Cannelle

Si je dis que je valorise plus la vie des ours bruns des Pyrénées que celle des hommes, ont me dit que c’est mal car la vie humaine est plus importante et que si on me donnait le choix entre la vie d’un ours que je ne connais pas et la vie de mon fils, le choix serait vite fait…

Mais à mon sens c’est biaiser le débat…

Il vaudrait mieux dire : Si tu as le choix entre la mort d’un ours que tu ne connais pas (et dont l’espèce est en voie de disparition) et un homme que tu ne connais pas (et dont l’espèce est largement en surpopulation) la vie de qui choisirais-tu?

Je choisirais la vie de l’ours! Et si on me disait qu’il y a des milliards d’hommes que je ne connais pas sur terre et que la terre étouffe de tous ces humains qui la détruisent et que l’ours blanc que je ne connais pas, ni ses enfants, ni sa famille… Si on me disait l’ours blanc (allez on change de couleur soyons fous!) est en train de disparaître et que dans dix ans il n’y en aura plus… Mais que si tu donne la vie de 100 humains on peut sauver 1 ours blanc, puis 2,  puis 3…

Si je ne connais ni ces ours, ni ces humains… Personnellement pourquoi valoriserais-je plus la vies des humains en surpopulation que celles des ours en train de disparaître, définitivement (ils ne ressusciterons pas comme Jésus, soyez-en sûrs…).

Je connais  un mec qui dit qu’il y a trop de chats sur terre… Et je rigole : c’est vrai que les chats avec leurs idées machiavéliques et leurs usines chimiques, leurs aéroports nantais, sont en train de polluer la terre jusqu’à ce qu’elle en crève!!! Empoisonnons les chats! Ces vils malfaiteurs!!!! Castrons-les ces cons, avant qu’il n’aient des chatons encore plus cons et inconscients qu’eux qui fassent couler des pétroliers sur les côtes et remplissent l’estomac des poissons de sacs en plastique!!! Tuons ces chats!!  Ah mais non, je m’égare ce ne sont pas les chats qui font ça. Nuisibles renards, loups, ours, chats! Aux armes citoyens : rayons-les du paysages! Sinon ce sont-eux qui vont nous détruire! Ah non? Tiens, on me dit que c’est le contraire?

De là à dire que je valorise plus là vie de 1000 chats que celles d’un gros connard qui pense qu’au Japon tout va bien et que Fukushima c’est derrière nous, n’ayez crainte nos amis japonais ne sont pas irradiés, et puis aucune centrale nucléaire ne peut causer de problème en Gaule, autour de notre nombril…

De là à dire que je valorise plus la vie des animaux il n’y a qu’un pas et je me permets de vous dire que ça fait longtemps que je l’ai franchis ne vous en déplaise, mes hommages, le bonjour chez vous.

Je valorise plus la vie des orang-outans que l’huile de palme est en train de rayer de la planète à tout jamais par la culture intensive et la suppression de leur habitat que la vie de tous les mecs en complet veston, Rolex et couillonades qui se font du flouze sur la mort de la forêt tropicale et des milliers d’espèces qu’elle abritait.

Sur ce, passez un agréable week-end et profitons de ces quelques jours avant l’explosion finale. Merde.

« L’Europe reproche à la France de ne pas avoir pris des mesures suffisantes pour assurer la protection de l’espèce, en particulier en Béarn, où, du fait de l’absence de femelles, les ours sont menacés de disparition totale. » (clique là pour plus d’info locale)

Extrait de Wiki :

« Cannelle est la dernière ourse de souche pyrénéenne pure. Elle fut abattue le 1er novembre 2004 par René Marquèze, un chasseur qui aurait été précisément sur les lieux où les autorités avaient prévenu de la présence de l’ourse.

Après avoir été mis en examen pour destruction d’espèce protégée, René Marquèze, 64 ans, a d’abord bénéficié d’un non-lieu le 19 janvier 2007, ayant plaidé l’état de nécessité. L’État et 19 associations écologistes s’étaient portés partie civile contre René Marquèze. Ceux-ci font alors appel du jugement et, le 6 avril 2007, la cour d’appel de Pau annule le non-lieu et ordonne le renvoi de l’affaire en correctionnelle.

René Marquèze a bénéficié d’une relaxe par le tribunal correctionnel de Pau en date du 21 avril 20081.

Il fut condamné, le 11 septembre 2009, en appel à payer un total de 11 000 euros à sept des huit parties civiles. »

Un jour il y a quelques années j’ai croisé un type, qui connaissait et admirait ce type. Apparemment tout ce qui se dégageait de l’histoire c’était la fierté « con » d’avoir dégommé un ours « putain con ».

