Du coq à l’âne*

rouges

Il y a un truc qui me met en pétard c’est quand je passe un quart d’heure à choisir un nouveau rouge à lèvres, que je choisis celui qui s’approche le mieux de ma « carnation » (comme disent les experts), un qui ne soit pas trop rose, pas trop orange, pas trop rouge, avec un soupçon de violet dedans pour s’approcher de la couleur naturel de me lèvres… Un qui brille un peu, ne soit pas terne, mais pas à paillettes ou glossy non plus… Bref : Le rouge à lèvres parfait! Ce qui me met en pétard c’est quand je m’aperçois en rentrant à la maison que c’est justement celui que j’avais déjà à la maison et qui à la lumière du jour naturel est en effet un peu trop ORANGE! Ça, ça me contrarie un peu quand justement j’étais tellement contente de mon choix, avisé.

3927e11

Aujourd’hui je voulais faire du jardinage : je suis sortie dehors et une mini tornade s’est abattue sur ma tête faisant décoller mes cheveux de ma tête en un tourbillon burlesque faisant penser à une sorcière prise dans un typhon : j’ai renoncé au jardinage, d’autant plus que de grosses gouttes de pluie s’abattaient sur mon visage fantomatique, crayeux, blanc, de la couleur de l’aspirine, crémeux…

Je n’ai plus (très) mal au dos depuis que nous somme revenu de Bordeaux. Entendons nous bien : une personne qui n’a jamais eu mal au dos, penserait probablement qu’elle a mal au dos… Mais en comparaison de ce que mon quotidien est parfois : il y a eu une grosse amélioration. Ça n’empêche pas que je traine toujours la patte, celle qui est la plus longue je suppose… J’ai jamais rien compris à mes histoires de jambes. Pour avoir un jean qui tombe bien il faut que je fasse l’ourlet  de la jambe droite ou gauche d’un peu plus d’un centimètre plus court ou plus long… Par exemple si j’achète un pantalon qui est à la bonne longueur et bien il n’est pas à la bonne longueur pour une de mes jambes… Et il faut « le reprendre » comme disait ma mère. En parlant de ma mère, c’était pratique quand elle était là car elle me faisait monter sur une table ou autre chose (de plus difficile à expliquer qui se trouve être un palier qu’on ne peu imaginer que si on le connaît déjà) et donc, ma mère faisait l’ourlet avec des épingles et je n’avais plus qu’à le coudre… Non je ne le faisais pas faire par ma mère, à qui je dois bien, je dois l’avouer : le fait d’avoir toujours été débrouillarde et de ne pas apprécier de faire faire par les autres ce que je peux très bien faire moi-même…

Las, un jour j’ai quitté (après mon bac) le cocon familial et depuis avec mes pantalons c’est la cata. Je n’ai jamais, mais alors jamais imprimé laquelle des deux jambes de futal doit-être plus longue. Pourtant j’y passe du temps. Mais une fois sur deux je me retrouve à raccourcir la jambe déjà trop courte ou à rallonger la trop longue… Misère!!!! J’aimerais bien parfois monter sur une table et que des mains rassurantes et aimantes plantent des aiguilles pour préparer l’ourlet!!! De dieu!

house

Finirai-je avec une cane, comme House?

Je traine la patte disais-je donc, probablement la plus longue. Ça excédait mon ex, il croyait que je trainais les pieds exprès et ça le faisait râler très périodiquement. Ces râleries m’ont exaspérées probablement beaucoup plus que mon pied qui traîne ne l’énervait lui… C’est comme ça aussi que finissent certaines histoires. Une accumulation de petits riens, d’intolérances au quotidien… Là je pense à GL)

Le soleil vient de percer  à travers les nuages. Il faut que je me mette à mes aquarelles, il faut que je chasse les toiles d’araignées. Ou que j’exploite mon fils pour qu’il les chasse à ma place. Quand j’étais ado ma grand-mère n’était pas loin d’être aveugle (elle est morte aveugle), quand j’allais chez elles (très souvent)  je poussais des cris « Mais mémé y’a des toiles d’araignées partout!!!! » Elle m’armait alors d’un balais recouvert d’un torchon et « En garde! » je fais la chasse aux toiles d’araignées! J’aimais ça.

