Quoi qu’il en soit c’est pour cette nuit…

changement d'heure

Qu’on soit pour, qu’on soit contre… Quoi qu’on en pense, ou pas… le changement d’heure, c’est pour cette nuit. A Deux heures, il sera 3 heures, alors si vous devez aller Ă  la messe mettez vos pendules Ă  l’heure! Ça serait dommage d’arriver en retard!

Pour ma part je vais encore rĂąler qu’il soit dĂ©jĂ  10h quand je voudrai qu’il ne soit que 9h, c’est comme ça, mĂȘme si « Ă§a ne change rien »!

En dehors de ça je continue ma sĂ©rie des « dĂ©goulinantes », avec certaines qui dĂ©goulinent moins.

110_6086Qui dĂ©gouline…

110_6074

La table avec la boite d’aquarelle et les Colorex : « encre aquarelle »

110_6077Pas encore finito

110_6087Quasi finito

110_6090

Finito

Sur ces bonnes paroles je vous souhaite un bon dimanche « pascual », plein de gigot, de mojettes et autre gracieusetĂ©s…

Portez-vous bien, ne négligez pas votre santé ni celle des autres, je vous claque la bise si vous le permettez.

C’est facile Ă  trouver, c’est juste en face de T….!

Je n’aime pas toujours tant que ça M (Ă  part Machistador ) mais c’est c’est ce qu’il y avait en radio quand je revenais de mon entretien et ça va particuliĂšrement bien Ă  mon Ă©tat d’Ă©nervement Ă  ce moment lĂ . J’aime beaucoup la vidĂ©o cela dit  😉

Restera un mystĂšre pour moi la raison pour laquelle certains entrepreneurs (par ailleurs sympathiques, charmants et plein de bonne volontĂ©, ou gentillesse) passent une annonce chez PĂŽle en dĂ©crivant un emploi et le jour oĂč on passe l’entretien, l’emploi a changĂ© Ă  400%, parce qu’au moment oĂč ils ont passĂ© l’annonce, ils n’Ă©tait « trĂšs sĂ»r » de ce qu’ils recherchaient vraiment…

C’est la raison pour laquelle je ne saurai jamais si monsieur Pio m’aurait embauchĂ© ou pas (j’avais cependant un bon feeling) car nous sommes tombĂ© d’accord pour Ă©courter l’entretien en se souhaitant mutuellement bonne chance puisque le poste dont j’avais l’annonce dans les mains et la personne qu’il recherchait aujourd’hui n’avaient plus grand chose en commun!!! 😩

Allez on passe Ă  autre chose! La seule chose que je ne regrette vraiment pas c’est que j’aurais Ă©tĂ© seule dans l’entreprise 95% du temps si j’ai bien compris … Tristoune comme job. Anyway. On s’est serrĂ© la paluche et adishatz!

Quand mĂȘme, les gars (et les filles) qui font passer des entretiens sont Ă©tranges… Celui-ci me demande d’un air pĂ©nĂ©trĂ© comme si ça avait de l’importance : « Je vois que vous avez vĂ©cu longtemps Ă  l’Ă©tranger… Vous n’avez pas eu envie de vous y installer dĂ©finitivement? »

Bon mon gars je te rĂ©ponds, si tu veux qu’on parle de ça, mais franchement : Your question is totally irrelevant to the subject in hand !!! Ca fait exactement 12 ans que je suis revenue de mes pĂ©rĂ©grinations… En quoi cette question a-t-elle un rapport avec le post? Encore si il me demandait de continuer l’entretien en anglais ou en espagnol…  Je lui ai pas dit que sa question Ă©tait une perte de temps… J ‘Ă©tais dans mon rĂŽle de jeune femme enjouĂ©e et je l’ai Ă©coutĂ© gentiment me parler de sa boĂźte, qu’il aime beaucoup…

Maratus speciosus2

Oh une petite araignĂ©e rigolote!!! Je sais, ça n’a aucun rapport…

Maratus speciosus3

En anglais elle s’appellerait  « Maratus speciosus » je ne trouve pas son nom français.. Si vous le trouvez donnez le moi! C’est une petite araignĂ©e australienne… Étrange.

