Des cerises, des voitures, du surf et du sexe

En Espagne le conservatisme, la r√©trograde-attitude qu’on croyait avoir vu dispara√ģtre avec la Movida des ann√©es 80 (et plus visiblement pour les fran√ßais avec Almodovar), m’avait paru ressurgir d√©j√† dans les ann√©es 90 quand un maire de Madrid de droite s’√©tait un peu √©nerv√© contre les jeunes (dont je faisais alors partie) qui boivent dans la rue. Depuis quelques temps je lis dans la presse espagnole (plut√īt de gauche) des choses qui se font ou se disent √† la t√©l√© nationale (de droite) [J’esp√®re que vous noterez mon c√īt√© droite-gauche-droite-gauche! Et puisque nous en parlons, parlons-en : oui le gouvernement fran√ßais actuel de gauche n’est pas exactement « super » et oui je trouve nul d’avoir r√©duit le budget de l’√©cologie et d’avoir virez la ministre qui ouvrait sa gueule et oui Hollande ne nous sort pas de la crise et¬† : oui, oh oui, oui, oui qu’est-ce que je suis contente que Nico 1er¬† ne soit plus l√† pour faire encore bien pire et me faire tourner le caf√© au lait dans le ventre √† l’heure ou je mange mes tartines. Oh oui ! ]¬† des choses, disais-je qui se font ou se disent √† la t√©l√© nationale espagnole qui laissent pantoise, quand on a connu les ann√©es 80 madril√®nes.

Donc j’en arrive √† mon sujet (mais pas tout √† fait) : Il y a peu la pr√©sentatrice du JT¬† (je ne pense pas que ce soit une journaliste, c’est tout simplement impossible) conseillait aux ch√īmeurs toujours plus nombreux et d√©moralis√©s de trouver la paix dans la pri√®re… Et un autre jour elle conseillait (toujours au m√™me JT du soir qui fait la plus grande audience), elle conseillait aux maman d’habiller leurs ados de mani√®re moins provocante afin de ne pas « provoquer » les hommes… « Mesdames, dites √† vos filles que les mini-jupes, c’est hum hum… »

On en a m√™me parl√© dans Sud-Ouest tellement √ßa a fait sursauter tous les non-catholiques qui sont quand¬† m√™me tr√®s nombreux en Espagne et aussi hors d’Espagne… J’en avais peut-√™tre d√©j√† parl√© ici? Ou alors sur FB…

Les culs de b√©nitier font donc un retour en force dans la p√©ninsule (en fait ils √©tait juste cach√©s derri√®re les piliers des √©glises), avec leurs bons conseils pour vivre mieux…

Cette semaine je vois dans la presse que le parti socialiste d’Extr√©madure (pas des gens de la droite conservatrice pourtant, des gens de la gauche-gauche) a fait pression pour qu’un spot pub publicitaires soit retir√© des antennes…

Je suis f√©ministe et beaucoup de publicit√©s m’agacent, mais celle-ci, elle m’a fait sourire, rire , mise de bonne humeur et donn√© envie de manger des cerises… Je l’ai trouv√© plut√īt cool. Les socialistes ont l’air de penser que les cerises assimil√©es aux seins c’est insultant mais que l’homme ait mal √† sa petite queue √ßa ne pause pas de probl√®me. √Čtrange…

Oui je sais, vous allez maintenant de me mettre au boulot et de traduire… Grrr.

C’est parti :

Picorant (jeu de mots picotear = picorer et picota = bigarreau) film pr√©sente, Des v√©rit√©s vraies :¬† V√©rit√© N¬į1 : SI la taille compte, V√©rit√© n¬į2 : Plus elle est petite meilleur c’est. V√©rit√© N¬į3 : 99% les aiment mieux… Sans petite queue. V√©rit√© n¬į’ 4 : plus elle est m√Ľre : plus elle est savoureuse. V√©rit√© N¬į5 : les plus sucr√©es, les plus lisses et les plus charnues, elles sont fraiches (jeu de mots « frescas » veut √©galement dire « Marie couche toi l√† »¬† H√© pourquoi Marie?!). V√©rit√© n¬į6 : la meilleur cerise du monde c’est la Picota (bigarreau) del Jerte. Petite sucr√©e, croquante. Quand tu commences tu ne peux plus t’arr√™ter…

