Mon mec me demande si je suis une fan de Chirac pour aimer tellement cette expression

Y’a des trucs je sais pas qui parfois m’Ă©nerve un peu, voir juste m’agace ou mĂȘme parfois m’en touche une sans faire bouger l’autre je veux dire : on peut pas s’Ă©nerver pour tout non?

Mon mari pense comme je ne sais plus quelle personne cĂ©lĂšbre que passer pour un con aux yeux d’un imbĂ©cile est un plaisir de fin gourmet… Hum. J’arrive pas Ă  positiver Ă  ce point, vraiment pas… Moi ça me fait toujours un peu l’effet d’un mouche qui passe trop prĂšs de mon oreille quand quelqu’un que j’ai en faible estime me parle doctement, comme si j’Ă©tais la bĂ©casse et lui/elle la personne qui dĂ©tient la science…

Cela me fait d’autant plus une sorte de bruit de mouche que je n’aime pas trop moi mĂȘme faire la leçon aux autres quand parfois je pourrais… J’aime bien que chacun soit tranquille de son cĂŽtĂ© en quelque sorte… De maniĂšre gĂ©nĂ©rale je laisse les gens pĂ©nards et j’aime qu’ils fassent de mĂȘme.

C’est plus facile avec les jeunes. Quand les jeunes croient vous apprendre un truc que vous savez, au hasard : depuis 1982… Il n’est pas difficile de leur rappeler qu’on est largement plus vieux qu’eux et qu’on a pas attendu leurs lumiĂšres pour voyager, apprendre le kama-sutra et Ă©ventuellement lire des livres ou Ă©couter France-Inter. Les jeunes s’Ă©tonnent oui, mais ils peuvent comprendre…

becasse

Tandis que les moins jeunes… Ceux qui ne savent pas grand chose mais croient toujours en savoir plus que leur prochain… C’est plus dĂ©licat… Ceux qui vous coupent la parole pour vous apprendre ce que vous savez depuis 1983… C’est plus dĂ©licat… HĂ© mec! Tu sais que lĂ  tu me gonfles Ă  me raconter comme si tu l’avais inventĂ© ce matin ce que je sais depuis la mort de John Lenon?!

Ouais, ok. Je suis pas pas trop de bonne humeur.

Ma conseillĂšre PĂŽle Emploi (Nous y voilĂ  entonne en cƓur des lecteurs en se donnant des coups de coude), ma conseillĂšre PĂŽle a dĂ©cidĂ© Ă  l’automne, qu’elle croyait vraiment en moi, que j’allais trouver un job trĂšs vite et trĂšs facilement et que donc… C’Ă©tait pas la peine plus la peine qu’elle me voit rĂ©guliĂšrement. Donc je ne la vois plus et ma motivation est en chute libre. Cependant elle m’envoie parfois, par la poste (elle a perdu mon adresse mail ou bien elle a peur que la Poste fasse faillite et que d’autres cadres dĂ©primĂ©s s’immolent devant PĂŽle?). Donc ce matin elle m’a envoyĂ© une petite annonce merdique pour un petit job souffreteux. Auquel j’ai du postuler sous peine d’ĂȘtre radiĂ© de chez PĂŽle.

J’ai pris mon CV, j’ai remodelĂ© Ă  la bonne sauce une lettre qui a dĂ©jĂ  servie pour un poste similaire et j’ai envoyĂ©… Je sais trĂšs bien que je n’aurai pas de rĂ©ponse. Vous commencez Ă  le savoir aussi. Mon CV est trĂšs chouette, ma lettre bien tournĂ©e : gnagnagna… Mais je sais bien et ma conseillĂšre aussi que le patron de cette boĂźte ne va pas prendre une bac+4 pour ce poste. Les raisons sont multiples (voir plurielles comme dirait SĂ©golĂšne) et trĂšs connues. On me les a Ă©numĂ©rĂ©es plein de fois. Pourtant si je le dis Ă  voix haute devant qui que ce soit on me dit que je suis pessimiste et que je dois y croire!!! Hahaha!!!! La bonne blague!!!! C’est drĂŽle parce qu’aucun employeur ne veut de moi pour un poste de secrĂ©tariat, moi mĂȘme ça ne me fait guĂšre rĂȘver… Mais tout le monde continue Ă  y croire dur comme fer pour moi, ma conseillĂšre PĂŽle en tĂȘte de ligne… Comme si quand on est trilingue et bac plus 4 la seule chose qu’on peut attendre de la vie c’est de servir le cafĂ© Ă  un porc qui a une tĂąche sur sa cravate!

