C’est la fĂȘte, c’est novembre!

Il y a quelques jours je me suis dit qu’avec tout ça, ça allait pas ĂȘtre facile facile de boucler le mois… D’abord il y a eu la machine Ă  laver le linge Ă  changer en revenant de vacances, puis la grosse prune du feu rouge, puis la voiture del Marido a amener au garage, puis le gars qui est venu rĂ©parer le chauffage… Ouille! AĂŻe! Les finances!  Grrr…

Frigo

Ce matin, ce matin j’avais envie de beaucoup de choses, sauf d’une : je n’avais pas envie d’ouvrir le frigo et d’y sentir une douce tiĂ©deur un peu fade et d’y voir le fromage en train de suinter, la graisse d’oie complĂštement fondue au fond du fridge, dans son bocal… Les yaourt tiĂšdes, le beurre comme Ă  un retour de pique-nique…

Oui, hier j’avais trouvĂ© que le contenu du frigo n’Ă©tait pas super froid, mais je n’y avais pas prĂȘtĂ© plus attention que ça… N’y avais pas vu une alerte inquiĂ©tante… Oui, hier soir en sortant deux pavĂ©s de saumon du congĂ©lo, je ne les avais pas trouvĂ© aussi glacials qu’ils auraient du ĂȘtre…

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAAlexandre SĂ©on (1855-1917)

Ce matin j’ai ouvert le dit congĂ©lo et force m’a Ă©tĂ© de constater que mĂȘme les poches de lĂ©gumes soigneusement coupĂ©s en petits dĂ©s pour des soupes futures avaient une drĂŽle de tronche : tout Ă©tait fondu lĂ -dedans… Commençant Ă  prendre une couleur et une odeur… inadĂ©quates.

La_menagere_dans_le_magazine_ELLE_arts_menagers_1953

Bref, alors que j’aurais voulu juste me faire un thĂ© roboratif et dessiner en Ă©coutant Daho : j’ai vidĂ© le frigo, sauvĂ© ce qui pouvait l’ĂȘtre vers le frigo du garage, jetĂ© le reste et jetĂ© tout le contenu du congĂ©lo… Le chat jouait Ă  Farinelli autour de moi et je me maudissais d’augmenter encore le nombre de kilos de nourriture que les français jettent par an.

Heureusement il me restait de la galette charentaise toute droite arrivĂ©e de la porte de l’Aunis avec mon frĂšre et sa famille samedi 😉 Un morceau de galette divine avec le thĂ©, ça c’Ă©tait bon (merci Ă  vous!)… Maintenant j’attends que le congĂ©lo soit complĂštement dĂ©congelĂ© et je repars pour une super cession de nettoyage de frigo! J’ai hĂąte. Je suis super excitĂ©e.

astuces-nettoyageL’image qu’on a toutes utilisĂ©e un jour ou l’autre !

A Carrouf je croise Ludivine qui me dit que j’ai une tĂȘte dĂ©terrĂ©e (pourtant je suis passĂ©e sous la douche et ai le cheveux vaporeux et la peau veloutĂ©e grĂące au fond de teint miracle!), elle me dit qu’elle mĂȘme ne dort pas la nuit, qu’elle attend le jour avec impatience pour que le cauchemard de la nuit finisse… Son mari est loin en Afrique dans un pays en guerre, c’est pas glop du tout. Elle a choisi son jules en connaissance de cause bien sĂ»r. Mais je me sens conne avec mon frigo en panne et mon amri absent seulement pour deux nuits… Faut relativiser les emmerdes… Elle me dit d’aller cher « PĂątissier » parce qu’y travaille la maman de JosĂ©lito, elle pourra nous conseiller le meilleur rapport qualitĂ©/prix… A la caisse je bavarde avec la maman de Juanito, qui travaille Ă  la caisse, elle me dit que Juanito va venir dans l’Ă©cole del Hijito Ă  la rentrĂ©e…

On a de la pluie prĂ©vue pour toute la semaine. El Hijito croise les doigts pour que le cross (le fameux cross Ă  la con d’automne que nous avons fait aussi tous les ans quand nous Ă©tions Ă  l’Ă©cole au collĂšge!!! Maintenant il le font en primaire les pauvres!) pour que le cross soit annulĂ©… C’est possible avec tout ce qui es tombĂ©, tombe et tombera…

Mon cerveau n’arrĂȘte pas de bugger sur « Lundi? Mardi? » ou alors « Mercredi? ». demain mercredi il y aura Ă©cole et jeudi encore je ne comprendrais encore plus quel jour on est…

Allez les amis, le mois de novembre est toujours un peu bizarre, c’est normal, c’est la tradition… Je vous souhaite quand mĂȘme une bonne journĂ©e et une bonne semaine, pleines de bons thĂ©s et de bonnes galettes mais ne sortez pas pour en apporter Ă  mĂšre-grand, le loup rode… Bises Ă  tous et adishatz!