Sansé

La première fois que j’ai entendu parler de Sansé véritablement c’était par ma coloc’ Rocio à Madrid. Elle allait en vacances régulièrement là-bas dans la famille de son père. Prendre le frais. D’autres préfère prendre le chaud au sud.

Saint-Sébastien une des 3 capitales du Pays-Basque espagnol (les autres étant Bilbao et Vitoria)  est connue pour être LA station balnéaire chic, voire « aristocratique », d’Espagne (Le reine Isabel II en avait fait sa résidence d’été au milieu du XIX ème siècle). C’est une ville « Ã©légante » et qui est vraiment aux antipodes des plages de la côte méditerranéenne espagnole. La Costa Brava, La Costa del Sol ont été en grande partie sacrifiées sur l’autel du tourisme avec un grand T. Si certains endroits conservent leur charme il faut bien avouer que le béton (comme à Biarritz d’ailleurs où j’étais dimanche dernier) a fait pas mal de dégâts.

A Sansé il y a bien sûr aussi pas mal de béton mais le charme de l’ancien est aussi encore là car la ville étant importante elle a su conserver son caractère… Le vieux quartier reste plein de charme et de bars à tapas 😉 plein de charmes aussi.

Vieille ville

La dernière fois que je suis allée là-bas c’était vers 1995 et j’avais trouvé l’ambiance particulière : en effet c’était encore la grande époque des attentats et des policiers cagoulés étaient très nombreux, armées de mitraillettes.

J’espère ne pas les revoir la prochaine fois que j’irai me promener dans le vieux quartier, comme à l’époque.

Ce qu’il y a de plus beau Donostia (nom basque de la ville qui remplace le nom historique de San-Sebastian) c’est la plage : La Concha (La conque ou coquille) de quoi rendre verte de jalousie sa voisine française Biarritz …

Pas mal la Concha, non?

Promenade en bord de mer par Joaquin Sorolla (1863-1923)

J’espère pouvoir bientôt vous montrer mes propres photos, celles-ci ont toutes été empruntées au web…

Sur ce adishatz et portez vous bien.