Ouais je sais, je suis de mauvaise humeur. Sans blague. Merde.

C’est comme cette nana qui m’envoie un mail aujourd’hui et qui m’appelle Annick… Qui c’est qui m’appelle Annik sur terre je vous le demande? Y’avait une ancienne patronne Ă  moi qui le faisait clairement pour me faire chier… En dehors de ça je ne vois pas… Tout le monde sait fort bien que je prĂ©fĂšre qu’on utilise la premiĂšre partie de mon prĂ©nom et si on ne le sais pas c’est souvent ce que font les nouveaux collĂšgues (ça date) ou amis pour abrĂ©ger. Autrement les gens utilisent mon prĂ©nom entier. Ce qui arrive de moins en moins car je ne le donne plus, il est tomber de lui mĂȘme en … dĂ©suĂ©tude. Mais quand quelqu’un que je connais depuis 25 ans m’appelle Annick, je tressaute. T’as bu? Tu me cherches? Tu veux que j’te vouvoie? T’as un problĂšme? Tu veux que je t’appelle Minique ou Gitte ou Drine?

Le fait est que je suis quand mĂȘme assez coooooooooooooool et ouverte Ă  tout. Oh oui! Je suis une sainte question patience. Vous ne me croyez pas? C’est que vous ne me connaissez pas. Avec toutes les conneries que j’entends, c’est un miracle que j’envoie pas chier les emmerdeurs plus souvent. J’en connais qui envoie chier tout le monde tout le temps pour pas un rond. Cela dit je ne les envie pas, ce sont de foutus chieurs. Bref. Ou en Ă©tions nous? Ah oui : je suis patiente et mĂȘme « open » :

Alors que comme je le disais plus haut mon prĂ©nom reste quasiment un mystĂšre… Je signe mes missives Mahie, ou Marie (ou d’un surnom que ne me donne que ma famille, pour la famille) Et bien donc alors que tout ça… Au marchĂ© bio oĂč j’ai mes habitudes une connaissances m’interpelle cet aprĂšs-midi d’un « HĂ©,  Annick! » et là  vous admirez mon ouverture d’esprit car je me retourne et je rĂ©ponds « Oui? ». J’aurais pu feindre de ne pas comprendre… Mais non, je suis une sainte, je rĂ©ponds Ă  cette moitiĂ© de prĂ©nom… Le boulanger lui persiste Ă  m’appeler Marie-Ange, malgrĂ© mes rectifications… Il aime bien imaginer le A. Je reste zen. Pourquoi pas. J’hĂ©site Ă  l’appeler Ă  chaque fois d’un prĂ©nom diffĂ©rent. Je ne le fais pas. Je suis  coooool.

N’empĂȘche pourquoi cette femme a choisi de m’appeler Annick reste un mystĂšre…

Personnelement quand quand quelqu’un se prĂ©sente Ă  moi comme s’appelant Marie-Claude, je ne l’appelle pas Claude.

OUI, JE SAIS, JE SUIS PAS DE BONNE HUMEUR… mais ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, vraiment. On peut pas s’Ă©nerver pour tout.

Évidemment tout ça c’est Ă  cause de mon dos. La douleur rend acariĂątre… D’une humeur difficile, querelleuse… D’ailleurs l’ostĂ©o que j’ai vu la semaine derniĂšre n’est pas le dernier Ă  qui j’aimerais claquer le beignet…

Mais qu’importe. On ne peut pas s’Ă©nerver pour tout.