Donc cette pub je la trouve rigolote et pleine de bonne humeur, pas « sexiste ». Contrairement √† une autre pub il y a quelques mois qui m’avait sacr√©ment agac√©…

La voiture à un prénom de femme et la voix off nous dit :

 » Regarde-moi, touche-moi, poss√®de-moi, contr√īle-moi, exalte-moi, d√©teste-moi, aime-moi, retiens-moi … Je suis Giulietta mieux que des mots, essaye-moi. « 

Autant se payer une pute plut√īt qu’une bagnole pour entendre √ßa non? Car c’est s√Ľr les voitures ne parlent pas comme √ßa aux hommes et encore moins au femmes! Mais cette voiture n’est apparemment pas destin√©e aux femmes!!! Vous avez dit sexiste? Il ne manque que « Baise-moi » mais c’est d√©j√† dans « Poss√®de-moi » je crois… Les pauvres petites cerises espagnoles paraissent assez pudiques apr√®s √ßa… C’est juste mon opinion…

https://www.youtube.com/watch?v=C7zf_bB4qMI

Il y avait aussi celle-l√† ou conduire une voiture est clairement √©gal √† se taper une belle nana et pas le contraire…

Il y a celle-ci aussi o√Ļ le mec avec un grand M comme macho conduit la bagnole tandis qu’il laisse la bimbo derri√®re lui au d√©but du clip

https://www.youtube.com/watch?v=wmhqwjaOjNs

On l’a compris conduire les belles voitures √ßa fait sacr√©ment bander les hommes… On ne sait pas pourquoi, c’est comme √ßa… « Oh oui vas-y prend-moi, dis la jolie voiture en porte jarretelles et push-up » . Vous avez dit confusions des genres…?? Bah oui, on ne sait pas trop √† la fin si le gars r√™ve de s’acheter une voiture ou tout simplement de se taper une escort…

Mais alors que j’avais commenc√© hier √† taper ce post l’actualit√© (qui est toujours rigolote) me fait un clin d’oeil ce matin (ou alors √©tait-ce¬† avant-hier?) en me parlant √† 7 heure du matin alors que je suis √† peine r√©veill√©e du spot publicitaire ultra (bandant) marrant pour une comp√©tition de surf f√©minin… Ca parle pas e surf, c’est √ßa qui est dr√īle. (Non je veux pas dire que c’est « amusant », dr√īle, √ßa veut aussi dire « bizarre ».)

Pour voir l’article dans la presse cliquez l√†¬† il dit mieux que moi tout ce qu’il y a √† en dire ūüėČ Avec en bonus le clip parodie bien m√©rit√© ūüėČ

Le clip original¬† (qui comme vous le verrez parle de surf, de surf et encore de surf…)

Allez, sur ce belles fesses je vous souhaite une excellente journ√©e pleine de sexe parce qu’au fond il n’y a vraiment que √ßa qui en vaille la peine. Adishatz les amis.

Le grand chambardement de printemps

P1030207

Avant qu’on ach√®te la maison la cuisine √©tait comme √ßa en 2007 : triste …

Comme je ne suis pas tr√®s branch√© p’tits rideaux froufrouteux et bibelots-citrouille c’est devenu comme √ßa apr√®s quelques travaux : 3 mois plus tard on √©tait chez nous avec une jolie tapisserie discr√®te et pas de rideaux. On se disait bien le carrelage jaune pipi c’√©tait pas top… Mais l’enlever c’√©tait un peu… difficile…

P1030699C’√©tait beaucoup plus lumineux

Ensuite (presque 5 ans plus tard en 2012) on a eu envie de changement et d’un peu de peps… Alors on a fait √ßa, on a peint les murs de la cocina en prune et √ßa m’a beaucoup plu :

