A l’impossible nul n’est tenu… Mais on peut faire Ă©normĂ©ment tous ensemble!

Ce post que je vous propose de lire aujourd’hui est Ă  l’origine un commentaire que j’ai Ă©crit Ă  la suite d’un billet de Dr K sur son  intĂ©ressant voyage en enfer… Je vous le livre comme je l’ai Ă©crit mais en vĂ©ritĂ© si je voulais vraiment exprimer mon avis il me faudrait bien 10 billet aussi long que celui-ci, voir reprendre mes Ă©tudes pour Ă©crire un mĂ©moire sur le sujet (j’adore faire des recherches sur les sujet qui me tiennent Ă  cƓur) mais cela sera juste un « commentaire » Ă  chaud sur la question posĂ© par Dr CaSo Ă  la fin de son post que voici :

 « Mais la question finale que je me pose est la suivante: est-ce que je suis prĂȘte Ă  ne plus jamais utiliser ma voiture, ne plus jamais prendre l’avion, ne plus utiliser de plastique ni de dentifrice ni de crĂšmes de beautĂ© (tout ça est fait de dĂ©rivĂ©s du pĂ©trole) ni d’air conditionnĂ©, et Ă  ne manger que ce qui est produit Ă  moins d’un kilomĂštre de chez moi? Si la rĂ©ponse est non, alors je suis responsable de ce massacre. On est tous responsables. Fuck. »

Maintenant mon commentaire,  trop long pour ĂȘtre postĂ© sans ĂȘtre vraiment TRÈS relou ou pour passer pour une donneuse de leçons je suppose… 😩 …

On est tous responsables… Donc on doit tous faire quelque chose pour freiner la destruction de notre planĂšte, ne s’agit il pas de destruction  de la planĂšte? Pas seulement au Canada un peu partout dans le monde, que ce soit pour le pĂ©trole, ou les cultures ou l’élevage ou l’urbanisation?…
Si on est tous responsables et que l’on fait TOUS quelque chose pour consommer moins je crois que ça pourrait mettre un trĂšs gros coup de frein Ă  cette espĂšce de course folle au pĂ©trole ou /et Ă  la consommation…

manifestation-de-cycloManif pro-vélos à Madrid

Est-ce que je suis prĂȘte Ă  ne plus JAMAIS utiliser ma voiture :
Je crois que le « jamais » n’est pas obligatoire. DĂ©jĂ  si on l’utilise deux fois moins, tous, ça fait un grand changement! Les villes qui font des dimanches sans voitures etc voient que c’est tout Ă  fait possible et agrĂ©able! Ne serait-ce que quelques jours par mois c’est dĂ©jĂ  ça! Sans parler d’interdire la voiture (pour certains elle est indispensable) la limiter grandement est fort faisable! Par ailleurs beaucoup de villes se mettent au vĂ©lo (le « vĂ©lib » Ă  Paris marche trĂšs bien, comme ses cousins Ă  Oslo, Copenhague, Amsterdam, Vienne, GenĂšve, Lyon, Barcelone depuis peu…) Je connais aussi pas mal de gens qui n’ont pas de voiture par choix et ou souvent pour des raisons financiĂšres et qui sont trĂšs heureux comme ça.
Pour moi c’est oui Ă  100%, je n’ai pas utiliser de voiture avant d’avoir 45 ans et les transports en commun me convenaient parfaitement ainsi que la marche avant d’habiter Ă  la campagne. Je lisais d’ailleurs que l’empreinte carbone de ceux qui vivent en dehors des villes est beaucoup plus forte que celle des citadins … Enfin en cette pĂ©riode de crise le co-voiturage est de plus en plus frĂ©quent : c’est l’alliance de l’Ă©conomie financiĂšre et de l’Ă©conomie d’Ă©nergie pour les moins argentĂ©s d’entre nous ou pour ceux qui ont le dĂ©sir d’allier ces deux Ă©conomies. N’oublions pas par ailleurs que les voitures n’ont pas Ă©tĂ© toujours aussi prĂ©sentes et qu’elles peuvent continuer d’exister sans ĂȘtre indispensables Ă  tout le monde… Je pense notamment aux Ă©tudiants d’aujourd’hui qui sont 100 fois (1000 fois?) plus nombreux  a possĂ©der une bagnole que dans les annĂ©es 80… VĂ©los et transports en communs n’Ă©taient pas si douloureux pour les jeunes des annĂ©es 70/80.  Je me trompe?

crash-avion-lostDepuis que j’ai vu Lost, l’avion me fait flipper! Mais non je rigole!!! J’aime beaucoup les avions!