Mais je ne vous ai pas racontĂ©? J’ai aussi un nom de famille composĂ©! Et il est TRES Ă©trange de constater que certaines personnes s’obstinent Ă  n’utiliser que le deuxiĂšme. Pourtant il me parait plus logique d’utiliser seulement le premier si on ne veut en utiliser qu’un? ce nom composĂ© est celui de mon mari mais certaines personnes croient y dĂ©celer une volontĂ© de garder mon nom de jeune fille… Et essaye de savoir lequel est mon nom d’origine… Hum…

Mais je sens que vous allez dĂ©crocher.  LĂ -dessus donc mes amis, portez-vous aussi bien que vous le pouvez, avec vos douleurs et votre arthrose… Portez-vous bien et adishatz comme disent les bĂ©arnais.

29 commentaires sur « Mon mec me demande si je suis une fan de Chirac pour aimer tellement cette expression »

  1. Bin moi, on m’appelle Jean-Michel, ou Michel ou Jean-Mi ou Jean Mimi ou Bubu ou le garde ou le tambour ou l’ monsieur des jeux, parfois Jean Marc ou Jean Marie. (liste non exhaustive)…..Et je m’en tamponne grave !
    Par contre l’habitude de certains sur les chantiers Ă©tait de siffler pour appeler et lĂ  je ne me retournais JAMAIS !!!! A chacun ses phobie ma chĂšre Marie- A.
    😉 Bizzzzz
    JMB

  2. Te fais pas monter la tension pour ton prĂ©nom . Pour le boulot, ça ! Oui, y’ a de quoi !
    Personnellement, j’ en connais un qui m’ appelle Christine depuis 5 ou 6 ans …
    M’ en fous, j’ appelle toutes les filles « Marcelle-Pauline » et tous les gars « Jules-Edouard » ……………
    Bon courage pour tout mamahie.

  3. @jmb: ah non, c’est pĂŽ une phobie, en fait je mÂŽen fiche… Cependant je trouverais assez surprenant qu’on m’appelle Marie-France ou Marie-Claude! JÂŽavoue que pour le coup jÂŽ y verrai de la mauvaise volontĂ©!! Mais ce n’est jamais arrivĂ©. Lol
    Les prĂ©noms composĂ©s finissent toujours par ĂȘtre raccourci… Je t’appellerais Jean-Mi, mon frĂšre qui a aussi un prĂ©nom composĂ© Ă  aussi un surnom d’une syllabe… sans parler des efix, jibĂ© et autre Jeanfi… 😉

  4. ChĂšre Mahie, respire un bon coup, tu as mĂȘme le droit de hurler, ça soulage. Tu ne peux pas changer de conseillĂšre ?
    J’aime beaucoup ta dĂ©finition du job de secrĂ©taire 🙂

  5. En bonne estrangĂšre que je suis, j’ai un prĂ©nom et un nom imprononçable…certes j’aurai pu prendre le nom de mon mari bien franchouillard mais lĂ  j’aurai l’impression de perdre un peu mon Ăąme… (mon premier mari et mon deuxiĂšme mari n’ont jamais compris pourquoi je m’entĂȘte…) mon nom je le garde, parce que je suis connue professionnellement avec celui ci et que c’est mon nom A MOI…et ce qui me met le plus en rage c »est quand on confond mon prĂ©nom avec mon nom j’ai des envies de meurtres!!! j’aurai pu me faire appeller par mon deuxiĂšme prĂ©nom (Maria-HĂ©lĂ©na) mais je suis sĂ»re que j’aurai rencontrĂ© des « cons » qui auraient trouvĂ© le moyen de le fransicer… alors je persiste et je reste avec mon prĂ©nom et mon nom imprononçable, …

    1. Je serais bien curieuse de connaßtre ce nom imprononçable :-)!
      On peut confondre ton prénom et ton nom? Damned, je suis encore plus curieuse!
      Les gens veulent toujours vous changer de prĂ©nom, mais s’Ă©tonne aussi qu’on veuille en changer soi-mĂȘme ! lol
      Ma prof d’espagnol m’avait appelĂ© Juanita, (je n’avais rien contre, j’aime bien) parce que sois disant mon prĂ©nom n’existait pas en espagnol! lol Elle aurait peu m’appeler Maria, ou Ana, ou Ana Maria.. 😉
      Bon alors c’est quoi ton vrai nom?