100_4858

Probablement parce que nous regardons trop la t√©l√©, ce carrelage a fini par nous sortir vraiment, pour de vrai, par les trous de nez! Et donc¬† j’ai lessiv√©, nettoy√©, rang√© etc. Et El Marido s’est arm√© d’un rouleau et en juin on a fait √ßa :

P1090774On a commenc√© √† peindre en cendre et¬† en seigle…

Maintenant c’est fini. On se demande pourquoi on a pas fait √ßa depuis le d√©part parce que √ßa commence seulement 6 ans apr√®s notre arriv√©e √† √™tre notre cuisine pour de vrai!

P1090860

Le carrelage enfin joli!! Fini le jaune pipi!

P1090855

J’aime bien quand le soleil se couche, √ßa fait toujours une belle lumi√®re…

P1090858

Ces derniers jours on a continu√© √† travailler d’arrache-pied dans la maison, surtout dans les pi√®ces o√Ļ on habite pas et qui vont recevoir la famille cet √©t√©… Il y avait beaucoup, beaucoup de nettoyage, rangements, am√©liorations √† faire… Beaucoup de peinture, beaucoup de lessives, de bricolages en tous genre… Peinture des carrelages « ann√©es 70 cucus »¬† au rez de chauss√©e entre autre… Tellement de choses √† faire dans la maison c’est incroyable!! Jeter, trier, ranger, s’installer! Mettre des trucs sur le bon coin…

Et puis il faudra encore vider la piscine qui croupie depuis un bail maintenant (on ne l’a pas utilis√© l’ann√©e derni√®re et √† peine l’ann√©e d’avant…)

J’ai pass√© trop de temps √† √©crire ce post. J’aurais mieux fait de bouquiner. Va falloir que je me remette en pause… L’√©t√© les blogueurs prennent des vacances, c’est comme √ßa, c’est la vie…

Allez, les amis, profitez bien de ce bel été et prenez soin de vous. Adishatz.

Ici mettre un titre qui ne m’attire aucune visite

Contrairement √† d’aucuns qui font des pieds et des mains pour se faire d√©baptiser, j’ai la chance de ne pas √™tre officiellement¬† chr√©tienne… Je ne suis pas croyante et la foi ne me parait-√™tre qu’une superstition.

croix huguenote

Cela ne m’emp√™che pas de porter une croix huguenote et d’avoir fait une partie de ma scolarit√© dans un coll√®ge puis un¬† lyc√©e catholique.

Ma m√®re √©tait une protestante bon teint, forc√©ment bon teint, il n’y a pas de protestants « mauvais genre », √ßa n’existe pas… Vous devinez d√©j√† un certain parti pris? Vous avez raison.

Mon p√®re √©tait un catholique traditionnel, se revendiquant vend√©en, bien que charentais limitrophe… Il avait √©t√© √©lev√© dans le culte de Saint-Louis, des rois de France de droit divin (C’te blague!!) dans la haine de Napol√©on dans une r√©gion encore traumatis√©e au d√©but du XX√®me si√®cle par les Guerres de Vend√©e…

Ma grand-m√®re √©tait une catholique pratiquante, je dirais par culture et habitude. Elle me faisait r√©citer le « notre p√®re » avant de dormir quand j’√©tais enfant et cela ne me d√©rangeait ni ne m’arrangeait. J’aimais bien ce petit rituel, qu’elle a arr√™t√© quand je suis devenue ado. J’aimais l’accompagner √† l’√©glise et la voir se signer et faire une petite g√©nuflexion dans l’all√©e centrale de l’√©glise… J’aimais les visites au cimeti√®re quand on allait « s’occuper  » des tombes de ses parents, de son mari… Son catholicisme √©tait tr√®s ligth et pas du tout indigeste. Elle n’allait plus √† la messe quand j’√©tais « grande » mais regardait le jour du seigneur √† la t√©l√©… Je n’ai jamais √©t√© d√©rang√© par sa foi. J’aimais bien les petites branches de buis sur le mini-b√©nitier dans sa chambre et sur les crucifix au dessus des lits… C’√©tait « une autre √©poque ».