Je vous laisse imaginer ce que j’en pense car si je le disais, d’aucun serait choqué.

Un lien intéressant sur les ours des Pyrénées : http://www.dinosoria.com/ours_pyrenees.htm

Madness

Journée très froide, comme partout, sauf à Doha je suppose…

A 8h el deshollinador* est venu ramoner la cheminée comme ça on va pouvoir faire du feu, quand aura du bois. Faut que je mette la couronne de Noël sur la porte… Ou pas? Allez, ça fera plaisir au môme.

Hier j’ai fait une drôle de rencontre, un type qui sortait de son jugement. Ce qui m’apprendra à prendre un café trop près du tribunal. C’était un peu étrange d’autant plus que le garçon, bien qu’ayant laissé son cheval sur les coteaux, sentait vraiment très mauvais et pas seulement l’écurie. Il sortait de son jugement, donc,  qu’il avait trouvé « rigolo » et nous a tapé la causette un peu trop longtemps  à ma copine et à moi car il faisait plus chaud à l’intérieur, tu m’étonnes John.

Un jeune gars cette après-midi s’est jeté du 6ième étage place d’E. à P… Je suis heureuse de ne pas être passé par là à ce moment là. C’est un endroit où je passe souvent et je n’aurais pas aimé mourir sous le poids du suicide d’un autre. Je dis ça mais le périmètre était plus ou moins fermé je crois et les pompiers présents, ce qui n’a rien changé à l’affaire.

Puis que c’est comme ça j’ai fait quelques dessins à l’encre de Chine pour passer le temps en rentrant.

P1090701

Je me suis dit que c’était marrant l’encre de Chine parce qu’il faut pas trop réfléchir, faut y aller vite euf, pas poser de question et voilà. J’en suis pas encore à faire une bd, dommage.

Quand je ne prends pas mon apn les Pyrénées sont magiques, quand je le prends elle disparaissent derrière les nuages, le lendemain c’est superbe et je n’ai pas l’apn. Il faut donc me croire sur parole : en hiver les montagnes sont belles.

Aujourd’hui c’était le 12/12/12 et El Hijito nous a fait prendre une photo de la « station météo » à 12H12…

WP_000587

A chaque fois que j’arrive en voiture, Minette se précipite sous les roues de la voiture. Combien de temps vais-je pouvoir l’éviter? Est-elle suicidaire?

Youri qui n’est pas suicidaire dort sur mes bras et vous envoie de grosses bises. Il souhaite que vous vous portiez bien.

* »ramoneur » dans la langue d’ Almodovar

Dis-moi comment tu t’appelles

L’année dernière quand j’avais vu la bande annonce du Prénom j’avais eu tout de suite très envie de le voir… Mais je ne vais pas souvent au ciné et il a fallu qu’il m’arrive sous forme de DVD pour que je le voie hier soir.

Encore une fois, malgré un film un peu long,  je n’ai absolument pas vu le temps passer j’ai été prise dans ce film à 100%.  Réalisé par Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte (desquels je n’avais jamais rien vu), avec principalement  Patrick Bruel (Je ne me rappelle pas l’avoir jamais vu dans un film sauf dans Fais pas ci, fais pas ça), Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume De Tonquédec (Je l’adore Dans Fais pas ci…)  et Judith El Zein.

A la base c’était une pièce de théâtre, c’est donc un peu du théâtre filmé, mais c’est pas grave : les acteurs sont excellents et nous plongent dans un diner de famille cauchemardesque et complètement délirant! Bien sûr dans la réalité on ne pourrait pas aller si loin dans les règlements de comptes sans crise de nerfs, portes qui claquent et hurlements hystériques 😉 Mais là tout se dit, et les « acteurs » du diner restent dignes et continuent encore et encore à se balancer leurs 4 vérités! Jouissif et vraiment drôle! On aimerait pas être à leur place mais qu’est-ce que c’est bien dialogué! Qu’est-ce que c’est bien joué…

Ca m’a rappelé Woody Allen (ce qui dans ma bouche est un compliment) et puis aussi ça m’a fait penser au film que nous avons vu l’année dernière, Carnage, de Polansky. C’est un peu le même style. Très drôle, très bien joué, du bon cinéma. J’aime ça.

