Rock progressif et musique Ă©lectronique

Bah je comprends que si on a pas Ă©coutĂ© ça quand on Ă©tait « jeune » et qu’on le dĂ©couvre aujourd’hui ça fasse un peu dĂ©modĂ©…

Que ceux qui ne sont pas trop branchĂ© JJG ne s’effraie pas : ce n’Ă©tait pas « son » groupe et il ne chante pas sur ce morceau.

Mais pour moi c’est vraiment la musique des annĂ©es insouciantes. Ou quasi insouciantes. En tous cas la musique de mes annĂ©es collĂšge et lycĂ©e. Entre autre. J’ai dĂ©jĂ  souvent parlĂ© des disques qui arrivaient Ă  la maison : Shulze, Tangerine Dream, les premiers Pink Floyd (Ă  partir de the Wall j’aime plus, mais c’est personnel) Krafwerk etc… Electronique et rock progressif, que du bon 🙂 Je me demande oĂč il allait chercher tout ça le frangin? Peut-ĂȘtre qu’il sortait avec la fille d’un disquaire?