« Guiri gamba » ou « franchute »*

dress-french-woman

Quand on habite à l’étranger, c’est la plus part du temps génial pour plein de raisons que je ne vais prendre le temps d’énumérer aujourd’hui, la plus importante peut-être est le sentiment de liberté complète d’être qui on a envie d’être. (Avec la limite vite trouvée : la langue qui empêche souvent d’être à 100% « soi-même, entre autre en ce qui concerne l’humour)

Quand on est étranger cependant on est pas toujours accueilli avec bienveillance… Il y a les gens qui vous adore pour la simple raison que vous êtes étranger et ça c’est super chouette parce que ça ouvre plein de portes que ça ne vous ouvrirait pas dans votre propre pays… Il y a les gens gens qui sont super heureux de vous compter parmi leurs amis parce qu’ils sont ouverts d’esprit et curieux et que d’avoir un pote d’un autre pays ça apporte plein de sujets de conversation nouveaux… Et puis il y a ceux qui se méfient de vous par principe : ceux qui vous reprochent de piquer le boulot des locaux, ceux qui vous soupçonnent de vouloir former un « ménage à trois » et d’avoir des meurs plus que dissolues, ceux qui vous appellent « le français » ou « la française » comme si même après des années votre prénom restait un mystère.

En Espagne, mes amis disaient que les français avaient l’air malades, qu’ils avaient le teint un peu vert… Mauvaise mine… Qu’ils étaient pas très propres… Que les filles étaient faciles, un peu putes… les français sont arrogants…

0290-french_frog

Mes copains anglais s’imaginaient que nous mangions des grenouilles tous les dimanches…

franchute

Ma copine belge de fac nous affublait de tous les défauts : prétentieux, chauvins, moqueurs, stupides, sans humour…

En Irlande le côté « ménage à trois » des français était évident : nous vivions tous à 3 et tous les français entretenaient des « cocottes » (en français dans le texte). Toutes les françaises étaient dépressives comme dans les films d’auteur et les hommes portaient des maillot marin comme le mime Marceau. Je n’ai jamais entendu autant parler de ce type qu’à Dublin ou Madrid! Comme de Maurice Chevalier d’ailleurs!!!

superman goes french

Donc voilà quelque soit notre nationalité quand on est un étranger on est perçu par les locaux de manière différente que par nos compatriotes, c’est bien évident…

Les clichés sur toutes les nationalités m’exaspèrent… Je déteste qu’on prennent tous les espagnols pour des danseurs de flamenco qui rigolent en regardant couler le sang des taureaux… Je déteste qu’on imagine tous les américains comme des incultes, tous les anglais comme des homos refoulés, les italiens comme parlant trop fort et mangeant des pizzas à longueur de journée, etc etc etc… Ca m’é-ner-ve.

spanish

* »Guiri » signifie étranger en argot et gamba : crevette (nous sommes roses comme des crevettes) franchute est une déformation du mot « francés » (français) c’est de l’argot et c’est pas flatteur (un peu comme rital pour italien).

Pourquoi je parlais de ça? A cause d’un article que j’ai lu.

Allez adishatz et portez vous bien.

16 commentaires sur « « Guiri gamba » ou « franchute »* »

  1. Moi, au contraire, les stéréotypes me font rire! 😆 J’aime rire de l’absurde. Je ris de ceux qui y croient vraiment parce que ça montre une légère ignorance. Je ris aussi parce que si la personne a la moindre notion d’un stéréotype à mon sujet, ça montre au moins une notion (si ce n’est fausse) de la France, l’Argentine ou le Canada. Ici quand on m’entend parler français avec mes enfants on me demande parfois si c’est de l’espagnol ou n’importe quoi d’autre (une fois on m’a demandé si c’était bulgare!!!???) parce qu’ils ont AUCUNE notion des différentes sonorités de langues étrangères!!!

  2. Moi j’dis, il n’y a pas de fumée sans feu 😉 D’ailleurs, je suis moi-même une française de stéréotype: je ne me rase pas toujours les jambes pendant l’hiver et je râle tout le temps! Et je bouffe du camembert! (mais pas des grenouilles!) 😉

  3. La grand-tante de ma grand mère née en Isère c’était mariée à un savoyard à 5 ou 6 Km de son lieu de naissance…Mais de l’autre côté de la rivière ! Ils y tenaient une auberge;
    http://www.notrefamille.com/cartes-postales-photos/cartes-postales-photos-Hotel-du-Cheval-Blanc-73160-ST-JEAN-DE-COUZ-73-savoie-140012-71731-detail
    Du jour de son mariage, jusqu’à sa mort elle n’était connue par les voyageurs de la malle poste que par le surnom que lui avait donné les habitants du village : « La Française » (À l’époque la Savoie était indépendante)

