אסף אבידן

Asaf Avidan est un auteur-compositeur-interprète israélien, leader du groupe de folk-rock Asaf Avidan & the Mojos.

Quand je l’ai entendu hier à la radio j’ai vraiment cru que c’était une femme. Cette voix…

Mais c’est un homme, de 33 ans (cliques là y’a d’la lecture).

C’est une très belle découverte pour moi. J’écoute tout, tout en dessinant. Je suis envoutée; J’ai l’impression de pouvoir m’envoler très loin en l’écoutant.

What I say when I say that I miss you
Ce que je dis quand je dis que tu me manques
Is that I will always love me more
C’est que je m’aimerai toujours plus
What I need when I bleed just to drown you
Ce dont j’ai besoin quand je saigne juste pour te noyer
Is that someday you’ll become a shore
C’est que parfois tu deviennes un rivage

It’s my wave that will crave and will pull you
C’est ma vague qui t’implorera et te tirera
And another that will push you back
Et une autre qui te repoussera
We will be just a sea they can sail through
Nous serons juste une mer à travers laquelle ils pourront naviguer
They can split us but we never crack
Ils pourront nous diviser mais jamais nous casser

On occasions our sea will swallow
De temps en temps notre mer engloutira
613 shades of sad
613 nuances de tristesse
And occasionally we’ll be just shallow
Et parfois nous serrons juste peu profond
Enough for them to see the things we had
Ce sera assez pour eux de voir les choses que nous avions

20,000 different leagues of sorrow
20’000 différentes alliances de douleur
They will surface but we’ll let them drown
Elles feront surfaces mais nous les laisserons se noyer
And the moon will lift our holy bodies
Et la lune soulèvera nos saints corps
And we’ll live as one
Et nous vivrons comme un

With the rate and the weight that I pound you
Avec la considération et le poids que je te livre
You will tell me that you understand
Tu me diras que tu comprends
Every shell I’ll propel just to spite you
Chaque obus que je t’envoie juste par rancune
You will break it and you’ll turn to sand
Tu les casseras et les transformeras en sable

We will be just a sea and a shoreline
Nous serrons juste une mer et une ligne d’horizon
We won’t need no words, we’ll have the tide
Nous n’aurons pas besoin de mots, nous aurons la marée
I will bleed and I’ll plead that I miss you
Je saignerai et je plaiderai que tu me manques
Even though you’ll never leave my side
Alors même que tu ne quitteras jamais mon côté

(La traduction n’est pas de moi)

thomas

Autrement dans un autre style j’ai découvert ce matin une chanson de Thomas Fersen (qui est déjà très connu de tous) que je ne connaissais pas encore (la chanson) et qui m’a mise de bonne humeur (remarque je n’étais pas non plus de vraiment mauvaise humeur)

J’ai bien peur de ne pas l’avoir trouvé en vidéo, il faudra donc faire le tout petit effort de cliquer sur ce lien tout chemo : http://www.deezer.com/fr/track/70274780

Sur ce je me mets à mes crayons et à mes pinceaux il paraît qu’il faut que je sois prête pour une expo éphémère et belle le soir du 25 octobre…

Adishatz les amis et prenez soin de votre petit cœur.

PS : c’est là qu’on comprends l’expression « C’est de l’hébreu! »

5 commentaires sur « אסף אבידן »

  1. Traduction du titre : le site officiel de Asaf Avidan.
    Bon, c’est comme pour la traduction de la chanson….
    on ferait mieux de ne pas traduire. C’est plus chouette à l’œil et à l’oreille quand on ne comprend pas tout et qu’on ne fait pas de traduction mot à mot.
    En raccourci (le mien !) : Ca doit être pour ça qu’on dit que les imbéciles sont heureux 😀

  2. @Ksé : « Le site officiel » était de trop! Oups!!! Voilà qui est corrigé… Pas facile avec l’hébreux 😉
    La traduction ne me gène pas, même si la les chansons et la poésie en général, sont c’est vraiment impossible à traduire sans être absolument piétinée, réduite en purée, régurgitée… Mais il était important pour moi, sachant que certains ne comprennent pas l’anglais ici, d’éclairer un peu leur chandelle…
    Une chanson qui n’a pas de sens perd pas mal de son « pouvoir »…

  3. Je ne connaissais pas j’ai vraiment aimé !par contre moi qui était fan de Thomas fersen l’autre jour j’ai écouté une interwiew de lui et holàlalala comme j’ai été decueeeeeeeeee trop pretencieux pour moi le garçon !

  4. @Cristophe : ah merci mais c’est bon, ceux que ça intéresse cliqueront 😉 Merci quand même…

    @Séia : parfois c’est mieux de ne connaître des artistes que leur art… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s