La vérité toute nue

110_6647

Je ne pensais vraiment pas quand je me suis (re)mise* à la peinture il y a 3 ou 4 ans que je me retrouverais cette année en atelier au bozar face à une fille toute nue en train de prendre la pose…

Mais voilà tout arrive… Après 2 ans dans le club de peinture  de mon bled au milieu des maïs, ma prof nous ayant abandonnées, je me retrouvais l’année dernière en septembre face à une nouvelle prof  qui était une véritable arnaque… Un seul cours me suffit pour déserter le rafiot….

Il se trouvait que j’étais tombé à la médiathèque de la grande ville sur un petit dépliant pour des cours  pour enfants et ados qui avait lieu au bozars pendant les vacances scolaires. Ca m’avait intéressé pour El Hijito que ça n’avait pas intéressé. Il n’aime pas dessiné. Ce dépliant en main je suis allée voir leur site pour voir si il y avait aussi par hasard, des cours pour adultes pendant l’année… C’est plutôt confidentiel, il n’y a aucune pub. Mais il y avait bien des cours… Plein de cours avec 3 profs différents… Des cours en dehors des cours pour les étudiants.

Bref l’année dernière j’ai donc commencé au zarbos avec enthousiasme et un plaisir renouvelé chaque semaine. Je ne suivais qu’un cours, le vendredi matin. D’abord parce que même si c’est pas cher du tout, l’inscription à quand même un coup et ensuite parce que je suis « mère de famille » et que donc j’excluais les cours du soir.

Mais on m’a tellement tanné « Mais pourquoi tu viens pas au cours de modèle vivant le soir? »,  « Y’a rien qui remplace les cours de nus pour progresser! » que finalement je me suis décidée et cette année je me suis inscrite au cours du jeudi soir…

Autant vous dire que si le vendredi si c’est la franche marade, les blagues potaches et les fous rires, le jeudi soir avec les modèles nus c’est tout à fait différent : d’abord la prof (très sympa) est sérieuse comme une papesse, et puis il règne un silence religieux…  La nana monte sur l’estrade, enlève son paréo d’un geste gracieux et prend la pose dans un froissement d’aile, un ange passe… On est là pour dessiner, pour apprendre et on entendrait une mouche volée en dehors de la prof qui dispense ses conseils (précieux).  Le cours dure deux heures. Il y deux modèles qui posent l’une après l’autre. Les poses durent entre 10 et 20 minutes. En deux heures on a dessiné 6 poses différentes et fait une pose clope… Oui c’était deux filles, mais parfois il y a un type aussi.

En un seul cours j’ai déjà l’impression d’avoir déjà progressé, c’est vraiment chouette. J’ai hâte d’être à jeudi prochain. Et je suis heureuse vraiment heureuse de vivre cette expérience et de me rendre compte que j’ai ma place au bozar. C’est cool. Bien sûr les esquisses que j’ai faite son encore hésitantes et ce n’est pas très bluffant, mais je sais que je vais progresser et c’est tellement plus chouette de dessiner une vraie personne que d’après photo!!!

C’est un très bel automne et je commence à être heureuse d’être ici, à Pô.

Bon dimanche à tous.

* J’avais toujours dessiné plus ou moins quand j’étais « jeune », mais je n’avais plus rien fait depuis peut-être 20 ans… Et surtout je n’avais jamais pris de cours, ni essayé  de me « dépasser ».

8 commentaires sur « La vérité toute nue »

  1. Parfois quand j’étais enfant j’accompagnais ma mère donner ses cours du soir (elle est prof de « bozars »). J’aimais bien ce silence concentration quand les élèves dessinaient le/la modèle… et j’aimais bien utiliser un chevalet aussi, pour moi ça ça faisait artiste! 😉

  2. Bravo pour ta nouvelle avancée ! Il y en aura d’autres ! (Audrey et Cristophe)

    C’est un truc que je pourrais pas faire, de poser. Pas pour la question de me montrer nue mais pour tenir la pose longtemps… (Audrey)

    C’est une chaîne qu’elle a à la cheville ou c’est un défaut ? J’espère que tu nous montreras la suite. (Cristophe)

  3. Avec ces cours, tu te crée une vie sociale et tu t’enracines de mieux en mieux dans ta cité. Continues Mahie, en plus de cal tu es déjà douée et tu vas faire encore des progrés. On veut les voir ici d’ailleurs !

  4. C’est toujours un grand moment de se trouver une occupation nouvelle qui passionne. C’est sûr que tu va progresser à la vitesse grand V.
    bizzzzz

  5. C’est génial, tu as bien fait de te laisser tenter par ces cours du soir. Parfois, par manque de confiance, par peur de l’inconnu, on passe à côté de plein de choses. Tu as parfaitement ta place aux Bozars, tu es douée pour la peinture et le dessin. On dirait que c’est inscrit dans tes gènes (pour Thib’ , ça viendra peut être plus tard 😉 ) Tu es une artiste qui mérite sa place parmi les autres.
    Quand je faisais de la photo en studio à Paris, j’appréhendais les cours de nu. Je n’y étais pas à l’aise. Aujourd’hui, quand je vois par exemple le travail photographique de Pastelle en studio avec des modèles dénudés, je me dis que j’aurais dû persévérer car c’est ainsi qu’on apprend. Toi, tu l’as bien compris et je ne peux que t’encourager à prolonger cette nouvelle approche du dessin. En plus, je te sens bien, heureuse de cette découverte et activité. Thib’ est grand maintenant, tu peux le laisser un soir par semaine et penser à toi, à ton propre épanouissement.
    Bravo Mahie ! Je t’embrasse

  6. @N : c’est vrai que nous avons ce point commun d’avoir des parents artistes 😉
    Dans notre salle pas de chevalet mais des tables à dessin inclinables…

    @A&C : On a posé entre nous cet été et franchement c’est tenable si tu prends une bonne position au début et que tu laisses tes pensées vagabonder 😉 Mais 10 minutes c’est mieux que 20 !!! lol

    C’est une sorte de bracelet brésilien si je me rappelle bien avec des perles…

    Oui oui je vous montrerais mes progrès 😉

    @Nadya : merci 😉 Bah comme d’hab, je vous montrerai…

    @JMB : Il y a quelques années je n’aurais jamais imaginé dessiner suffisamment bien pour prétendre à ça… C’est bon de chasser ses complexes d’infériorité 😉

    @Ksé : c’est pas par peur de l’inconnu mais plutôt par complexe d’infériorité par rapport à mes parents qui étaient de « vrais » artistes… Je ne me sentais jamais assez à leur hauteur pour prétendre faire pareil qu’eux : aller aux bozars….
    C’est vrai que c’était intimidant de rentrer dans ce cours mais finalement j’ai beaucoup fréquenté les plages naturistes alors en fait c’est pareil.
    Hé, El Hijito a seulement 10 ans je vais pas le laissé seul à la maison à une demi-heure de voiture ! Lol Mais cette semaine pas de problème il part en classe rousse (verte) ! Bises à toi.

    @DDC : Merci 😉

    @Séia : je veux essayer l’encre de chine en live comme ça aussi… Si j’y vais à l’encre pas le temps de faire une esquisse avant, pas de gomme ! C’est plus risqué mais ça peut être sympa. Un « collègue » y va directement à l’aquarelle, parfois il se plante, mais souvent c’est chouette. Quand on a que 10 minutes faut pas lambiner !!! lol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s