J’avais eu beaucoup de mal a trouver l’entreprise en question… J’Ă©tais sur place un quart d’ heure avant… Et je suis arrivĂ©e avec 17 minutes de retard… J’ai appelĂ© Ă  l’heure du rdv sur le portable du monsieur, qui bien sĂ»r ne captait pas, j’ai eu son rĂ©pondeur… C’est tellement pratique la campagne! une zone industrielle… Le problĂšme de ces zones c’est que rien n’y est indiquĂ©… Ni le nom des rues, ni le nom de la « zone » en question, ni rien!!! A l’entrĂ©e le nom des boites est marquĂ© sur un panneau, alors tu crois que nom de toutes les boites y est, mais  non… Non non non, ça serait trop organisĂ©… J’Ă©tais dans un Ă©tat de nerfs quand j’ai finalement aperçu le logo de la boite!!! Mais bon pour les gars qui m’attendaient j’Ă©tais pas en retard car eux n’Ă©taient pas en avance si on peut dire…

Le retour a Ă©tĂ© nettement plus rapide que l’allĂ©e. J’avais quelques courses rapides Ă  faire avant de me pointer devant l’Ă©cole du fils… On est rentrĂ© avec JJG sur RTL2. Ca m’a fait du bien, j’avais vraiment besoin de m’envoler moi aussi! Et puis j’ai fais un bon thĂ© Ă  la menthe avec de la bonne menthe du jardin, du bon thĂ© vert et plein de sucre, pour se ravigoter un bon coup! J’ai aissi fai un massacre sur le la plaquette de chocolat.  Le Youri s’est blotti dans mes bras depuis que je suis devant le PC, je suis son panier vivant, il ronronne et cĂąline, apaise, soigne le pression qui retombe, le stress.

 

 

Entre chien et loup

Fin de weekend…

On a rangĂ© et javĂ©lisĂ© le garage Ă  fond entre hier et aujourd’hui, ça en avait besoin, le voilĂ  avec une nouvelle jeunesse…

Il a fait beaucoup plus beau que ce Ă  quoi je m’attendais, on en a profitĂ© pour prendre le cafĂ© dans le jardin en jouant au yam : vive le printemps!

Mes abdos sont tout le temps un peu douloureux depuis que j’ai commencĂ© mon entrainement pour les prochains J-O… J’espĂšre qu’ils vont vite s’habituer parce que c’est pas particuliĂšrement confortable…

AprĂšs 15 jours sans atelier de dessin pour cause de vacances scolaires, j’y suis retournĂ© cette semaine  dans la joie et la bonne humeur, mais j’avais mis les vacances Ă  profit pour commencer une sĂ©rie que peut-ĂȘtre je pourrai exposer l’annĂ©e prochaine comme m’y pousse un copain qui me prĂȘtera son appart pour l’expo dans les apparts dont je vous avais parlĂ© Ă  l’automne….

La sĂ©rie  s’appelle pour l’instant les Atlantides, je sais pas vraiment pourquoi, parce qu’elles me font penser Ă  des femmes-algues peut-ĂȘtre…

Il est 19h19, le soleil est en train de se coucher, il ne fait pas encore nuit, j’aime ça!

Et puis pour finir une vidĂ©o que ‘aime beaucoup, peut-ĂȘtre l’avez-vous dĂ©jĂ  vu ici si vous trainez vos guĂȘtres chez moi de puis suffisamment longtemps…

Sur cette belle émotion, prenez soin de vous, je vous souhaite une bonne soirée et à bientÎt! Adishatz les amis!

Le bon petit soldat

Aujourd’hui, comme je suis bien mignonne et pleine de bonne volontĂ© : je suis retournĂ© voir « mon » mĂ©decin-ostĂ©o… C’est vrai que depuis quelques jours je n’ai plus mal, alors c’est peut-ĂȘtre l’effet ostĂ©o? Peut-ĂȘtre « l’effet Lourdes » de Bordeaux? Quoi qu’il en soit j’avais pris rdv avec ce monsieur pour le revoir 3 semaines aprĂšs et donc (en grande partie pour qu’on ne puisse pas m’accuser de ne rien faire pour amĂ©liorer mon cas et pour qu’on me foute la paix sur ce sujet) j’y suis allĂ©e.

ballComment je vais trop m’amuser!!!!

