu d’une Ă©cho que ma thyroĂŻde Ă©tait peut-ĂŞtre paresseuse mais complètement comme il faut Ă  part ça. J’avoue que ça m’a fait plaisir.

Et puis comme j’Ă©tais garĂ© Ă  un bout de Pau j’ai Ă©tĂ© Ă  l’autre bout en me cramponnant Ă  mon parapluie.

J’ai failli m’envoler de surprise devant l’Ă©glise St-Jacques en dĂ©couvrant un clocher sur le trottoir…

Je vais pas souvent Ă  la ville avec mes bottes de campagnarde! Bah oui. Bon ok j’y suis allĂ©e la semaine dernière (H&M oblige) mais j’Ă©tais pas passĂ© par lĂ .

Je suis rentrĂ© toujours sous cette pluie battante avec mes essuie-glaces pourris. Au contrĂ´le technique ils m’ont dit de les changer, mais Ă©videmment je l’ai pas fait.

Franchement aujourd’hui j’avais qu’une envie : m’enfouir sous un plaid avec Minette par dessus pour me tenir chaud. Mais j’avais des trucs Ă  faire et Bertille m’a dit de passer prendre le thĂ© devant sa cheminĂ©e. On s’est effondrĂ© toutes les deux sur ses canapĂ©s mous, le regard visqueux et on a parlĂ© des bouquins qu’on vient de lire : dĂ©cevants… On attend une rĂ©vĂ©lation avec un auteur gĂ©nial.

A 16H30 devant l’Ă©cole j’Ă©tais garĂ© Ă  cĂ´tĂ© de la seule maman que j’aime bien (elle fait psycho Ă  Bordeaux, c’est dĂ©jĂ  un bon point) on a baissĂ© les vitres et on papotĂ© en attendant les gosses.

Ce soir j’ai qu’une envie : faire l’autruche sous mon plaid en regardant un film argentin en VO, Minette sur moi et en envoyant des textos Ă  mon jules…

Y’a des jours ou la pluie, ça devrait pas exister.