bordeaux

J’ai eu aussi une pensée pour ma grand-mère l’autre jour à Bordeaux quand nous étions cours de l’Intendance.  Je ne peux pas m’en empêcher de penser à elle parfois! Je voyais Bordeaux si belle, si élégante et je pensais  « Dis mémé tu vois ça comme c’est beau!!! » « Tu vois le tram comme il est magnifique! » « Oh regarde cette confiserie comme c’est beau!!!! ». J’aurais voulu être accrochée à son bras et voir Bordeaux avec elle, comme je ne l’ai jamais vu. Ma grand-mère rêvait de revenir habiter à Bordeaux, je vous l’ai dit? Ils y avaient habité des années 30 aux années 50, grosso modo. Et puis ensuite elle y avait travailler, comme « dame de compagnie », dans les années 70.  Les années passaient et elle voyait bien qu’elle n’y retournerait pas. Son fils ne voulait pas qu’elle vende la maison familiale pour partir. Tout était compliqué. C’est toujours compliqué.

*Titre spécialement dédicacé à Jeanne

Publicités

25 commentaires sur « Du coq à l’âne* »

  1. C’est pour ça que je ne mets pas de rouge à lèvres.
    Nous sommes nombreux à avoir une patte plus courte que l’autre. Tu n’as jamais eu de talonnettes ?
    Les araignées, je les relâchais et relâche toujours dehors. Elles sont utiles.
    Pour sûr que les histoires de famille, c’est compliqué.
    Mais bon, je n’ai pas plus de rouge à lèvres que de famille nombreuse, ça aide. La boucle est bouclée, comme quoi on peut passer du coq à l’âne…. 😀

  2. On a tous une patte plus courte, un sein plus gros pour nous, une roubignolle pour ces messieurs, un zyeux itou ! Mais je suis bien incapable de te dire laquelle est la plus courte chez moi (la jambe …). DE toute façon, ça me fait tellement râler de faire un ourlet ………..
    C’ est joli tes rouges à lèvres et tes macarons : on retrouve les mêmes couleurs !
    Alors, tu vois, tu retombes quand même sur tes pattes, c’ est ce qui compte!

  3. C’est curieux de voir comme le choix d’un rouge à lèvres peut-être problématique. Comme je ne suis pas du tout patiente et qu’en plus, je ne me sens pas vraiment compétente en la matière, j’avoue que je me tourne en fait systématiquement vers une vendeuse pour un conseil.
    Ce n’est pas toujours une bonne idée mais au moins en cas de ratage, je peux m’en prendre à elles au lieu de m’en vouloir à moi-même 😉
    Je n’aime pas manger les macarons (car les amandes m’écoeurent) mais c’est toujours un régal de les contempler et je trouve cette composition particulièrement réussie.
    Pour ton dos, sois patiente, le travail d’un osthéo ne se fait jamais sentir immédiatement (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle pendant longtemps, alors que j’étais très très mal avec des vertèbres dans tous les sens mais jamais à la bonne place, j’ai préféré être traitée par des quiros).

  4. J’aime te lire et j’aime les macarons. J’aime aussi le chocolat, le soleil, les fleurs, le silence… mais c’est une autre affaire. C’est dingue que personne ne parvienne à soulager tes maux de dos pour de bon…
    Côté vernis à ongles, tu aimes les couleurs aussi ??
    En route vers le printemps…

  5. @Ksé : je chasse les vieilles toiles d’araignée poussiéreuses qui pendouilles un peu partout, mais pas les araignées elles-même qui ne sont d’ailleurs pas sur ces vieilles toiles…
    J’ai le plus grand respect pour ces horribles bestioles et quand leur présence m’indispose (comprendre quand elles sont très gros, noires et velues…) je les attrape avec un verre que je recouvre d’un carte postale pour les relâcher dans le jardin….

    J’ai une fois une talonnette et je la tiens pour responsable du lumbago qui est arrivé peu après… Bye bye talonnette… Peut-être aurais-je du en porté une dès l’enfance… les toubibs étaient très partagés sur le sujet. à mon sujet.. Et le sont toujours d’ailleurs… Donc on oublie.