Comme il n’y avait plus l’effet de surprise, il m’a moins impressionnĂ©. Il a Ă©coutĂ© avec grande attention comment Ă  progresser mon « Ă©tat » depuis la derniĂšre fois, il a vĂ©rifiĂ© plein de trucs de 1000 façons… Et je ne peux pas vous rapporter tout ce qu’il m’a expliquer car c’est un moulin Ă  paroles et que tout ça est fort compliquer… J’y suis restĂ© une heure avec pour consignes de faire certains exercices que je me suis entrainĂ© Ă  faire sous sa houlette (pas si faciles ) tous les jours et j’ai du faire l’acquisition d’un putain ballon de gym… Il y a bien sĂ»r eu quelques manipulations vraiment fatigantes, tractions etc…

studioCelui-lĂ  n’est pas l’exercice le pire Ă  faire…

Je regrette que ses explications au sujet des exercices (musculations, Ă©tirements) ne soient pas accompagnĂ© de quelques schĂ©mas… 😩 Pas facile d’ĂȘtre certaine d’avoir bien tout compris!!!

Par ailleurs :

J’aime quand je tombe sur une chanson d’Higelin que j’adore Ă  la radio.

Vous vous rappelez de mon coup de gueule de l’autre jour? Mais si, PĂŽle qui me demandait de rĂ©pondre Ă  une annonce pour du secrĂ©tariat… HĂ© bien, le gars m’a appelĂ©, il veut me voir pour un entretien… Elle devait ĂȘtre chouette ma lettre… Ne me souhaitez pas bonne chance, ce job m’attire autant que du vinaigre. On verra bien, c’est tout.

J’ai une bonne copine qui va quitter notre petite ville du sud-ouest pour le grand nord. Elle va me manquer. Elle est cĂ©libataire et elle, le boulot qu’elle a dĂ©crochĂ©, il est Ă  la frontiĂšre belge. Vu qu’elle vient d’un pays qui se trouve au sud des PyrĂ©nĂ©es, ça la fait un peu flipper. Tout le monde lui dit que les gens du nord on la chaleur dans le cƓur. Elle nous dira si c’est vrai 😉 Il paraĂźt que oui…

Un proverbe espagnol qui est drĂŽle :   » Éramos pocos y pariĂł la abuela… » . Ca se traduirait  par « On Ă©tait dĂ©jĂ  beaucoup (il est dit « peu » (poco) mais c’est ironique) et la grand-mĂšre a accouchĂ©… »Â Le sens du proverbe est que quand on croit que ça peut pas ĂȘtre pire : ça peut! C’est un peu le truc de la loi de Murphy, tout ça… En français dans le cas oĂč s’utilise ce proverbe on dirait peut-ĂȘtre « mais qu’est-ce que j’ai fait pour mĂ©ritĂ© ça!!?? » Ou avez vous une autre idĂ©e?

Sur ce portez-vous bien, prenez soin de votre carcasse et Ă  bientĂŽt! Adishatz!

 

Du coq Ă  l’Ăąne*

rouges

Il y a un truc qui me met en pĂ©tard c’est quand je passe un quart d’heure Ă  choisir un nouveau rouge Ă  lĂšvres, que je choisis celui qui s’approche le mieux de ma « carnation » (comme disent les experts), un qui ne soit pas trop rose, pas trop orange, pas trop rouge, avec un soupçon de violet dedans pour s’approcher de la couleur naturel de me lĂšvres… Un qui brille un peu, ne soit pas terne, mais pas Ă  paillettes ou glossy non plus… Bref : Le rouge Ă  lĂšvres parfait! Ce qui me met en pĂ©tard c’est quand je m’aperçois en rentrant Ă  la maison que c’est justement celui que j’avais dĂ©jĂ  Ă  la maison et qui Ă  la lumiĂšre du jour naturel est en effet un peu trop ORANGE! Ça, ça me contrarie un peu quand justement j’Ă©tais tellement contente de mon choix, avisĂ©.