    2. dĂ©solĂ©e mahie, mais il faut que je me protĂšge un peu, je ne peux pas me dĂ©voiler comme cela, cela m’engagerais trop surtout professionnellement….

  6. @Val : je suis plutît du genre grogner 😉
    Changer de conseillĂšre? On mÂŽen a changer plusieurs fois et ca n’a rien changĂ©! 😉
    Ce n’est pas ma dĂ©finition, juste un des aspect du job que je nÂŽapprecie pas! 🙂

  7. Bonjour,
    Mon premier petit commentaire sur votre blog, que je lis rĂ©guliĂšrement en silence depuis plusieurs mois dĂ©jĂ  😉
    Je ne connaissais pas l’expression : « Ă§a m’en touche une sans faire bouger l’autre ». Je la trouve vraiment trĂšs imagĂ©e ! C’est un peu la marque de fabrique de votre blog…
    Questions prĂ©noms et noms de famille, ce n’est que le reflet, un fois de plus, de l’imprĂ©cision flagrante dont font preuve un nombre de personnes incalculable. Ça touche Ă  tous les domaines. Une amie me faisait part de cette remarque qu’elle reçoit souvent en sociĂ©tĂ© :  » – Tu fais quoi dans la vie ? Traductrice ? Ah, tu voyages beaucoup, alors, c’est bien ça… – Heu, ben non en fait, je travaille toute la journĂ©e chez moi devant mon ordinateur. » Ha ha ha
    Bref. Au plaisir de vous lire 🙂

    1. J’ai oubliĂ© de dire aussi que j’ai un nom de famille qui se prĂȘte bien Ă  des jeux de mots de bas Ă©tage, auxquels j’ai invariablement droit quand je le prononce pour la premiĂšre fois devant quelqu’un, et ce, quelle que soit l’origine sociale et/ou le niveau Ă©ducatif de la personne que j’ai en face de moi… Certains le font avec une certaine finesse, quand d’autres sont carrĂ©ment lourds…
      C’est vrai que c’est agaçant 🙂
      Mais bon, au fil des annĂ©es, on apprend Ă  passer outre sans plus trop se poser de questions…
      C’est comme la question des accents et la prononciation de certains mots (persiL vs persi(l) ; ananaS vs anana(s), etc.). Y’en a qui s’amusent Ă  reprendre systĂ©matiquement ceux qui ne prononcent pas selon la « norme », voire qui ne prononcent tout simplement pas comme eux… C’est aussi trĂšs agaçant 🙂 Moi je dis : on prononce comme on veut du moment que les autres comprennent 😀 Et, bien souvent, c’est le cas, puisqu’on se fait reprendre 😉
      Bah les noms et les prĂ©noms, c’est pareil : Que les gens disent ce qu’ils veulent (ou nous appellent comme bon leur semble), du moment qu’on se reconnaĂźt, c’est le principal !

  8. Je suis de l’avis de ton mari : faire l’effort de passer pour un con aux yeux d’un crĂ©tin fini doit ĂȘtre absolument dĂ©lectable. Mais j’avoue que c’est un peu sadique aussi (ben quoi ? je SUIS sadique !!).

