Faisons la siĂšste

Il parait qu’aujourd’hui c’est la journĂ©e internationale de la lenteur… Je sais pas oĂč, parce qu’ici c’est surtout la fĂȘte de la zic, mais bon, admettons.

Il parait que puisque tout le monde est trop speed et que tout va trop vite Ă  cause d’internet, du tgv et des tĂ©lĂ©phones portables, on est tous en complet burn-out.

C’est pas faux.

Parfois je fais exprĂšs d’oubliĂ© mon portable en pensant : qu’est-ce qui va se passer si je ne suis pas joignable « tout de suite »? Ben rien en fait. On me laissera un message, voilĂ  et la terre n’arrĂȘtera pas de tourner… Et si c’est l’Ă©cole de Titi? L’Ă©cole de Titi m’a appelĂ© une fois en 6 ans de scolaritĂ©, je crois qu’on va pouvoir survivre…

Faisons donc une sieste tranquille sous mon arbre en attendant que je commence un job oĂč je n’aurais plus guĂšre le loisir de « prendre mon temps ».

Cependant, je dois dire, le bĂ©arnais, de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, ne frise par le burn-out… Il arrive partout, tranquillement, toujours en retard et jamais stressĂ©. Je ne m’en fais pas pour le bĂ©arnais qui est loin, trĂšs loin du parisien agitĂ© de la cafetiĂšre.

En tant que rochelaise bon teint, je ne me sens ni parisienne , ni bĂ©arnaise ramollie du bĂ©ret… (Ouh ouh la provocation!). Je retourne Ă  ma sieste, sous mon arbre.

Ce matin je me suis rĂ©veillĂ©e Ă  5h30…

… le rĂ©veil a sonnĂ© Ă  6h car El Hijito partait en « sortie de fin d’annĂ©e » avec sa classe et devait ĂȘtre Ă  l’Ă©cole Ă  7h15. Évidemment il Ă©tait fin prĂȘt et tout excitĂ© Ă  6h30… On Ă©tait les premiers, tout seuls dans la cours de l’Ă©cole ! lol

J’ai bien cru que j’allais pouvoir me recoucher et cocouner jusqu’Ă  11H avec El Marido qui est en rĂ©cup… Mais non : le mardi j’ai « peinture ». Et j’allais pas sauter mon cours de peinture, vu que c’est l’avant dernier cours de l’annĂ©e et qu’aprĂšs il faudra attendre le 16 septembre et dĂ©couvrir une nouvelle prof, car la notre tire sa rĂ©vĂ©rence.

En dĂ©but d’aprĂšm,  j’ai eu l’agrĂ©able surprise de recevoir un coup de fil de la secrĂ©taire de la DRH de la CQ : j’ai un deuxiĂšme entretien dans une douzaine de jours!!!! Ça c’est un Ă©vĂšnement! Je sais qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuĂ© mais dĂ©jĂ  cela me confirme que mon 1er entretien c’est rĂ©ellement bien passĂ© et que je ne me suis pas racontĂ© une histoire, et ça, Ă  47 piges et n’ayant pas bossĂ© depuis 7 ans… C’est un grand pas! J’ai hĂąte de passer cet entretien!!!!

En dehors de ça, se rĂ©veiller Ă  5h30 le matin c’est pas un plan pour moi : j’ai somnolĂ© toute la journĂ©e et c’est maintenant que je me rĂ©veille!

El Hijito a Ă©tĂ© au Village Gaulois avec sa classe. Il en est revenu RA-VI, et en plus il a pas vomi dans le bus. Aucun enfant n’a vomi, c’est pas merveilleux?

Sur ce adishatz et poils au pattes!

La fĂȘte des pĂšres

Pour la fĂȘte des pĂšres je me rappelle avoir confectionner Ă  l’Ă©cole primaire un cendrier en terre peint de couleur Ă©tranges (« une sorte de marbrage rouge et bleu) et vernis!! Je me rappelle d’avoir assemblĂ©e 4 petites boĂźtes d’allumettes en quinconces sous un joli carrelage de cuisine trĂšs moche… Je me rappelle en maternelle avoir dessinĂ© un truc zarb (un cheval?) qu’on avait collĂ© sur de la feutrine rouge…

Je ne me rappelle pas trop des cadeaux de fĂȘtes des mĂšres…  Et non : je ne suis pas sĂ»re qu’il y ait eu de colliers de nouilles! (Enfin si pour la vente de fin d’annĂ©e, peut-ĂȘtre)

Mais ce que je n’ai jamais, jamais fait c’est un truc aussi peu « fĂȘte des pĂšres » que faire le portrait de son papa de cette façon :

Comment donc la maĂźtresse a-t-elle eu une idĂ©e pareille?  Je dois dire que pour la premiĂšre fois je me suis demandĂ© si son choix n’avait pas Ă©tĂ© guidĂ© par un esprit pervers 😉

Sur ce adishatz et portez-vous bien.

Rah, les enfants, je suis vannĂ©e!

Aujourd’hui c’Ă©tait la fĂȘte de l’Ă©cole… Faisait super chaud dehors et Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©glise (bah oui pourquoi pas, c’est bien pour chanter…) on grelotait presque. En fait ĂȘtre dans l’Ă©glise c’est un peu la solution de secours quand on a pas pu avoir de salle communale gratis…

Ensuite la kermess c’Ă©tait dans la cours de l’Ă©cole et pas dans la cathĂ©drale comme l’a compris mon frangin : « C’est originale de faire une fĂȘte d’Ă©cole dans une Ă©glise! Vous avez fait le chamboule-tout? ».