3927e11

Aujourd’hui je voulais faire du jardinage : je suis sortie dehors et une mini tornade s’est abattue sur ma tĂȘte faisant dĂ©coller mes cheveux de ma tĂȘte en un tourbillon burlesque faisant penser Ă  une sorciĂšre prise dans un typhon : j’ai renoncĂ© au jardinage, d’autant plus que de grosses gouttes de pluie s’abattaient sur mon visage fantomatique, crayeux, blanc, de la couleur de l’aspirine, crĂ©meux…

Je n’ai plus (trĂšs) mal au dos depuis que nous somme revenu de Bordeaux. Entendons nous bien : une personne qui n’a jamais eu mal au dos, penserait probablement qu’elle a mal au dos… Mais en comparaison de ce que mon quotidien est parfois : il y a eu une grosse amĂ©lioration. Ça n’empĂȘche pas que je traine toujours la patte, celle qui est la plus longue je suppose… J’ai jamais rien compris Ă  mes histoires de jambes. Pour avoir un jean qui tombe bien il faut que je fasse l’ourlet  de la jambe droite ou gauche d’un peu plus d’un centimĂštre plus court ou plus long… Par exemple si j’achĂšte un pantalon qui est Ă  la bonne longueur et bien il n’est pas Ă  la bonne longueur pour une de mes jambes… Et il faut « le reprendre » comme disait ma mĂšre. En parlant de ma mĂšre, c’Ă©tait pratique quand elle Ă©tait lĂ  car elle me faisait monter sur une table ou autre chose (de plus difficile Ă  expliquer qui se trouve ĂȘtre un palier qu’on ne peu imaginer que si on le connaĂźt dĂ©jĂ ) et donc, ma mĂšre faisait l’ourlet avec des Ă©pingles et je n’avais plus qu’Ă  le coudre… Non je ne le faisais pas faire par ma mĂšre, Ă  qui je dois bien, je dois l’avouer : le fait d’avoir toujours Ă©tĂ© dĂ©brouillarde et de ne pas apprĂ©cier de faire faire par les autres ce que je peux trĂšs bien faire moi-mĂȘme…

Las, un jour j’ai quittĂ© (aprĂšs mon bac) le cocon familial et depuis avec mes pantalons c’est la cata. Je n’ai jamais, mais alors jamais imprimĂ© laquelle des deux jambes de futal doit-ĂȘtre plus longue. Pourtant j’y passe du temps. Mais une fois sur deux je me retrouve Ă  raccourcir la jambe dĂ©jĂ  trop courte ou Ă  rallonger la trop longue… MisĂšre!!!! J’aimerais bien parfois monter sur une table et que des mains rassurantes et aimantes plantent des aiguilles pour prĂ©parer l’ourlet!!! De dieu!

house

Finirai-je avec une cane, comme House?

Je traine la patte disais-je donc, probablement la plus longue. Ça excĂ©dait mon ex, il croyait que je trainais les pieds exprĂšs et ça le faisait rĂąler trĂšs pĂ©riodiquement. Ces rĂąleries m’ont exaspĂ©rĂ©es probablement beaucoup plus que mon pied qui traĂźne ne l’Ă©nervait lui… C’est comme ça aussi que finissent certaines histoires. Une accumulation de petits riens, d’intolĂ©rances au quotidien… LĂ  je pense Ă  GL)

Le soleil vient de percer  Ă  travers les nuages. Il faut que je me mette Ă  mes aquarelles, il faut que je chasse les toiles d’araignĂ©es. Ou que j’exploite mon fils pour qu’il les chasse Ă  ma place. Quand j’Ă©tais ado ma grand-mĂšre n’Ă©tait pas loin d’ĂȘtre aveugle (elle est morte aveugle), quand j’allais chez elles (trĂšs souvent)  je poussais des cris « Mais mĂ©mĂ© y’a des toiles d’araignĂ©es partout!!!! » Elle m’armait alors d’un balais recouvert d’un torchon et « En garde! » je fais la chasse aux toiles d’araignĂ©es! J’aimais ça.