    Je suis, depuis mon tout jeune Ăąge, trĂšs Ă  cheval sur mon nom et mon prĂ©nom. Mon nom d’abord, car c’est une variante orthographique d’un mot de la langue courante, en y substituant le « seau » par « zeau ». Je me suis souvent battu pour mon Z ! Et quand j’Ă©pĂšle mon nom, c’est toujours en disant « Z comme Zorro », ça marque mieux !
    Mon prĂ©nom, lui, peut ĂȘtre raccourci, mais devient fĂ©minin dans sa forme courte. Raison de plus pour m’horripiler !!!

    Et je me sens obligĂ© de te reprendre sur le mĂ©tier de secrĂ©taire. Moi, ça m’arrive aussi de lui demander de m’imprimer des documents…
    Mais quand je lui demande de me commander une boĂźte d’Ă©lastiques (munitions nĂ©cessaires aux moments de « dĂ©stressage » de l’Ă©quipe), je me fais engueuler ! Donc tu vois, on peut ĂȘtre secrĂ©taire et aussi avoir mauvais caractĂšre…. 😉

  9. :-D… Je trouve que nous avons un fort joli prĂ©nom (surtout le premier. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui ne m’appellent qu’ainsi). Et puis je vais faire ma vexĂ©e mais notre second prĂ©nom (Annick pour ne pas le nommer) n’a pas 10 ans de plus que toi (je ne me rappelle pas avoir eu de copines s’appelant ainsi). Il n’a pas d’Ăąge et n’a jamais Ă©tĂ© Ă  la mode (c’est presque pire finalement :-)). C’est un prĂ©nom breton, au mĂȘme titre qu’AnaĂŻk (la fameuse BĂ©cassine), Yannick ou GaĂ«lle…;-).
    En vĂ©ritĂ©, j’aurais prĂ©fĂ©rĂ© avoir un prĂ©nom moins long, plus courant ou alors franchement original. Parce que les « 2 N et CK Ă  la fin ? » me fatiguent un peu :-(. (Mon arriĂšre-grand-mĂšre s’appelait Julitte : j’aurais adorĂ© ! :-D)

  10. Tu es tombĂ©e sur un mauvais ostĂ©o qui n’a rien arrangĂ©… Merde… Tu as une autre adresse ? (Audrey avec Cristophe)

    Je vais un peu dans la mĂȘme direction que ton mari. J’aime bien, quand une personne pense du mal de moi, faire en sorte d’en rajouter dans son sens, surtout quand c’est gros gros et que l’autre ne voit rien, ça m’amuse. L’autre personne n’est pas forcĂ©ment conne mais elle est Ă©garĂ©e Ă  mon sujet, et je me fiche un peu de mon image…
    Je connais une Marie-Ange, qu’on appelle Marie, qui me disait qu’on l’appelle Marie-Ange seulement quand ça barde. Et son nom est un prĂ©nom masculin. Et elle est comme toi bien diplĂŽmĂ©e avec des difficultĂ©s pour trouver un travail. Les prĂ©noms seraient-ils en cause ? d:-) (Cristophe)

  11. @Isis : Bienvenue par ici Isis  C’est un plaisir.
    C’est une expression qui aurait Ă©tĂ© utilisĂ© trĂšs souvent par l’ex prĂ©sident Chirac, ce que je trouve assez drĂŽle.
    Oui, beaucoup de gens n’écoutent pas , ne lisent pas, et interprĂšte ce qu’on leur dit au lieu d’essayer de comprendre
 Bref bref 😉
    Pour les noms de familles j’avoue que je considĂšre que les gens qui Ă©corche systĂ©matiquement les noms des autres montrent en tous cas le peu d’intĂ©rĂȘt qu’ils leur porte si il ne son t pas capable de retenir correctement le nom de quelqu’un

    Pour les grossier personnage j’ai connu aussi, mon nom de jeune fille pouvait prĂȘter Ă  rire, je dis bien « pouvais ».
    Je dois dire que je suis aussi agacer par les personnes qui apparemment n’ont pas appris Ă  lire et se demande comment prononcer le français
 je parle du français simple un comme comment diffĂ©rencier « GĂ© » de « GuĂ© » 

    @Didou : Moi aussi j’ai un Z, je vais essayer le coup de Zorro 😉
    Ah je ne sais pas : je ne suis pas secrĂ©taire et ne l’ai jamais Ă©tĂ© ! Mais je crois que beaucoup de secrĂ©taire ont une patience qui frise la sainteté  Gnaf.