une autre époqueBondieuseries catholiques

Ma grand-m√®re maternelle ne me faisait pas faire de pri√®res. Je n’ai gu√®re de souvenirs d’avoir √©t√© au temple avec elle en dehors des mariages o√Ļ toute la famille allait. Si, en voyage en Suisse j’ai assist√© probablement √† des cultes. J’en ai un souvenir extr√™mement flou. Je n’ai vu des pasteurs que pour les mariages et les enterrements, aussi pour des √©v√®nements familiaux. Ce que je pense du protestantisme je le dois donc plus au livres qu’√† mon histoire familiale. Je me rappelle d’apr√®s-midi o√Ļ ma m√®re me lisait la bible… Je n’ai jamais √©t√© au temple avec elle (en dehors des c√©l√©brations familiales) en revanche, j’ai √©t√© √† la messe relativement souvent avec elle (P√Ęques, No√ęl… et parfois plus), elle avait besoin de spiritualit√© et se sentait plus libre dans les √©glises catholiques, o√Ļ on peut se glisser incognito que dans l’√©glise r√©form√©e o√Ļ la communaut√©, plus petite, se connait, se reconnait et ne se m√©connait pas.

Mon p√®re ne fr√©quantait les √©glises que pour les « grandes occasions », malgr√© ses dires, jen’ai jamais eu l’impression qu’il soit si catholique que √ßa. Pourtant il aimait le jour de P√Ęques √©couter la b√©n√©diction du pape √† la tv, c’√©tait « important ».

Probablement parce que j’ai deux fr√®re « protestants » et un fr√®re « catholique », parce que ma grand-m√®re racontait en riant des anecdotes sur leurs pauvres bonnes catholiques si ignorantes… Probablement parce que ma grand-m√®re catholique ne trouvait pas ces protestants tr√®s « catholiques », parce que mon p√®re aimait dire √† ma m√®re qu’en tant que « parpaillote » (mot familier venant du proven√ßal et signifiant « papillon »¬† et¬† appellation p√©jorative donn√©e autrefois aux r√©form√©s fran√ßais)¬† elle r√ītirait dans les flammes de l’enfer… Parce que d’un c√īt√© j’entendais parler de « sainte vierge » et que de l’autre on me disait que Marie √©tait juste la m√®re du Christ, sans plus : « Les protestants ne donnent pas une place particuli√®re √† Marie. Ils ne croient pas √† son Immacul√©e Conception, qui n’est pas un dogme du Protestantisme. N√©anmoins, ils adh√®rent √† la naissance virginale de J√©sus et Marie fait partie des t√©moins privil√©gi√©s au m√™me titre que les disciples du Christ. » Wiki.¬† Probablement donc parce que mes deux familles avaient une vision assez diff√©rentes de la religion, je crois n’avoir absolument jamais « cru » en dieu, ses saints, ses ap√ītres, sa sainte vierge et tout le tintsoin…

Quand mes frangins eurent, disons des probl√®mes dans le coll√®ge publique de notre quartier, mes parents d√©cid√®rent de me mettre chez les sŇďurs en centre ville, afin de m’√©viter d’un c√īt√© d’√™tre « la sŇďur de », et par ailleurs et peut-√™tre surtout : ils avaient compl√®tement perdu « la foi » (h√© h√©!) en une √©cole publique qui avait √©t√©, il faut bien l’avouer en dessous de tout. Mais cela est une autre histoire. En ville, les soeurs √©taient assez s√©v√®res au coll√®ge, mais elles n’√©taient plus enseignantes et les profs √©taient comme¬† tous les¬† autres profs du publiques je suppose. Au lyc√©e c’√©tait √† la fois s√©v√®re et tr√®s cool, nos profs √©taient jeunes, issus de 68, ils √©taient int√©ressants, passionnants, je dois √† une de mes profs d’anglais d’avoir d√©couvert le f√©minisme √† travers les bouquins de Marilyn French, je lui en suis encore aujourd’hui tr√®s reconnaissante.