  4. ah oui , les clichés !
    faut admettre que certains réalisateurs français font tout pour les entretenir
    Heureusement , nous avons nos spécialités culinaires , nos fêtes , la haute couture …
    Je pense que le terme  » élégance à la française  » n’est pas pour rien
    N’ayant jamais vécu à l’étranger , je ne sais pas quelle image je véhiculerais
    Tu as oublié les polonais qui picolent dans ta liste Mahie 😉

  5. Ah l’image de la Française en Irlande… C’est quelque chose. C’est surtout les femmes qui la véhiculent, bizarrement. Les hommes ne disent rien (ils regardent peut-être ? ;)) Enfin bon, on est perçues avec une pointe de méfiance, faut bien le dire.
    Mais il paraît (on me l’a affirmé plusieurs fois ici) qu’ils tuerait tous pour avoir l’accent français. Avec moi, ils ne sont pas déçus !

  6. Pour avoir vécu à l’étranger, les français sont quand même bien aimé, même si actuellement ils nous envie pas au niveau politique, ceci dit lorsque je suis arrivée à Lyon pour faire mes études avec mon accent haut savoyard,cj´ezits une vraie étrangère en plus je mangeais du fromage qui pue,..

  7. – Il existe pareil des Parisiens vus par des Corréziens, et des Brivistes vus par des Tullistes (Briviste = bourgeois, prétentieux). (Cristophe)

    – Ca se perd pour ce qui concerne les Brivistes… (Audrey)

    – Peut-être. J’entends des Tullistes qui se moquent de leurs propres préjugés sur les Brivistes, mais disent quand même. C’est peut-être à prendre pour une étape avant l’abandon de ces idées. (Cristophe)

  8. Je côtoie beaucoup de nationalités différentes au boulot (dont des espagnoles 😉 ) et ça ouvre l’esprit effectivement 🙂

  9. @N : Je n’aurais pas cru que des lusophones puissent confondre le français et l’espagnol, c’est rigolo.

    @Dr K : oui mais tu n’es pas une marie couche toi là, donc tu dois être plus suisse 😉 Je ne savais pas que les française ne se rasais pas les jambes en hiver ? lol Cela dit si j’étais célibataire je ne m’emmerderais pas avec ça… Française ou pas !!!

    @JMB : Ton lien marche pô 😦
    Rah ces françaises !!!

    @Jeanne : ah oui les polonais !!! Jje n’ai connu que 2 polonaises, mais elles avaient une descente étonnante !!!

    @Yo : les irlandaises sont jalouses des françaises, les françaises sont (étaient ? ) jalouses des suédoises… Etc
    Un de mes frangins à vécu en Australie, il a commencé par essayé d’améliorer son accent mais dès qu’il a compris que tout le monde raffolait de son french accent il n’a plus fait aucun effort !! Enfin je crois…

    @Séia : ah oui oui c’est ce que je dis aussi : il y en a qui nous adorent juste parce qu’on est français, heureusement ! lol

    @A & C : Zut alors, de loin comme ça, Tulle et Brive pour moi c’est kif-kif !! 🙂

    @Ksé : photographe un jour, photographe toujours… 🙂

    @Pierrotte : tiens dans le même genre les documentalistes disent que les bibliothécaires sont des nases ignorants (j’ai fait une licence et une maîtrise de documentation ;-))

    @DDC : Oui, plus on connait les gens, moins on a d’aprioris 🙂 Vive le mélange des cultures !

  10. En arrivant ici, j’ai été surprise du nombre d’étrangers estimant que les français étaient arrogants parce qu’ils refusaient (!!) de parler anglais, et de manière plus générale, une autre langue que le français. J’ai essayé de faire comprendre que cela n’était pas tant dû à un refus qu’à une incapacité mais je ne pense pas être parvenue à leur faire changer d’avis. 🙂

    Tu as oublié un autre surnom donné aux français: le gabacho.

  11. @Mia : il est vrai qu’une grande partie des français est fâché avec les langues étrangères! J’ai l’impression que c’est en train de changer avec la très jeune génération… J’espère que j’ai raison 😉

    Ha ha c’est vrai j’ai oublié los gabachos!!! Pourtant qu’est-ce que je l’ai entendu de la part des copains!!!
    Merci de me remémorer ce mot qui était sorti de ma tête (ou en tous cas de ma mémoire immédiate!! lol)

    Le mot gabacho (gavatx en catalan) est défini dans l’édition abrégée du Dictionnaire étymologique du castillan de Joan Coromines :  » Ce nom péjoratif est appliqué aux Français depuis 1530. De l’occitan gavach, « montagnard grossier », « originaire d’une région nordique qui parle mal la langue nationale ».
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabacho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s