Escapade programmée

Sansebastian

En septembre dernier je me réveillais un beau matin avec une envie irrésistible d’aller à Sansé*, je vous en parlais là clic-clic. Pour ceux qui ne connaissent pas, ça s’appelle aussi Saint-Sébastien en français et Donostia en basque, c’est le nom officiel depuis 2011. Avant ça s’appelait surtout San Sebastian, dont c’est le nom officiel en castillan. C’est pas simple.  Si tu parles castillan tu as encore le droit de dire Sansé(bastian), mais si tu veux lire les panneaux sur les routes, t’as plutôt intérêt à connaître Donostia. C’est la capitale de la province de Guipuscoa. C’est une grosse ville de presque 200 000 habitants…

Donosti

… située sur la côte basque espagnole à 20 km de la France et à 38 km de Biarritz, où ojala*, on pourra aussi séjourner quelques jours dans un appart prêté.

Bon bref, depuis septembre, tous les weekends, je reviens à la charge « Et si on allait à Sansé?’ Mais bon voilà depuis septembre, ou il fait pas beau, ou El Marido est d’astreinte, ou il bosse, ou il pleut etc. Mais là je crois qu’on va y arriver : le printemps est là!

Hier j’ai donc passé toute la soirée, jusqu’à vraiment tard à regarder les hôtels où nous pourrions passer une nuit à Donosti (parfois encore les basques enlève le A) pendant les vacances del Hijito qui commencent dans une dizaine de jours…

A la fin j’en avais presque marre vraiment de voir que des hôtels de qualité vraiment moyenne, dans cette ville étaient aussi chers que d’autres 4 étoiles dans le même quartier… Et vraiment agacée de voir que pour avoir la sdb et les toilettes dans la chambre il fallait payé pas mal plus cher qu’à Bordeaux pour des chambres moins grandes!!

Alors Sansé est-elle une ville si hautement touristique pour pratiquer de tels prix?  Faut croire. Il reste énormément d’hôtels assez chouettes avec de jolies chambres mais qui sont à la vieille mode : toilettes et sdb communes avec d’autres chambres. En théorie ça ne me dérangerait pas du tout, je les ai souvent (toujours) pratiqué quand j’étais plus jeune… Mais cela ne me dit plus rien du tout. Surtout parce que j’aime bien aller aux toilettes en plein milieu de la nuit et que je n’ai pas envie de m’habiller pour ça. C’est dommage, vraiment, car ces hôtels sont deux fois moins chers…

casa ruralJ’aime bien cette maison là et en plus c’est pas cher du tout…

Nous allons donc probablement choisir un hôtel légèrement excentré afin d’avoir un hôtel de qualité qui ne nous coûte pas un bras et une jambe. Et puis c’est tant mieux, ça sera moins bruyant. J’ai dormi 2 fois à San Sé dans les années 80 puis 90 et je me rappelle juste qu’en bonne petites françaises qui aime bien dormir une fois 2h du mat’ passé, j’avais maudit les espingoins qui font la fête jusqu’à l’aube dans les rues 😉

Je me demande si nous devrions nous orienter vers une « casa rural »…? Hum… La suite au prochain numéro…

10218583

Celui-là il est complet…

Et vous, allez-vous profiter des vacances scolaires pour faire une escapade? Vous changer les idées? Oublier la routine et vous rappeler qu »ailleurs l’herbe est plus verte? Vous êtes déjà en vacances? Vous faites quoi? Vous êtes plutôt hôtel 4 étoiles (ou plus!), auberge de jeunesse, « pension » avec toilettes sur le palier, appart-hôtel où on fait sa cuisine, refuge de montagne, camping, camping-car, chaussures de marche et canadienne?

Bon sur ce,  je retourne à mes moutons et vous souhaite une bonne fin de semaine, adishatz et prenez soin de vos artères!

1″Sanse »: surnom populaire et affectueux qui n’est autre qu’une abréviation de San Sebastián

2 Ojalá : mot espagnol signifiant l’espérance ou le regret. Provient de l’arabe hispanique law šá lláh… Dieu veuille, si dieu le veut, si dieu l’avait voulu…

¡Ojalá estuviéramos  de vacaciones! : Ah, si nous étions en vacances!

¡Ojalá te hubiese conocido antes! : Si seulement je t’avais connu avant!

¡Ojalá! : J’espère! etc.