    @Pierrot : j’ai bien un eil un p’tit peu plus gros que l’autre, mais pour mes seins je suis heureuse de les trouver, à l’oeil nu, parfaitement symétrique… On peut pas être mal foutu de partout, non plus…!
    Les macarons sont magnifiques, j’aime beaucoup ça, à Bordeaux comme ailleurs ils sont devenus très « à la mode »…

    @Mia : bah, ce n’est pas non plus mon plus gros problème 😉 personnellement je déteste demander conseil à une vendeuse pour ce genre de chose… C’est trop perso : il y aussi l’odeur du rouge, sa texture… Je peux passer des heures chez Séphora, mais ce n’est pas un problème : c’est un vrai plaisir… Un peu similaire au fait de jouer avec mes peintures à l’huile ou mes aquarelles.
    J’aime beaucoup les macarons, je n’ai qu’un reproche à leur faire : leur prix!
    Je retourne chez l’ostéo cette semaine, c’était programmé…. On verra bien….

    @Cireck : coucou mamzelle! 🙂 L’ostéo m’a dit qu’avec le dos que j’ai j’aurais toujours mal et de plus en plus en vieillisant! Youpi! Que la seule chose qu’on peut faire c’est de limiter les dégats! 😉 Y’a des choses il faut s’y habituer, c’est comme ça…. Pour moi ça a commencer à l’école primaire, alors je commence à être résignée, même si parfois ça me fout les chocottes!

    J’ai plein de vernis de couleurs 🙂 Aujourd’hui mes ongles alternent les violet et le vet anis! C’est un caprice complet! lol Je trouve ça un peu rigolo, un peu moche, amusant… la semaine dernière j’avais tous mes ongles étaient d’un ton de rouge et de mauve différent 🙂 C’est un peu enfantin, je le reconnais 😉

    1. Mais moi aussi j’aime m’éclater avec le vernis ! Je pense que c’est en fonction de mon humeur… parfois vernis incolore, parfois 5 couleurs pétantes différentes en même temps ! Enfantin ou non, que ça plaise ou non, c’est mon choix !!!

  6. J’ai aussi une jambe plus longue que l’autre mais l’essentiel, c’est que mes deux pieds touchent le sol et c’est bien le cas, même si je n’ai pas toujours les pieds sur terre ! J’insiste toujours auprès des vendeuses pour qu’elles prennent les mesures pour les DEUX jambes de pantalons… Parce qu’un cm, ça fait une sacrée différence à l’arrivée !

    Pour le rouge à lèvre « idéal », j’ai une solution : le faire soi-même. J’ai fabriqué le mien, l’année dernière à l’atelier de Marie (25€ la séance) et j’en suis ravie. En plus, il est bio et comme il est composé, entre autres, de beurre de cacao, il a bon goût !

  7. J’ai un peu le même problème avec les vernis , quand j’en achète un , je ne le porte pas
    dommage
    En rouge à lèvre , fidèle à mon addict 😉

    merci pour le clin d’oeil dans le titre , bien vu !
    Je suis contente pour ton dos , enfin , que tu soies soulagée , pas forcément guérie , mais que tu souffres moins
    J’ai ma belle mère pour les ourlets de pantalon
    le problème aussi , c’est l’ado , il grandit vite , faudrait rallonger ses jeans , mais y’a toujours la marque du pli , c’est moche

    on faisait un revers extérieur quand on était jeune , c’était moche 🙂

        1. Surtout, ça serait incompréhensible pour les non-initiés et je n’aime pas ça sur les blogs : les trucs accessibles aux seuls initiés, même si je suis initié.

  8. @Cirek : et puis il faut avouer qu’avec toutes les couleurs « Céfora » (pour ne citer qu’eux…) il y a de quoi s’amuser 😉

    @Jenny : tu veux dire que l’essentiel c’est que ça ne te asse pas souffrir…
    Pour les rouges comme j’adore passer du temps à les choisir, je ne suis pas prête pour celui spécialement fait pour moi, mais l’idée est sympa.

