Claude Monet ou Edouard Manet? Money money money must be funny….

Édouard_Manet_-_Le_DĂ©jeuner_sur_l'herbeÉdouard Manet : Le dĂ©jeuner sur l’herbe (1862-1863) Huile sur châssis entoilĂ©, 2,08 m Ă— 2,64 m, MusĂ©e d’Orsay, Paris.

Il n’y a pas Ă  dire, pour arrĂŞter de confondre Manet et Monet il faut obligatoirement un truc. De mon cĂ´tĂ© c’est bon, je ne confonds plus… Mais j’avoue : il m’a fallu des moyens mnĂ©motechnique de ouf pour y arriver…

DĂ©jĂ  toujours penser le nom accompagner du prĂ©nom aide Ă©normĂ©ment : Edouard Manet, Claude Monet… Comment ne pas pas dire Edouard Monet et Claude Manet? Facile ça rime :

ClÔde MÔnet et EdouÂrd MÂnet.

Autre truc : Edouard Manet (1832-1883) c’est celui du dĂ©jeuner sur l’herbe, du fameux, du plus fameux « DĂ©jeuner sur l’herbe »…

Et Claude Monet c’est celui de.. du… « DĂ©jeuner sur l’herbe » aussi… mais pas le mĂŞme. Hihi, ça c’Ă©tait pour vous dĂ©courager un peu…

DĂ©jeuner sur l'herbe de claude monetLe dĂ©jeuner sur l’herbe, 1865-1866, huile sur toile. Paris, musĂ©e d’Orsay (Cliquez sur l’image pour plus d’info sur le tableau)

Bon alors pour Edouard Manet (se dire « Edouard Manet », jamais Manet tout seul, pour ne plus confondre) c’est LE scandaleux : la dame est toute nue, les messieurs sont habillĂ©s, gros pataquès… Monet Claude, tout le monde est habillĂ© et tout Ă  fait dĂ©cents, tout va bien.

D’ailleurs je trouve que mettre les deux tableaux en parallèle permet de comprendre en quoi celui de Manet Ă©tait scandaleux… Celui de Monet est tellement infiniment plus respectable et sĂ©rieux… Il s’agit de la mĂŞme dĂ©cennie comme vous l’aurez remarquĂ©…

Je ne rĂ©siste pas Ă  vous montrer cet autre tableau de ClĂ”de MĂ”net que j’aime particulièrement. La lumière du soleil couchant, le mouvement de la robe de la femme qui se retourne… Le petit visage de l’enfant…

Monet_la promenadeFemme avec un parasol, 1875, huile sur toile, 100 Ă— 81 cm, National Gallery of Art, Londres.

 Claude Monet (1840-1926), impressionniste aussi (ami avec l’autre d’ailleurs dont il est  of course, contemporain), pas scandaleux, peintre des NymphĂ©as, des champs de coquelicots, de la cathĂ©drale de Rouen, de beaux couchĂ©s de soleil, de merveilleux paysage, de La Promenade.

Enfin dernier truc mnĂ©motechnique pour ne plus jamais confondre : ClĂ”de MĂ”net c’est le sĂ©rieux comme dans la Claude dans le Club de 5. Et EdouĂ‚rd Manet le scandaleux avec ces femmes toutes nues comme le prince Edouard d’Angleterre et ses frasques d’antan (bon je pensais Ă  Harry pour ĂŞtre honĂŞte, pas son tonton si je me souviens bien fait parfaitement l’affaire). VoilĂ . Après ça je crois qu’on ne peut plus confondre Monet et Manet, Ă  moins ‘y mettre de la mauvaise volontĂ©.

Sur ces bonnes paroles mes chers amis je vous souhaite une bonne semaine…

PS : je n’oublie pas que je dois vous parler des prunes sur les Portes. Je n’oublie pas.