Dos cientos niños qui braillent en mĂȘme temps… (Rappelez-moi que je ne suis pas faite pour l’enseignement si je redis, comme ça, un jour, que j’aimerais bien ĂȘtre prof de collĂšge…)

Tous les gamins de la maternelle au CM2 on chantĂ© des trucs. C’Ă©tait plutĂŽt sympa mĂȘme si ça a toujours le mĂȘme cĂŽtĂ© emmerdant faut bien le dire. J’aurais prĂ©fĂ©rĂ©, largement, ĂȘtre Ă  la plage. Mais : la plage se trouve Ă  120 bornes et il faut bien assister Ă  la fĂȘte de l’Ă©cole.

La kermess Ă©tait ultra nase (dixit le fiston… Je ne me serais pas permise d’Ă©valuer la pĂȘche aux canards…).

Tout cela m’a coutĂ© 9 euros mine de rien car j’ai Ă©galement soupesĂ© un jambon pour un euros et dĂ©cidĂ© qu’il pesait 8 kilos… J’parie que c’est pas moi qui vais gagner!

Y’en a qui sont encore plus grognon que moi (si si c’est possible!) mon voisin (de rue) m’a dit qu’avec la chaleur qu’il faisait et le froid qu’on avait eu dans la cathĂ©drale demain il Ă©tait aphone!!! D’ailleurs (il s’est raclĂ© la gorge) il l’Ă©tait dĂ©jĂ !

Les gamins trouvaient tout nul comme chaque annĂ©e… Mais je vais pas critiquer, j’ai pas envie de « m’investir » dans la kermess personnellement alors ne jetons pas la pierre aux pauvres organisateurs…

LĂ -bas j’ai retrouvĂ© ma copine MĂ©lissandre, celle qui est pas du tout ma copine en fait mais qui m’aime bien je crois 😩 On a bavassĂ© avec son Jules et ça a fait passĂ© le temps. Elle serait sympa si elle Ă©tait moins… Hum, de droite…

Et puis y’a le seul papa vraiment cool de l’anniv’ de Thib (bien que militaire) qui est venu me dire qu’il voulait s’excuser pour le jour de l’anniv’ parce qu’ils avaient Ă©tĂ© tous un peu relou dans mon salon (ce sont ses mots) je le trouve vraiment trop cool, parce que c’Ă©tait le seul qui n’Ă©tait pas relou ce jour lĂ  en fait! lol. Je l’ai assurĂ© que y’avait pas lĂ©zard… (Je crois qu’il est le seul a avoir compris que j’Ă©tais la seule « de gauche » dans mon salon et que c’Ă©tait un peu relou leur discours « pauv’ cons de gauchistes… ».

Quand on est revenu de tout ce tintoin, Thib et moi on Ă©tait nase et moi j’avais une bonne migraine. On a jouĂ© Ă  la Wii et on a mangĂ© des pizz’ devant la tv. En pensant au pauvre Marido tout seul lĂ -bas au taf Ă  faire le guignol jusqu’Ă  22h…

La dessus, tirlipimpon, prenez-soin de vous et adishatz bĂ©roĂŻss…

On a pas d’printemps!

El Marido, le fiston et moi on est arrivé dans le sud-sud-ouest il y a 5 ans.

Ca fait 5 ans que j’entends : « On pas eu de printemps! »,  « On a pas eu d’Ă©tĂ©! », « Ah lala on a jamais eu un mois de mai aussi horrible! » , « On a pas eu de mois de Juillet!! »

Et moi je vais vous dire : mĂȘme si Ă  Madrid les tempĂ©ratures Ă©tait plus Ă©levĂ©es qu’ici, j’ai jamais autant crevĂ© de chaud qu’ici! Parce qu’ici c’est les tropiques!

Ok hier il faisait pas trĂšs chaud mais aujourd’hui les « On a pas d’printemps » devraient se sentir mieux je crois…

Ce qui est rigolo c’est que lundi « ils » vont recommencer leurs lamentations…

L’autre jour, il faisait 35° plus une humiditĂ© qui explique les forĂȘts de bananiers dans les jardins bĂ©arnais… Je croise Melissandre (ben si, c’est son vrai nom!) elle me dit « Ah, quel temps magnifique! On revit!! ».

Moi, les vĂȘtements 100% trempĂ©s et collĂ©e au dossiers de ma voiture, une larme de sueur me coulant sur la lĂšvre supĂ©rieur j’ai dit : … J’ai rien dit je crois.

Sur ce, adishatz et portez vous bien.

Internet ou peinture?

Edit :

Ce soir : HĂ© oui j’ai ressorti mon petit chevalet, le grand Ă©tant descendu en bas, dans mon atelier afin de dĂ©sencombrer le salon. Je dois dire que c’est chouette d’avoir un atelier rien qu’Ă  moi… C’est chouette pour ceux qui aiment travailler dans le silence, sans ĂȘtre dĂ©rangĂ©s…

Mais moi j’aime peindre en parlant, en Ă©coutant la tĂ©lĂ© ou la radio, en discutant avec mon jules ou mon fiston… Je sais pas si mon atelier ne va pas ĂȘtre finalement juste la piĂšce ou j’entrepose mon matos. Ce qui est dĂ©jĂ  pas mal! Et puis quand il fera trĂšs chaud cet Ă©tĂ© je serai contente de descendre au frais 🙂

Cette aprĂšs-midi:

Les deux mon général! (Internet et peinture!)

Allez hop! Au boulot!