bordeaux

J’ai eu aussi une pensĂ©e pour ma grand-mĂšre l’autre jour Ă  Bordeaux quand nous Ă©tions cours de l’Intendance.  Je ne peux pas m’en empĂȘcher de penser Ă  elle parfois! Je voyais Bordeaux si belle, si Ă©lĂ©gante et je pensais  « Dis mĂ©mĂ© tu vois ça comme c’est beau!!! » « Tu vois le tram comme il est magnifique! » « Oh regarde cette confiserie comme c’est beau!!!! ». J’aurais voulu ĂȘtre accrochĂ©e Ă  son bras et voir Bordeaux avec elle, comme je ne l’ai jamais vu. Ma grand-mĂšre rĂȘvait de revenir habiter Ă  Bordeaux, je vous l’ai dit? Ils y avaient habitĂ© des annĂ©es 30 aux annĂ©es 50, grosso modo. Et puis ensuite elle y avait travailler, comme « dame de compagnie », dans les annĂ©es 70.  Les annĂ©es passaient et elle voyait bien qu’elle n’y retournerait pas. Son fils ne voulait pas qu’elle vende la maison familiale pour partir. Tout Ă©tait compliquĂ©. C’est toujours compliquĂ©.

*Titre spécialement dédicacé à Jeanne

Osez Joséphine!

Photo0637

Peintre « de ce dimanche » sur les quais : soleil et pasĂ©o des bordelais et des touristes le long de la Garonne … On est bien, bien, bien, plus que bien…

Photo0636Dimanche matin on s’est demandĂ© ce qu’on allait faire avant d’aller dĂ©jeuner avec les potes Ă  Talence… Et puis on s’est rappelĂ© qu’on avait pas encore Ă©tĂ© au skate-park quais des Chartons… J’adore cet endroit, d’abord parce que j’adore les quais, ensuite parce que El Hijito pourrait y rester des heures Ă  admirer « les grands » et enfin je crois qu’El Marido aime aussi y flĂąner. On y est arrivĂ© en 10 minutes avec le tram, dont on ne se lasse pas, bien au contraire : on y prend de plus en plus gout!

Photo0607C’Ă©tait une bonne idĂ©e que nous avions eu lĂ , car en plus du skate-park, le dimanche, quais des Chartrons, il y a le super petit marchĂ© dont Anne de Pupilles et Papilles, m’avait donnĂ© l’envie d’une visite! J’ai pas croisĂ© Anne mais j’ai vraiment Ă©tĂ© enthousiasmĂ© par le marchĂ© oĂč les branchouilles brunchent d’une demie douzaine d’huitres! 🙂 J’avoue : je reviendrai pour manger mes huitres le dimanche matin aux Chartrons!!!! La prochaine fois qu’on vient Ă  Bordeaux, ça sera au programme! 🙂

Photo0608J’ai pas mangĂ© mes huitres mais me suis offert un thĂ© Ă  la menthe ce que je kiffe pas mal aussi…

Il faisait bon, le soleil Ă©tait aussi Ă©clatant que les premiĂšres jonquilles, un petit vent vivifiant nous mettait en appĂ©tit…

Photo0551

On a dĂ©couvert un petit magasin fort sympa dans une rue perpendiculaire Ă  la rue saint-RĂ©mi, qui ne vend que des trucs fait avec de la rĂ©cup… ForcĂ©ment ça m’a plus, moi qui est dĂ©jĂ  une bague faite avec une fourchette Ă  dessert en argent… Avec un enfant c’est le genre de magasin trĂšs chouette Ă  visiter, il s’extasie sur tout…Photo0547

Vendredi aprĂšs-midi, j’ai eu la chance de tomber sur un marchĂ© Ă  la brocante/antiquaires  autour des Grands-Hommes, j’Ă©tais ravie car j’adore les antiquaires et je dois tout regarder. Les Hommes Ă©taient probablement moins emballĂ©s mais ils ont quand mĂȘme eu l’air intĂ©ressĂ©s… Ensuite on a Ă©tĂ© jusqu’aux Quinconces oĂč Foire aux Plaisirs Ă©tait installĂ©e. C’est pas qu’on adore ça, nous les adultes, mais c’est quand mĂȘme rigolo Ă  voir et El Hijito avait envie de faire des autos tamponneuses : allez hop!

Photo0628

J’aime prendre les bords de Garonne en photo. J ‘aime que la flĂšche de Saint-Michel y figure. J’ai une affection particuliĂšre pour cette flĂšche, elle me dit que j’arrive Ă  Bordeaux de trĂšs loin, en voiture ou en train, quand je la vois : on est pas loin!