    @Marie-Flo : ah mais si madame, mais si : L’insee et ses statistiques confirment mon sentiment : les Marie-Floraline ;-)ont eu une « grande pĂ©riode » qui se situe entre 1946 et 1955 : avec 337 naissances en 55. En 65 on a dĂ©jĂ  chutĂ© Ă  188 naissances, en 75 : 37 naissances, en 85 : 7 naissances, en 95 : 0, en 2005 : 0
 Cependant tu as raison : avec des chiffres aussi bas ont peut dire sans se tromper que c’est un prĂ©nom qui n’a jamais Ă©tĂ© trop Ă  la mode 😉 On ne peut pas entrer en compĂ©tition avec les 24 000 Isabelle nĂ©es en 65 !!
    C’est un prĂ©nom qui Ă©tonnement Ă  toujours besoin d’ĂȘtre Ă©peler ! lol Il est pourtant pas bien compliquĂ© !!! Mais certains veulent l’écrire « QUE » Ă  la fin comme Dominique! J’ai parfois un plaisir pervers Ă  l’épeler Ă  vitesse grand V quand les gens me demande comment ça s’écrit !!! Je l’ai fait tellement de fois depuis le primaire que j’atteins des records de vitesse ! 🙂 😉
    Bon courage pour ton arthrose, ça doit pas ĂȘtre rigolo 😩 Je n’ai heureusement pas ce problĂšme là


    @ux : amoureux : oui j’ai une autre adresse, j’attends un peu
 J’attends toujours que ça passe
 Que faire d’autre
Je vais en reparler avec mon gĂ©nĂ©raliste, lui demander des pistes.

    Moi aussi j’ai l’impression qu’on est fĂąchĂ© avec moi ou qu’on pas envie d’ĂȘtre gentil quand on utilise mon prĂ©nom en entier ! lol Ce qui est parfois le cas venant de certaines personnes !!! El Marido ne l’a jamais utilisĂ© en entier, si il le faisait je m’inquiĂ©terais !!! En revanche certaines personnes ne m’ont jamais appelĂ© autrement et il est normale qu’elle continue. Les surnoms et les diminutifs que l’on donne et reçoit c’est aussi tout un langage, une maniĂšre de marquer son affection ou ses distances


    Je ne crois pas que mon prĂ©nom soit en cause en tous cas 😉 lol Il y en a de bien plus difficile Ă  porter dans notre sociĂ©té 

  12. @Marie-Flo : je me disais que si notre deuxiĂšme prĂ©nom me paraissait ne pas ^convenir Ă  une fille de la moitiĂ© des annĂ©es 60 c’Ă©tait peut-ĂȘtre que tout seul il Ă©tait plus effectivement un prĂ©nom fortement annĂ©es 50…
    Donc l’insee nous dit qu’il a Ă©tĂ© donnĂ© entre 1920 (trĂšs peu) et 1980 (quasiment plus) avec le pic entre 1945 et 1955 lĂ  on est a plus de 6000 naissances par an 😉
    On peut s’amuser Ă  voir les stats ici : http://www.tous-les-prenoms.com/

  13. Wouaw ! C’est super ce site de stats : je connaissais pas du tout ! Merci pour le tuyau, c’est trĂšs rigolo 😀

  14. Je crois qu’il faut ĂȘtre sacrĂ©ment costaud pour entrer dans le processus de Pole Emploi , en sachant que certaines offres sont vouĂ©es au refus , franchement je t’admire , et tu as de quoi en avoir plein le dos , pourquoi donc personne n’a envie d’embaucher Mahie , hein , on se demande ?
    Les prĂ©noms ça fait toujours causer , on les dĂ©forme , on trouve des diminutifs , et nous , en plus , on se trouve des pseudos , et y’en a qui s’embrouillent avec tout ça
    Bon , ton dos , ça s’arrange pas trop
    Une escapade au bord de la mer , c’est peut ĂȘtre un truc pour changer d’air non ?
    courage Annick 😉

