Ca y est : demain c’est la rentrée :-(

Hier soir, la côte basque…

Je peux pas dire que ça me fasse plaisir ou que ça m’enthousiasme : c’est la rentrée.

La rentrée c’est un truc qui fait plaisir aux premiers de la classe, à ceux qui s’ennuient en vacances…

Je ne me suis jamais ennuyé en vacances (ma Yaya avait l’habitude dire « Y’a que les gens bêtes qui s’ennuient! », elle n’avait peut-être pas 100% raison, moi non plus, mais je suis d’accord avec elle).
Voilà donc la rentrée : il va falloir se lever à heure fixe, accompagner El Hijito à l’école… L’aider aux devoirs… Être à l’écoute… Reprendre une rythme plus raisonnable pour les repas et le coucher… Et continuer ma recherche d’emploi, again and again…

Ce matin j’ai reçu un PFO (« Please fuck of » ou manière élégante de dire que ta candidature n’a pas été retenue) :Madame, blablabla… Après étude je vous informe que votre dossier n’a pas été retenu. Je le regrette vraiment (oulala, ça c’est gentil quand même comme PFO!). Toutefois, votre qualification ou votre parcours peuvent intéresser notre collectivité… (Ils disent ça à tout le monde?) Blabla…

Bref, c’est pas complètement négatif et une petite flamme brule dans mon coeur cerveau (?) pour la collectivité qui peut-être pensera à moi…

Je sais plus quoi lire, je crois que je vais « descendre » au grenier piocher dans les vieux bouquins que j’ai lu il y a longtemps. Je me rappelle d’un Carmen Gaïté que j’ai envie de relire : Passages Nuageux ça s’appelle en français.

Sur ce adishatz et bonne rentrée (beurk : je déteste la rentrée, la rentrée ça pue, la rentrée c’est pour les premiers de la classe! Remarquez c’est pas complètement vrai car El Hijito aime pas trop ça non plus…)