Ne plus jamais prendre l’avion?
C’est probablement compliquĂ© quand on habite Ă  des milliers de kilomĂštres de tout. Mais pour une grande partie de la population mondiale (probablement plus que la moitiĂ©) prendre l’avion c’est financiĂšrement impossible. En ce qui me concerne je n’ai pas pris l’avion depuis une dizaine d’annĂ©es et cela ne me manque pas du tout.  Pour les petits trajets europĂ©ens l’avion n’est vraiment pas indispensable (je ne parle pas de l’international, c’est une autre histoire et je veux faire « court ») j’entends tous les jours des gens qui font Pau/Bordeaux ou Pau/Paris  ou Bordeaux/Paris en avion… c’est un luxe trĂšs polluant. Par ailleurs le tgv en premiĂšre classe c’est confortable et vu les temps d’attente dans les aĂ©roports je sais qu’on va plus vite en tgv de la gare de Bordeaux à  la gare Montparnasse de nos jours…

albatros-dechets-plastiquesUtiliser du pĂ©trole pour produire du plastique c’est dĂ©gueu, mais ce qui encore plus dĂ©gueu c’est ce que devient ce plastique aprĂšs… Ceci est un albatros et on voit clairement de quoi il est mort, lui et pas seulement lui… J’abrĂšge.

Ne plus utiliser de plastique ni de dentifrice ni de crÚmes de beauté (tout ça est fait de dérivés du pétrole) ?
Encore une fois il ne s’agit pas forcĂ©ment de ne plus JAMAIS utiliser ceci ou cela (l’écologie contrairement Ă  ce que voudrait nous faire croire ce qui s’en moque ne prĂŽne pas le retour au moyen Ăąge), mais de LIMITER sa consommation (en plus ça fait faire de belles Ă©conomies!) on peut aussi se demander si certains de ces produits pour la peau sont rĂ©ellement bon pour notre santĂ©… Le plastique? Avouons qu’il y’en a beaucoup trop et beaucoup dont on pourrait se passer! Commençons par les verres en plastiques! Quasiment inexistant dans les annĂ©es 70 ils seraient devenus indispensables? Je ne le crois pas…  Encore une fois je ne dis pas n’utilisons JAMAIS de verres en plastiques… Mais que diable, nous nous rendons bien compte tous que nous pouvons tous trĂšs facilement limiter notre consommation de plastique en gĂ©nĂ©ral!

2CVClim ou pas clim?

Ni d’air conditionnĂ©?
J’ai vĂ©cu longtemps sans air conditionnĂ© nul part et je m’en trouvais fort aise. Je l’ai dĂ©couvert en Espagne quand tout le monde  s’est mis Ă  en mettre partout… Oui il fait trĂšs chaud en Espagne (et ailleurs!) oui c’est agrĂ©able la fraicheur… Mais convenons en l’Espagne vivait trĂšs bien sans et la France aussi et le reste du monde Ă©galement… Je n’aime pas l’air conditionnĂ© qui gĂ©nĂ©ralement me cause rhume ou torticolis, on sait Ă©galement qu’il est majoritairement mal entretenu et trimballe  dans ses tuyaux  toutes les saletĂ©s qui peuvent nous rendre malade. Je n’ai pas de clim dans ma voiture et tout va bien.  Autrefois personne n’en avait et ce n’Ă©tait pas un problĂšme. Sans parler du comble de la … connerie : les magasins oĂč on se caille quand il fait 35° dehors en Ă©tĂ©, et les magasins et entreprises oĂč on crĂšve de chaud en hiver et oĂč tout le monde s’habille comme en Ă©tĂ© quand il fait 0° degrĂ© dehors…