Photo0624

Dans le fond nouveau pont Baba (Bacalan-Bastide) officiellement le pont Chaban-Delmas qui va ĂȘtre inaugurĂ© samedi prochain ou quelque chose comme ça… Il est moderne, il va bien dans le paysage.

Photo0619

Photo0613

El Marido boit un p’tit cafĂ© au marchĂ© des Chartrons, c’est un « cafĂ© George » fait par un marocain (celui du thĂ© Ă  la menthe) qui a eu bien du mal Ă  faire marcher la fameuse machine!

Photo0604

Le cours de l’Intendance samedi soir avec un beau couchĂ© de soleil. Bordeaux a des airs espagnols…

Photo0601

Photo0598

Photo0597

Samedi on a pris le tram Ă  Pey Berlan pour aller jusqu’au terminus de l’autre cĂŽtĂ© de la Garonne, dĂ©jeuner avec une vieeeeeeeeeeille copine, son mari et son nouveau nĂ©. Bien agrĂ©able journĂ©e. Par le tram on est en 20 25 minutes bien loin de Bordeaux centre, j’ai trouvĂ© ça magique, comme si avec ce tram on Ă©tait vraiment dans la science-fiction!Photo0593

On passe le pont de Pierre en tram.

Photo0589

Qui est ce monsieur?

Photo0582

Samedi soir on Ă©tĂ© faire notre pĂšlerinage Ă  notre restau prĂ©fĂ©rĂ©… Pour la premiĂšre fois de sa vie El Hijito a mangĂ© de lui-mĂȘme de la salade verte!!! (Bon il en avait dĂ©jĂ  mangĂ© une feuille 2 ou 3 fois mais en faisant des grimaces affreuses…)Photo0574

Mais avant on a fait des cĂąlins et des bises Ă  deux parfait inconnus qui racolaient souriaient devant le grand-thĂ©Ăątre 🙂 Ils Ă©taient trĂšs sympas, on Ă©tait de trĂšs bonne humeur, on a passĂ© un bon moment Ă  rigoler.

Photo0571

Dans le noir, Ă  droite l’EntrecĂŽte, au fond la grande roue de la Foire aux Plaisirs…

Photo0569

Place de la ComĂ©die il y a un chocolatier, qui fait aussi des macarons, et qui a toujours une vitrine magnifique…

Photo0552

Dans le magasins oĂč on vend des trucs fait avec de la rĂ©cup (mes photos sont dans le dĂ©sordre vous avez remarquĂ©?) il y aussi des sacs Ă  main fait avec de vieux vinyles! TrĂšs choux… L’idĂ©e est super sympa, pas extrĂȘmement bien rĂ©alisĂ©e malheureusement mais ça m’a donnĂ© des idĂ©es pour utiliser mes vieux 45 tours… En revanche ils vendent des carnets avec couvertures en disques (CD ou vinyle) qui sont supers (mais trop chers).

VoilĂ  voilĂ . Donc n’allez pas Ă  Bordeaux : c’est pas beau!

On est revenu hier soir. Pendant 3 jours je n’ai presque pas eu mal au dos. On a marchĂ© pendant des heures, j’ai kiffĂ© ma life comme d’hab, souriant aux anges dans les rues de la capitale de l’Aquitaine oĂč tout me plait, tout m’enthousiasme…

Je me suis rappelĂ© d’un jour peut-ĂȘtre en 97 oĂč je marchais rue Saint-RĂ©mi (qui Ă©tait Ă  l’Ă©poque trĂšs diffĂ©rente : beaucoup moins de restau et plus d’auto-Ă©cole ou de sex-shops) et oĂč je marchais avec un smile pas possible tellement j’aimais ma ville, juste comme ça, juste pour ça.

Sur ce, portez-vous aussi bien que vous pouvez et profitez du présent.

PS : question pour ceux que ça intĂ©resse  [le premier qui donne la rĂ©ponse aura le droit Ă … une carte postale de Bordeaux le jour oĂč on s’y rĂ©-installera (oui je sais : y’a une petite marge, mais sachez que pour ce genre de chose j’ai une mĂ©moire d’Ă©lĂ©phant, je ne lĂąche jamais)]… La question est pourquoi ce post est-il intitulĂ© « Osez JosĂ©phine! »?