B-O ça veut dire : Boucles d’oreilles

110_6232

Je me suis fait percer les oreilles à 13 ans (ou 14? Ou 15? J’ai regardé des photos depuis que j’ai écrit ce post…). Mes parents ne voulaient pas. Mon père trouvait que ça faisait rural ou vulgaire? Ce que je ne comprenais vraiment pas puisque ma grand mère (sa mère) les avait. Insinuait-il par là que sa mère était vulgaire? Sa réponse (Y en avait-il eu une? Avait du être quelque chose comme « C’est pas pareil! » (Ah quelle phrase pour tout excuser!!!) Mais mon père n’avait jamais besoin de s’excuser alors il est plus plus probable qu’il m’avait juste aboyé  dessus.

Pendant les vacances d’été dans la maison de famille  j’ai dit à ma mère que si elle ne me le faisait pas faire, mon cousin allait le me le faire avec une aiguille, des glaçons et que je boirai un peu de Whisky! Ca lui a fait peur elle m’a amenée chez le bijoutier  de Montélimar et j’ai eu les petites « prothèses » plaquées or. Je crois pas que j’ai attendu le temps voulu avant de les enlever et de mettre des boucles fabriquées par mes soins et ceux de ma cousine en métal a deux balles et jolies petites perles de verre style indien…

bo_filLes boucles que je portais quand j’étais ado, qui se fermaient avec le petit crochet et qui étaient très moches.

Ca faisait déjà depuis la sixième et la découverte du magasin « La droguerie ( qui ne vendait que de jolies perles et aucun produits ménager) que je portais des boucles que je fabriquais moi même avec ma copine Barbara le mercredi après-midi, ou le soir en regardant la tv, mais on avait des boucles à visse au lieu des boucles « crochet ». Tout mon argent de poche passait dans les perles et les paillettes et autres sequins dorés…

clip_visBoucles à visse pour oreille non-percées

 J’ai passé le fameux été a  désinfecter mes oreilles mais j’ai pas abandonné mes belles boucles faites maison!! Quand je suis revenue de vacances mon père était furieux et c’est vraiment peu de le dire!!!

bo_crochet_boule925

Les boucles sur lesquelles je monte mes BO maintenant, je les préfère aux anciennes.

Quand on est rentré de vacances donc,  je me suis faite pourrir par mon père, tout y est passé les beuglements, les insultes, la colère. On aurait dit que mon perçage d’oreille l’avait insulté, l’avait humilié dans sa chair. Mon père était comme ça : d’une intolérance crasse en ce qui concernait ce que sa femme ou sa fille pouvait faire contre « sa volonté » (Bienvenue dans le 19ième siècle). Mais bon : c’était fait, c’était fait. Quelques années plus tard je me faisais encore copieusement insulter quand je revenais avec les cheveux coupés au carrés!!! Hé oui! Un innocent carré : me valu une des colères du siècle et quelques insultes déplacées et vraiment immérités….

110_6189

Boucles « batterie de cuisine », 1989, cocotte minute et cafetière italienne… Je les portais pour aller bosser, ça faisait sourire 🙂 (Non, mes yeux ne sont pas fluos, c’est la photo qui fait ça)

110_6192Je les garde précieusement même si je ne les porte plus 😉

almodovar

Femmes au Bord de la crise de Nerfs  : la B-O cafetière!!! J’avais fabriqué les miennes avec des portes-clés trouvés au Rastro (grand marché aux puces du dimanche matin à Madrid)

Donc les B-O j’en suis gaga, j’en fabrique pratiquement en permanence. J’ai toujours tout un petit matos à portée de main, petite pince à couper ou à tordre ou à écraser… 3 millions de perles et autres attaches, fil de laiton, fil de pêche, etc…

Tout a toujours été bon pour rentrer dans la fabrication de mes B-O : vieux boutons de ma grand-mère, perle de récup de colliers cassés de ma mère, petit squelette en plastique jaune ancien porte-clé,  plumes, cocotte-minute et cafetière italienne… Les années 80 ont été un vrai plaisir pour de grosses grosses boucles souvent très légère car faites en pâte à bois… J’en avais de vraiment grosses, achetées, en forme de perroquets ou de masques africain, d’énormes créoles en plastique de couleur… Puis dans le métro de Madrid j’en achetais plein pour quelques pesettes toutes plus grosses et rigolotes les unes que les autres, comme dans les film d’Almodocar de l’époque! 🙂

Miriam Diaz Aroca - Tacones LejanosTalons Aguilles, Almodovar.

Dans les années 90 j’ai rajouté un deuxième, puis un troisième trou à mon oreille droite, je dis « j’ai rajouté » car je les ai percé moi-même : aï aï aï!!!!!! Héroïque! Ou complètement inconsciente, au choix (et j’ai même pas bu de whisky!!!). Du jour au lendemain je suis devenue allergique à tous ce qui n’était pas or. Puis j’ai réintroduit l’argent. Mais fini les « crochets » en toc!  Que de l’argent maintenant. Et j’ai pas intérêt à oublié : un collier en toc me fait un collier de boutons! Un bouton de jean un gros bouton sur le bide, etc…

110_6213

Faites en pâte fimo par mes soins, sur un modèle acheté à une artisane

110_6208

Faites avec des perles achetées à Bordeaux, Dublin, La Rochelle… Rien ne se perd, tout se recycle!

110_6207

Rastro de Madrid acheté à une sud-américaine en 89, je les mets un jours sur deux

110_6205

Idem

110_6204

Facile…

110_6203

En pâte fimo par el Marido

110_6200

Pas compliqué!

110_6199

Acheté à LR à une artisane qui est là tous les ans

110_6201

Perles achetés à Dublin, Pau, Bordeaux etc…

110_6202

Les breloques religieuses viennent de Paris, of course… Avec des perles d’un vieux collier vert que je trainais depuis au moins 30 ans!

110_6223

Bidouillage et assemblage

110_6219

Style nord africain fabriqué en Inde

110_6218

Je les adore, avec des breloques religieuses et des perles ayant appartenues a différents bracelets ou colliers..

110_6217

Port de LR encore

110_6216

Perles de St-Ger et Dublin

110_6214

Boucles traditionnelles espagnoles typiques de Salamanque

Voilà, on a fait le tour de mes histoires de B-O!!!

Reste-t-il un garçon à la fin de ce post? 😉 Bon ben c’est pas tout ça il faut que je me fasse les ongles moi ! En ce moment c’est 3 nuances de mauves, bleu et doré… Oui oui tout ça en même temps, ben quoi? On est pas sur terre pour s’ennuyer, non?

Prenez soin de vous et adishatz!

PS : l’idée de ce post m’est venu du post de « la » Jeanne ce matin….