locavore

Et à ne manger que ce qui est produit à moins d’un kilomùtre de chez moi?
Encore une fois il ne s’agit pas de tout exagĂ©rer pour se dĂ©fausser de toutes responsabilitĂ©s : Manger  ce qui est produit prĂšs de chez soi, et de saison n’a rien d’impossible, ni de compliquĂ© ! En ce qui concerne les fruits et lĂ©gumes, je suis peut-ĂȘtre privilĂ©giĂ© d’habiter dans le sud-ouest de la France : je fais partie d’une amap et j’essaye en dehors de l’amap de limiter mon empreinte carbone : non pas en achetant des choses produites « Ă  moins d’un kilomĂštre de chez moi » (on peut ĂȘtre Ă©colo et ĂȘtre rĂ©aliste) mais en n’achetant pas des  pommes de Chine, des haricots verts du KĂ©nia, des ails et oignons de Nouvelle-ZĂ©lande, des fraises du Chili en dĂ©cembre etc… Je n’achĂšte pas de fruits et lĂ©gumes venant d’autres continent  mais j’achĂšte des bananes qui viennent de trĂšs loin oui, car je ne dis pas « jamais ». Je pense que limiter grandement son empreinte sur cette terre, c’est dĂ©jĂ  beaucoup mieux que de dire « de toutes façons ce que je fais n’est qu’une goutte d’eau dans l’ocĂ©an ». Puisque nous sommes tous responsables  : si nous faisons tous un petit effort  tout Ă  fait rĂ©alisable et facile, et ou aucun « jamais » n’a sa place, Ă  la fin ça fait une trĂšs trĂšs grande diffĂ©rence…

A ce point de mon commentaire , et alors que j’allais m’excuser d’avoir Ă©tĂ© aussi longue j’ai rĂ©alisĂ© que cela ne pouvais plus ĂȘtre un commentaire sans ĂȘtre grossiĂšre… (la bonne Ă©ducation entre blogueurs ne demande-t-elle pas qu’on ne soit pas trop lourdingue chez les autres?). C’est donc Ă  point que j’ai prĂ©fĂ©rĂ© publiĂ© chez moi ce commentaire sous forme de billet. Billet qui n’est pas un coup de gueule comme certains diront peut-ĂȘtre, mais le simple constat de tout ce qui facilement faisable et je suis heureuse  de le dire.

Je rajouterais et puis je m’arrĂȘte pour ne pas saouler tout le monde que je ne suis pas une « militante » Ă©colo, j’essaye juste de faire ce que je peux Ă  mon niveau :

Par exemple une chose trĂšs facile Ă  faire est d’avoir toujours un petit sac qui se tirebouchonne dans petite housse de la taille d’un porte-monnaie dans son sac-Ă -main quand va faire du shopping. Avouons-le les sacs en plastiques que l’on nous donne dans les magasins n’ont aucune utilitĂ© et son produits en gĂ©nĂ©ral Ă  partir du pĂ©trole. Il y aussi les sacs en maĂŻs mais ils sont rares et pas forcĂ©ment mieux qu’un sac personnel rĂ©utilisable pendant des annĂ©es… (J’ai toujours ceux achetĂ©s au monop de St-Ger avant 2007 donc ) Donc si nous dĂ©clinons gentiment ces sacs, avec le sourire et sans faire de rĂ©flexions agaçantes pour une vendeuse qui ne dĂ©cide pas de la politique sac en plastique ou pas sac en plastique de la chaine ou elle travaille… HĂ© bien si nous dĂ©clinons ces extrĂȘmement nombreux sac nous participons au ralentissement de cette course folle au pĂ©trole… Ala production de tout ce plastique, non seulement Ă  sa production mais aussi Ă  son recyclage… C’est vraiment Ă  la portĂ© de tous, franchement, ça n’a rien de compliquĂ© d’emporter avec soi ces petits sacs perso…

sac-caisse-monop

Vous voyez, je n’aurais vraiment pas vu placer un com’ de cette taille chez une copine…

Une autre fois je parlerai du compostage, pour ceux qui ont un jardin car Ă  l’impossible nul n’est tenu.

A part ça et bien… Portez-vous bien, prenez soin de vous et passez un bon dimanche. Adishatz tout le monde.