    @JMB : tu m’en casseras une douzaine!
    bizz

    @Jeanne : oh moi je porte et plutôt deux fois qu’une, je fais mes ongles (courts) plusieurs fois par semaine, je change de couleurs sans arrêt 😉
    Et même le pas encore ado… Tout d’un coup El Hijito s’habille en 14 ans! J’ai du mal à suivre avec les pantalons! J’ai décidé de ne plus faire d’ourlets (fortement encouragée par l’intéressé qui trouve cool que ça tirebouchonne sur les chevilles… 😉
    En tous cas les jeans avec le revers extérieur fait à chaque fois qu’on remettait son jean ça m’arrangeait vachement! Avec une grosse ceinture et un t-shirt blanc 🙂

  9. et si tu mets des jupes ? 😉 c’est bizarre mais il me semble que ça se voit moins… bon pour la chasse aux araignées et le jardinage dans la tempête c’est moins pratique!

  10. J’ai tendance à sauter plus spontanément dans un jean 😉 Mais c’est vrai que les jupes c’est bien pratique, pas besoin d’ourlet 😉 C’est vrai que c’est pas super pratique pour le jardinage…
    Je n’ai pas parlé de la quette du jean parfait!!! C’est encore toute une histoire 😉

    1. le jean idéal, ah oui, un vrai sujet! il m’est arrivé de penser l’avoir trouvé, d’en prendre deux du coup… et de réaliser que je m’étais trompée!!! bon, à quand un billet sur cette délicate question?

  11. (Je viens commenter seul même si Audrey m’a demandé de l’attendre. Mais je ne tiens plus…)

    Tu me fais penser que comme je n’ai pas fait raccourcir mes derniers pantalons, je dois avoir une jambe (de pantalon) plus longue que l’autre (mais laquelle ?). Pas grave !

    Vu certaines couleurs de macaron, pas sûr que ce soit bien naturel. Mais qu’est-ce qui peut être le pluss nocif ? Manger certains macarons ou embrasser certains rouges à lèvres ?

  12. j’ai trouvé le truc idéal pour les rouges à lèvres, là où je vais me faire enlever les quelques poils restant, Vanessa en profite pour me faire tester des tas de couleur, elle me barbouille les lèvres, je repars et ensuite si cela me convient j’achète, bon d’accord les rouges à lèvres sont cher mais comme j’en met rarement un tube me fait une belle année!!! sinon pour les guiboles une seule marque LEV…S les jean’s sont trop chèrs mais ils durent au moins 10 ans et ils ont LE jean’s qui va en longueur, en largeur …je ne jure que par eux depuis mes 15 ans et véridiques j’ai des jean’s de 20 ans d’âge, increvable!!

  13. Les macarons me font baver (aucune éducation :-(). Question dos, tu le sais, en ce qui me concerne (presque) même combat. Mais si vraiment tu as une jambe plus courte que l’autre (de façon significative, j’entends), le port d’une semelle pourrait peut-être te soulager ?

  14. @Val : qu’est-e qu’on attend pour être heureux? Qu’est-e qu’on attend pour faire la fête?
    Tu as raison c’est une urgence médicale 😉

    @Cristophe : certains colorants alimentaires très puissants sont complètement naturel : la carotène, la betterave, le charbon végétal, le caramel, etc
    Pour les rouges à lèvres je ne sais pas… A mon avis c’est plus nocif de se balader dans la « campagne »
    http://ogm.greenpeace.fr/agriculture-un-peu-trop-de-pesticides-dans-lair-du-temps

    @Seia : tu as raison pour les jeans… faut revenir à ce basique même si il est un peu beaucoup cher, on le garde longtemps… Si on ne fait pas trop le yoyo avec son poids comme moi 😉 Mais tu as raison, y’avait un magasin de cette marque en bas de chez moi à St-Ger et avec l’aide du vendeur j’avais vraiment trouvé THE jean idéal !

    @Marie-Flo : comme je le disais plus haut, je soupçonne une ces talonnettes de m’avoir très rapidement provoqué un lumbago…. Je suppose que c’est le genre de chose auquel il faut s’habituer jeune… Mais de toutes façons j’ai toujours rencontré autant de « soignants » qui était pour que contre…
    Vive les macarons!

  15. Je mets jamais de rouge à lèvre alors je risque pas d’infecter Cristophe ! Mets des jupes mais pas des jupes qui tombent aux genoux parce que tu vas avoir un genou de couvert et pas l’autre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s