Complètement timbrée

Marans 1

Marans

Si il y a un bien un truc qui date de Mathusalem c’est les cartes postales. Elles datent d’avant le tĂ©lĂ©phone, d’avant, Internet, d’avant Fesses de Bouc… (qui nous a permis cet Ă©tĂ© de rester pas mal en contact quand on faisait silence sur nos blogs… Oui je sais vous n’ĂŞtes pas tous sur FB et pour certains vous ĂŞtes mĂŞme contre, n’empĂŞche c’est le dernier salon oĂą on cause, beaucoup, quand on a la flemme de bloguer… mais c’est pas le sujet)

06_1_bLa Rochelle

Les cartes postales donc : J’adore les cartes postales ! J’adore les choisir, bien les regarder, les reposer, les reprendre, ĂŞtre sĂ»re de mon choix… Après j’aime quand on s’installe Ă  la terrasse d’un cafĂ© pour les Ă©crire… A l’ombre, en sirotant un truc frais ou un cafĂ©, en attendant que le temps passe, en regardant les gens, en savourant le prĂ©sent… Je sais que ce qu’on Ă©crit est tout con, mais Ă  l’heure d’Internet justement, prendre le temps d’Ă©crire un mot avec sa calligraphie propre, son Ă©criture qu’on valorisait tellement quand on Ă©tait ado, acheter un timbre, penser Ă  prendre les adresses postales de ceux Ă  qui ont veut envoyer un mot… Tout ça c’est quand mĂŞme une sacrĂ© preuve de considĂ©ration, non?  Alors peu importe si il y a seulement marquĂ© » Bon baisers de Plage-Ville-les-Flots… C’est quand mĂŞme très chouette une carte postale…

001 bordeauxBordeaux

J’adore les recevoir, Ă  chaque fois je sursaute de plaisir quand j’en vois une dans la boite!!! Je regarde la belle photo, avant la signature, je regarde l’Ă©criture qui doit me renseigner sur l’expĂ©diteur ou pas… Quand l’Ă©criture est connue le plaisir est immense, quand l’Ă©criture est inconnue la surprise est un plaisir nouveau.

MadridMadrid

L’Ă©tĂ© dernier j’ai aussi Ă©crit quelques lettres Ă  des copines qui n’ont pas accès Ă  internet tous les jours en pĂ©riode estivale… C’Ă©tait sympa d’Ă©crire pour de vrai. J’ai reçu aussi de vraies lettres : Il faut avouer qu’elles ont un charme que les mails n’auront jamais! L’Ă©criture minuscule (plus petit tu meurs de Filippine), la grosse Ă©criture d’Arthur, la calligraphie 100% hispanique de Lili (vous avez remarquez dĂ©jĂ  comment on sait la nationalitĂ© de quelqu’un par son Ă©criture?)…

Bac Re 1Le bac de l’Ă®le de RĂ©

« Autrefois » j’Ă©crivais beaucoup de lettres, sĂ»rement plusieurs par semaine, et j’en recevais toujours au moins une, voire deux, de ma mère, oĂą que je sois… Et puis les lettres des amies, des cousines, des amoureux… Je connaissais par cĹ“ur toutes ces Ă©critures diffĂ©rentes, ces encres, ceux qui choisissaient toujours de beaux timbres…

versailles

Versailles

J’ai dĂ©mĂ©nagĂ© souvent et n’ai pas gardĂ© toutes les lettres que j’ai reçues dans ma vie (comme ma grand-mère a pu le faire : des tonnes de lettres dans le vieux grenier de Charente-Maritime!) j’ai une seule boĂ®te Ă  chaussures oĂą se serrent les Ă©critures de tous ceux qui ont tellement comptĂ© et dont je dĂ©couvrais avec joie les enveloppes dans toutes les diffĂ©rents boĂ®tes aux lettres de ma vie…

parisParis

Est-il encore important pour les ado d’avoir une Ă©criture? C’est une question que je me pose? Pour nous c’Ă©tait important de choisir l’encre qui nous « reprĂ©senterait » le mieux, de faire ou de ne pas faire de ronds sur les I, de faire une petite fleur, ou une araignĂ©e sous notre signature…

Maintenant les Ă©tudiants n’ouvrent plus des cahiers Ă  la fac mais leur ordi. Ils tapent aussi vite que nous Ă©crivions? Comme des dactylos de choque? Hum…

Et vous il vous arrive encore d’Ă©crire Ă  la main en dehors de la lettre des courses? Vous gardez vos vieilles lettres des annĂ©es 80? Vous Ă©crivez encore avec un stylo plume?