  15. @Isis : oui on peut y passer du temps Ă  regarder les stats des diffĂ©rents prĂ©noms 🙂 C’est vraiment amusant …

    @Jeanne : il n’y a pas beaucoup d’offres qui correspondent Ă  mon profil trĂšs atypique comme disent les conseillers… Donc ils essayent de me caser pour des trucs qui ne me correspondent en rien et c’es donc assez logique que ça ne marche pas…
    Pour l’instant ça va ĂȘtre une escapade Ă  Bordeaux : c’est encore mieux!
    T’as dĂ©cidĂ© de te fĂącher avec moi toi?

  16. Vous n’ĂȘtes pas de bonne humeur mais vous ĂȘtes drĂŽle! À ceux qui se croient plus savants et intelligents que les autres, j’aime leur faire croire que je les admire! C’est pas facile mais avec un peu d’entrainement et beaucoup de dĂ©tachement on y arrive.

    La rĂ©action est toujours intĂ©ressante, ils sont d’abord surpris! Ensuite vous pouvez compter sur eux pour n’importe quoi.

    Grand-Langue

  17. @Grand-Langue : ça doit ĂȘtre rigolo comme exercice! J’aime bien cette idĂ©e! Mais que se passe-t-il quand on est pris de fou rire?
    Lol
    Je vais m’essayer Ă  ça, mais j’ai bien peur que l’objet de mon « admiration » finisse par me demander « Tu te fous de ma gueule lĂ ? » Oh je crois que cela peut ĂȘtre un exercice rigolo!!!
    Merci Grand-Langue! On peut peut-ĂȘtre se tutoyer, non?

  18. Mahie,

    Puisque ceux qui se croient plus intelligents que les autres sont généralement des idiots, ne craignez rien, ils ne douteront pas de votre estime à leur endroit! Comme ça leur arrive rarement, ils se sentiront trop honorés pour douter de votre sincérité. Flattés, ils seront reconnaissants et à votre service!

    Évidemment que vous pouvez me tutoyer! Tout le monde se tutoie au QuĂ©bec. Il n’y a que moi qui aime employer le ‘vous’ sur le Web, ça ne nous empĂȘche pas de fraterniser, Je sais que plusieurs personnes n’aiment pas ça mais faut pas se formaliser pour si peu.

    Grand-Langue

  19. On va ouvrir un club, moi aussi on Ă©corche tout le temps mon prĂ©nom… mĂȘme des collĂšgues qui me connaissent depuis 10 ans se trompent parfois avec un autre prĂ©nom plus « commun » 🙄
    Notre voisine s’appelle Marie-Ange, mais entre nous on l’appelle Marie-Satan ^^

  20. T’as quand mĂȘme des raisons de ne pas ĂȘtre de bonne humeur !!!
    Et je ne trouve aucune raison valable pour feindre la bonne humeur quand ce n’est pas le cas.
    Tout comme toi, je ne trouve rien de jouissif Ă  passer pour une conne aux yeux d’un imbĂ©cile mais en revanche, je m’en fous complĂštement. Ça n’a pas toujours Ă©tĂ© le cas mais qu’est-ce qu’on Ă©conomise en Ă©nergie et en temps lorsque l’on parvient Ă  ignorer ce genre de personnes 🙂
    Je suis incapable de m’adresser Ă  une personne autrement que par l’appellation (prĂ©nom, diminutif, pseudo) sous laquelle elle s’est prĂ©sentĂ©e Ă  moi car cela me semblerait ĂȘtre un manque de reconnaissance et de respect de cette personne. Je sais que ce n’est pas forcĂ©ment le cas et que beaucoup de personnes diminuent parfois des prĂ©noms comme une marque d’affection ou de proximitĂ© mais cela ne cesse de m’intriguer malgrĂ© tout.

