« Osez ĂȘtre soi mĂȘme » qu’i disent dans le poste…

Je suis en train d’Ă©couter France Inter « faire de sa vie ce qu’on a envie profondĂ©ment d’en faire » dit Florence Servan Schreiber… Elle dit qu’il faut se rĂ©jouir de peu de choses, qu’il faut kiffer sa vie…Je veux bien kiffer un peu plus ma vie moi. Elle dit qu’il faut trouver chaque jour au moins 3 choses qu’on a vraiment kiffĂ©es pour se sentir « plus heureux », voire heureux tout court.

Depuis ce matin selon elle, j’aurais du dĂ©jĂ  kiffer 3 trucs… (http://www.3kifsparjour.com/)

En fait j’ai pas kiffĂ© grand chose : je peux mĂȘme trouver 3 trucs qui m’ont agacĂ©s :

  • Je me suis prise la tĂȘte au rĂ©veil avec un truc qui m’Ă©nerve et dont je devrais me contre-foutre : pas glop.
  • Je ne me suis pas douchĂ©e parce que je me suis levĂ©e en trainant les pieds et j’ai conduit Titi Ă  l’Ă©cole sans faire beaucoup de conversation : pas glop
  • Le frigo que j’avais nettoyĂ© hier Ă  fond avait redĂ©marrer (le kif de hier) mais ce matin il Ă©tait de nouveau Ă©teint et chaud Ă  l’intĂ©rieur : pas glop

Serge Hefez dit qu’il faut arrĂȘter la rumination pour ĂȘtre heureux. Hum… Si je mesure Ă  quel point je rumine : je dois en conclure que je suis une sorte de vache… Je l’aime bien ce type, je l’ai souvent vu, lu, entendu, Ă©coutĂ© Ă  la tĂ©lĂ© ou Ă  la radio…

Il y a une troisiĂšme intervenante Marie Andersen, elle parle de combattre « L’art de de se gĂącher la vie »… C’est le titre de son livre : bien sur elle a un livre Ă  vendre, bien sĂ»r elle est en promo… Mais on va pas lui en vouloir, elle dit des choses intĂ©ressantes et positives : « ce qui est difficile c’est de sortir le soc de sa charrue pour aller labourer ailleurs… » Je vous laisse rĂ©flĂ©chir lĂ -dessus…

Bon bon bon! Oui je sais, j’Ă©tais plutĂŽt une Ă©lĂšve paresseuse jusqu’au bac et mĂȘme jusqu’au DEUG, mais aprĂšs, en troisiĂšme cycle, j’ai prouvĂ© que je pouvais ĂȘtre une Ă©lĂšve extrĂšment disciplinĂ©e et consciencieuse et appliquĂ©e : J’ai donc planchĂ© sur  3 kifs que je dois avoir (eu dĂ©jĂ ?) aujourd’hui…

kifParis elle kiffe sa life mĂȘme quand sa tarte brule! C’est ça la positive attitude!

Bon, le premier kif que j’ai eu ce matin c’est d’Ă©couter Nicole Ferroni : je l’ai dĂ©couverte en 2011 dans « On ne demande qu’Ă  en rire » et je l’ai tout de suite kifĂ© (c’est pas mon vocabulaire spĂ©cialement hein, c’est juste pour parler comme Mme Servan Sch. dont je ne me doutais pas que c’Ă©tait le vocabulaire d’ailleurs). Nicole est drĂŽle et a une tĂȘte extrĂȘmement bien faite, elle est d’ailleurs agrĂ©gĂ©e de SVT. Je ne suis pas agrĂ©gĂ©e comme vous le savez. les agrĂ©gĂ©s sont cependant des gens que j’admire beaucoup. J’ai connu plusieurs nanas qui prĂ©paraient l’agreg’ d’espagnol et je peux vous dire que c’Ă©taient de sacrĂ©es pointures surtout celles qui ont eu le concours, des nanas qui touchaient vraiment leur bille!!! Donc : total respect!)

Le deuxiĂšme kif de ma journĂ©e ça va ĂȘtre de passer Ă  la bibliothĂšque, de passer entre les livres, de papoter un peu avec les bibliothĂ©caires…

Le troisiĂšme ça va ĂȘtre de papoter autour d’un cafĂ© avec Barbara et de bien rigoler en vidant nos sacs (au sens figurĂ© n’est-ce pas…)

Le quatriĂšme sera de retrouver El Marido qui sera de retour de Bordeaux…

Wao j’en ai trouvĂ© 4 au lieu de 3!

J’ai donc la capacitĂ© de me rĂ©jouir de 4 choses aujourd’hui. Si ça se trouve va y avoir encore d’autres kifs qui vont surgir dans la journĂ©e!

Et vous ça a Ă©tĂ© quoi vos 3 kifs d’hier, d’aujourd’hui? Vous croyez que de « kiffer sa vie » comme ça rend heureux? Que le fait de « prendre conscience » de son bonheur en comptant ses kifs de la journĂ©e peux nous rendre plus heureux? Est-ce de la foutaise? de l’enculage de mouches ou une vraie bonne idĂ©e selon vous?

Allez un petit kif vintage :

Si vous avez la curiositĂ© d’Ă©couter ce qui m’a inspirĂ© ce post…

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=765398