Le vendredi matin c’est dessin

Je vous avais promis, en tous cas à certains ou certaines, de vous montrer ce que nous faisons à mon cours de dessin du vendredi matin, en dehors de bavarder, se bidonner et  boire du café…

Notre prof est un dessinateur de BD et le cours est donc orienter… BD. J’ai du faire un tri dans ce que je peux vous montrer : j’ai été particulièrement peu emballé par les cours où nous avons dessiné des animaux : éléphants, tigres, chien, chats, lion, biches, etc… Je ne les montre pas!!! lol Idem pour les corps nus dans toutes les positions, hommes ou femmes gros, maigres, flasques… Au crayon. J’aime pas le crayon, je déteste le crayon, je ne m’amuse qu’ avec la couleur.

arcenciel

L’arc en ciel de mardi pris par un meilleur photographe que moi

Comme disait le père d’Amélie : « je ne comprends pas ».

Depuis le début de l’année je suis allée à quelques conférences sur l’art contemporain.  Aujourd’hui encore j’y suis allée. La personne qui nous parle est une prof d’art plastique passionnée et assez passionnante : on a envie de l’écouter, on a envie d’adhérer… Mais on adhère pas beaucoup en général je crois.  Pourtant on est de bonne volonté, on a envie de comprendre, d’apprécier!

Je reconnais une chose : avec elle je comprends des choses que je n’avais pas comprises avant… De là à dire que cela me fait apprécier l’art contemporain, y’a un gouffre.

Aujourd’hui nous avons regardé un documentaire sur Jean-Pierre Raynaud et sa fameuse maison (La Maison, film de Michèle Porte, 26m)  et puis nous avons débattu.  Je croyais que je ne connaissais pas le gars, mais en fait tout le monde le connait, à cause de son pot de fleur…

pot-de-jean-pierre-raynaud-700-16434

Cliquer sur l’image pour voir un reportage sur Raynaud

Elle nous a expliqué le pourquoi du comment du pot. Et elle a beau être passionnée et passionnante, vraiment intéressante, je reste hermétiquement fermée comme une huitre. Je ne peux me sortir de la tête que « c’est trop facile ».

La maison de Raynaud c’est quoi? C’est sa maison, une maison qu’il a travaillé comme une Å“uvre d’art conceptuelle de 69 à 93, puis qu’il a détruite et dont il a exposé les gravats dans 976 bassines chirurgicales au CAPC de Bordeaux.

A la base il avait une maison normale avec une femme et du papier peint au mur (c’est lui qui présente les choses comme ça) et puis il a divorcé et à transformé sa maison d’abord en blockhaus sans plus aucune fenêtre, juste une grande meurtrière. Il y a eu 5 grandes étapes à sa maison (je vous passe les détails) et finalement c’était une maison tout en petits carrelages blancs ou personne d’autres que lui n’avait le droit d’entrer. C’était à la fois son Å“uvre et  » sa compagne » (sic). Et puis il l’a faite détruire et a tout mis dans des bassines.

Bon le truc le plus hallucinant là-dedans c’est que le type est internationalement reconnu, chevalier de la légion d’honneur, il est demandé partout, c’est une star de l’art contemporain si je puis dire… (sa bio sur Wiki c’est là)

Pourquoi je vous parle de lui? Parce que je suis complètement perplexe. Je ne comprends pas.  Je ne comprends rien. Je ne comprends pourquoi quand ce type fait ça tout le monde se l’arrache  et lui donne des prix, lui passe des commandes etc. Quel est le mystère de cette homme qu’elle est sa magie pour qu’il puisse ensorceler comme ça tant de monde… avec un pot de fleur géant pas peint en doré, pardon : couvert de feuilles d’or…

Le pire ou le meilleur de tout ça c’est qu’il a l’air parfaitement sincère!!! Je crois que c’est une sorte d’extra-terrestre, une sorte de magicien ou de marabout.

Y’étions charentais

Pas facile de trouver des vidéos avec des gens qui parlent avec l’accent de la campagne de par chez moi… Donc je vous ai trouvé Monsieur Chapuze : je sais pas d’où il est exactement, mais c’est sûr que c’est pas très loin quelque part entre La Rochelle et la Vendaye

Et ça est-ce que c’est vraiment charentais? Mangeaille? Gueudé?  Pourquoi je pense qu’à manger moi? Comprenez-vous le verbe « pimer »? Qu’est-ce que c’est qu’une « loche »?

J’ai du mal à faire la part des choses : qu’est-ce qui est charentais, qu’est-ce qui est juste du français un peu désuet? Si je suis que je « suis rendue », vous comprenez quoi?

Voilà un autre exemple d’accent charentais… Bon les histoires, sont un peu des histoires d’arsouilles, mais bon ça donne une idée…