Le bon petit soldat

Aujourd’hui, comme je suis bien mignonne et pleine de bonne volontĂ© : je suis retournĂ© voir « mon » mĂ©decin-ostĂ©o… C’est vrai que depuis quelques jours je n’ai plus mal, alors c’est peut-ĂȘtre l’effet ostĂ©o? Peut-ĂȘtre « l’effet Lourdes » de Bordeaux? Quoi qu’il en soit j’avais pris rdv avec ce monsieur pour le revoir 3 semaines aprĂšs et donc (en grande partie pour qu’on ne puisse pas m’accuser de ne rien faire pour amĂ©liorer mon cas et pour qu’on me foute la paix sur ce sujet) j’y suis allĂ©e.

ballComment je vais trop m’amuser!!!!

Comme il n’y avait plus l’effet de surprise, il m’a moins impressionnĂ©. Il a Ă©coutĂ© avec grande attention comment Ă  progresser mon « Ă©tat » depuis la derniĂšre fois, il a vĂ©rifiĂ© plein de trucs de 1000 façons… Et je ne peux pas vous rapporter tout ce qu’il m’a expliquer car c’est un moulin Ă  paroles et que tout ça est fort compliquer… J’y suis restĂ© une heure avec pour consignes de faire certains exercices que je me suis entrainĂ© Ă  faire sous sa houlette (pas si faciles ) tous les jours et j’ai du faire l’acquisition d’un putain ballon de gym… Il y a bien sĂ»r eu quelques manipulations vraiment fatigantes, tractions etc…

studioCelui-lĂ  n’est pas l’exercice le pire Ă  faire…

Je regrette que ses explications au sujet des exercices (musculations, Ă©tirements) ne soient pas accompagnĂ© de quelques schĂ©mas… 😩 Pas facile d’ĂȘtre certaine d’avoir bien tout compris!!!

Par ailleurs :

J’aime quand je tombe sur une chanson d’Higelin que j’adore Ă  la radio.

Vous vous rappelez de mon coup de gueule de l’autre jour? Mais si, PĂŽle qui me demandait de rĂ©pondre Ă  une annonce pour du secrĂ©tariat… HĂ© bien, le gars m’a appelĂ©, il veut me voir pour un entretien… Elle devait ĂȘtre chouette ma lettre… Ne me souhaitez pas bonne chance, ce job m’attire autant que du vinaigre. On verra bien, c’est tout.

J’ai une bonne copine qui va quitter notre petite ville du sud-ouest pour le grand nord. Elle va me manquer. Elle est cĂ©libataire et elle, le boulot qu’elle a dĂ©crochĂ©, il est Ă  la frontiĂšre belge. Vu qu’elle vient d’un pays qui se trouve au sud des PyrĂ©nĂ©es, ça la fait un peu flipper. Tout le monde lui dit que les gens du nord on la chaleur dans le cƓur. Elle nous dira si c’est vrai 😉 Il paraĂźt que oui…

Un proverbe espagnol qui est drĂŽle :   » Éramos pocos y pariĂł la abuela… » . Ca se traduirait  par « On Ă©tait dĂ©jĂ  beaucoup (il est dit « peu » (poco) mais c’est ironique) et la grand-mĂšre a accouchĂ©… »Â Le sens du proverbe est que quand on croit que ça peut pas ĂȘtre pire : ça peut! C’est un peu le truc de la loi de Murphy, tout ça… En français dans le cas oĂč s’utilise ce proverbe on dirait peut-ĂȘtre « mais qu’est-ce que j’ai fait pour mĂ©ritĂ© ça!!?? » Ou avez vous une autre idĂ©e?

Sur ce portez-vous bien, prenez soin de votre carcasse et Ă  bientĂŽt! Adishatz!