En résumé

Nuageux ce matin, Ă©norme orage entre midi et deux heures : l’orage faisait tellement de bruit que j’ai cru que quelqu’un jouait du tambour sur la table du jardin! oui mais qui? Youri? peut probable…  Grand soleil Ă  prĂ©sent… Retour de l’Ă©tĂ© indien.

Je sais que j’ai dĂ©jĂ  mis cette chanson sur ce blog mais ça fait peut-ĂŞtre des annĂ©es… Donc y’a prescription! Et puis quand on aime on ne compte pas! Ce morceau c’est de l’or pur…

Hier Ursuline de chez PĂ´le m’a appelĂ© pour faire notre point mensuel!!! C’Ă©tait la première fois qu’elle m’appelait au lieu de me convoquer! Ca tombe bien parce que j’ai vraiment l’impression de perdre mon temps quand je vais la voir. Notre appel Ă  durĂ© 4 minutes 57 secondes! Laps de temps pendant lequel elle aussi trouvĂ© le temps de me raconter un peu sa vie!!! Elle est forte… Elle m’a dit qu’on se reverra, en vrai, en dĂ©cembre. Que lĂ , si je n’ai pas trouvĂ© de job, il faudra penser Ă  me prescrire (c’est moi qui utilise le mot, pas elle)  un accompagnement… Moi d’accompagnement j’en veux pas… Je me dĂ©brouille plutĂ´t mieux sans. J’en ai dĂ©jĂ  eu, je sais de quoi je parle. Leurs accompagnement Ă  la gomme, ça dĂ©connecte de la rĂ©alitĂ© plus qu’autre chose, en tous cas en ce qui me concerne! Et puis je suis contre le fait que des organismes foireux se fasse payer pour leurs accompagnements foireux et onĂ©reux tout en payant eux mĂŞmes une misère (le minimum lĂ©gal toujours!) les « accompagnateurs »… Je suis contre « le » système.

En dehors de ça El Hijito a testĂ© hier le club de ping-pong et ça lui a plu. A suivre…

El Hijito toujours, me murmure Ă  l’oreille « Tu trouves pas que papa, ses nouvelles chaussures elles font un peu fille? » Je crois qu’El Hijito a une idĂ©e de ce qui fait fille très amusante et qui me plaĂ®t!

Chaussures de fille selon Titi (ou les groles que JE chausse 6 mois de l’annĂ©e)

Mi Hermano El Vaquero se balade sur mon blog la semaine dernière et stope la souris devant un super dessin d’homme-chat, il est admiratif et lit ce qu’il y a marquĂ© dessous : « Oh ben merde, c’est moi qui l’ai fait!!! » Ralalala!

Autrement lundi j’ai marchĂ© 6 ou 7 km pour le fun avec ma copine Ursula* (autrement nommĂ©e le Cabri des PyrĂ©nĂ©es)  je me paye deux Ă©norme ampoules : une sous chaque talon! Morale de l’histoire : lundi prochain (je suis vraiment obligĂ©e?) je mettrai de meilleures chausses.

Pour me changer les idĂ©es et puisque je ne fait plus de peinture en groupe (mais du dessin le vendredi matin Ă  l’Ă©cole sup d’arts de P…) j’ai dĂ©cidĂ© de m’amuser un peu et de faire une drĂ´le de tĂŞte un peu naĂŻve, en m’inspirant d’une image-tableau que j’avais vu (et photographier avec mon modeste tĂ©lĂ©phone) il y a quelques mois dans un grand magasin de meubles. Une sorte de tableau-dĂ©co si on peut dire…

Je pense que je ferai le fond bleu nuit, ce n’est pas encore totalement dĂ©cidĂ©… Peut-ĂŞtre avec des « Ă©lĂ©ments de dĂ©cors », je ne sais pas… Le visage est encore pas mal Ă  travailler…

J’ai encore plein de choses Ă  raconter mais faut que je peigne. J’aimerais mieux dormir, mais je culpabiliserais…
* Non elle s’appelle pas Ursula pour de vrai je vous l’ai dĂ©jĂ  dit…