Sansé

La premiĂšre fois que j’ai entendu parler de SansĂ© vĂ©ritablement c’Ă©tait par ma coloc’ Rocio Ă  Madrid. Elle allait en vacances rĂ©guliĂšrement lĂ -bas dans la famille de son pĂšre. Prendre le frais. D’autres prĂ©fĂšre prendre le chaud au sud.

Saint-SĂ©bastien une des 3 capitales du Pays-Basque espagnol (les autres Ă©tant Bilbao et Vitoria)  est connue pour ĂȘtre LA station balnĂ©aire chic, voire « aristocratique », d’Espagne (Le reine Isabel II en avait fait sa rĂ©sidence d’Ă©tĂ© au milieu du XIX Ăšme siĂšcle). C’est une ville « Ă©lĂ©gante » et qui est vraiment aux antipodes des plages de la cĂŽte mĂ©diterranĂ©enne espagnole. La Costa Brava, La Costa del Sol ont Ă©tĂ© en grande partie sacrifiĂ©es sur l’autel du tourisme avec un grand T. Si certains endroits conservent leur charme il faut bien avouer que le bĂ©ton (comme Ă  Biarritz d’ailleurs oĂč j’Ă©tais dimanche dernier) a fait pas mal de dĂ©gĂąts.

A SansĂ© il y a bien sĂ»r aussi pas mal de bĂ©ton mais le charme de l’ancien est aussi encore lĂ  car la ville Ă©tant importante elle a su conserver son caractĂšre… Le vieux quartier reste plein de charme et de bars Ă  tapas 😉 plein de charmes aussi.

Vieille ville

La derniĂšre fois que je suis allĂ©e lĂ -bas c’Ă©tait vers 1995 et j’avais trouvĂ© l’ambiance particuliĂšre : en effet c’Ă©tait encore la grande Ă©poque des attentats et des policiers cagoulĂ©s Ă©taient trĂšs nombreux, armĂ©es de mitraillettes.

J’espĂšre ne pas les revoir la prochaine fois que j’irai me promener dans le vieux quartier, comme Ă  l’Ă©poque.

Ce qu’il y a de plus beau Donostia (nom basque de la ville qui remplace le nom historique de San-Sebastian) c’est la plage : La Concha (La conque ou coquille) de quoi rendre verte de jalousie sa voisine française Biarritz …

Pas mal la Concha, non?

Promenade en bord de mer par Joaquin Sorolla (1863-1923)

J’espĂšre pouvoir bientĂŽt vous montrer mes propres photos, celles-ci ont toutes Ă©tĂ© empruntĂ©es au web…

Sur ce adishatz et portez vous bien.