Donc voil√†, je ne suis absolument pas catholique. Au coll√®ge bien s√Ľr nous avions du « cath√© » mais j’aimais poser les questions qui d√©rangent et j’avoue que j’ai toujours eu face √† moi des gens pr√™ts √† parler, √† discuter, « philosopher » et jamais des cathos chiants qui auraient voulu m’imposer quelque chose. J’aime cependant certaine petites statuettes kitch de saintes de la fin du XIX√®me ou du d√©but du XX√®me r√©cup√©r√©es chez ma m√®re-grand. J’ai de la tendresse pour ces objets, c’est aussi la tendresse que j’avais pour ma grand-m√®re et pour son √©poque…

place de la posteLa place de l’h√ītel de ville, ou de la Poste, comme on veut…

Je porte une croix huguenote, pourquoi si je ne suis pas croyante? Parce que c’est un des symboles de La Rochelle, belle et rebelle : ville protestante assi√©g√©e par l’horrible cardinale Richelieu¬† qui fit crever tous les pauvres protestants. Parce que c’est une tr√®s jolie croix avec une petite colombe :¬† elle repr√©sente « le don de paix et du Saint-Esprit sur la Terre fait par le sacrifice de J√©sus Christ sur la croix« , mais pour moi elle repr√©sentent seulement la paix. Parce qu’elle me fait penser √† m√®re (m√™me si celle-ci avait fr√©quentait plus la cath√©drale que le temple!), parce que me revendiquer (de cette toute petite mani√®re) de « sang » protestant m’amuse beaucoup : comme √ßa je dis « crotte » au cathos cucu-b√©nits que je croise et qui m’agacent vraiment et qui sont carr√©ment moins dr√īles que ceux que j’ai fr√©quent√© pendant ma scolarit√©…¬† M√™me si (ce qui est le comble!) la plupart de ces derniers n’ont probablement pas la moindre id√©e de ce qu’est la croix que je porte! En revanche les protestants me rep√®rent du premier coup!¬† Et puis aussi un peu parce que je suis plut√īt tourn√©e vers le pass√© et qu’un de mes arri√®re-arri√®re-arri√®re grand-p√®re √©tait pasteur dans le Gard et que j’aime faire partie de sa famille. (je connais « bien » cet a√Įeul car un des ses fils (un de mes arri√®re-arri√®re grand-oncle pasteur √©galement) avait eu la bonne id√©e d’√©crire ses « m√©moires » que j’ai lu avec beaucoup de curiosit√© et d’int√©r√™t. Enfin parce qu’√† travers mes lectures le protestantismes m’a toujours paru comme la religion de ceux qui refusait l‚Äôobscurantisme… Hum. Voil√†.

mairieIncendie de l’h√ītel de ville vendredi dernier

flammesl’incendie a dur√© de 14H30 √† 5h du matin pass√© le lendemain…

finLe b√Ętiment ravag√©

Ce soir je suis triste en pensant √† ceux qui on v√©cu avant nous, qui ont b√Ęti ma bonne vieille ville de La Rochelle. Depuis vendredi dernier je lis toutes les nouvelles sur le sinistre incendie qui a d√©truit l’h√ītel de ville (clic) symbole du centre ville o√Ļ¬† le maire Jean Guiton (1585-1654) avait d√©clar√© pendant le grand si√®ge (c’est la l√©gende ;-)) qu’il percerait le cŇďur du premier qui parlerait de se rendre et d’un coup de poignard, il avait fait sauter un √©clat de marbre de sa table. (La table a √©t√© d√©m√©nag√©e, sauv√©e de l’incendie, ainsi que tout le mobilier).

Voil√† j’ai encore pass√© trop de temps √† bloguer… Je dois reprendre ma pause bloguesque.

Prenez soin de vous les amis. Adishatz et √† bient√īt.