  21. @Grand-langue : comme disait La Fontaine
    Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
    Apprenez que tout flatteur
    Vit aux dĂ©pens de celui qui l’Ă©coute :
    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
    Le Corbeau, honteux et confus,
    Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

    @DDC : Une amie de ma mĂšre trouvait drĂŽle (ou bien alors elle Ă©tait vraiment stupide, ce qui n’est pas exclu bien qu’elle fut psychologue) d’appeler une de mes cousines « Alsace » comme si les rĂ©gions, les prĂ©noms, tout ça…. Le bon prĂ©nom Ă©tant Ă©videmment trĂšs proche de l’Alsace…

    @Mia : HĂ© oui j’ai bien raison!!! D’autant plus que je ne m’Ă©nerve que quand c’est justifiĂ©… Vraiment.
    On voit toujours assez clairement les personnes qui se trompent vraiment et celles qui y mettent un peu de vice…

  22. Salut Nickkis (nordickland first name).

    (Oui, j’aime bien marquer l’attention des gens).
    Pour l’emploi, hip hip,.. pi, (la suite? … pourri!).
    Le secret de l’emploi, c’est qu’il n’y en a pas des masses,
    Et celui des employĂ©s de pĂŽle emploi, c’est que les Sherpas portent moins de qu’eux.
    Soyons positifs : la croissance va repartir, et tu trouveras tĂŽt ou tard.
    C’est lĂ  que la formule manque de prĂ©cision (c’est quoi « tĂŽt », c’est quoi « tard »).

    La question, c’est de savoir si tu ne dois pas « profiter » de la situation pour te former Ă  d’autres choses via un organisme agrĂ©e, dans un secteur -qualifiĂ© de – porteur ou prometteur, si tu ne l’as pas dĂ©jĂ  fait *.
    (*) A la diffĂ©rence d’Iris (j’adore la provoc’), je dĂ©couvre ton blog, Annick (oui, j’adore trop…), et donc ne connait pas ton historick…
    C’est une formule polie envers le systĂšme de l’emploi en France, mais le temps se prĂȘte Ă  l’adaptabilitĂ© ou Ă  l’expatriation.
    L’attente de la croissance est mauvaise conseillĂšre (… d’orientation, mĂȘme si ce n’est plus de ce temps).
    Prendre ce temps honni pour ajouter des flĂšches Ă  son narquois carquois (je n’ai jamais compris le truc de la corde Ă  son arc : ça manque de sens vu l’objectif du matĂ©riel en question, alors autant cintrer l’objectif, mĂȘme si cela n’a pas plus de sens cĂŽtĂ© multplication des pains de compĂ©tences),

    LĂ , j’entre limite dans le cas du con qui t’apprend un truc que tu as forcĂ©ment Ă©videmment dĂ» considĂ©rer Ă  un moment donnĂ© ou Ă  un autre.
    ExprĂšs. Enfin, peut ĂȘtre pas vraiment. Car, il y a multitude de variĂ©tĂ©s de cons..
    Dont le con borderline : celui qui peut pas s’empĂȘcher l’attitude que tu dĂ©nonces, parce que c’est un besoin de reconnaissance chez lui d’ĂȘtre le sachant, mais qui est capable de comprendre qu’il passe pour un con.
    Dont le con divin : c’est une hypothĂšse de travail car je ne crois pas en avoir rencontrĂ©. Une sorte dl’antithĂšse de ton mari. Il ferait exprĂšs d’avoir une morgue vaniteuse outranciĂšre de sachant, parce qu’il aimerait Ă  passer pour un gros con.
    …. .
    C’est pour que tu testes une autre approche qu’avec les mouches, peut ĂȘtre.
    Ah! marv, c’est pour marvellous, mais je n’aime pas me vanter, alors je le tronque.

    Bon courage.

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s