Le 6 dĂ©cembre, avant le dĂ©part.

Photo0925Ce vendredi 6 dĂ©cembre j’ai Ă©tĂ© Ă  mon cours de dessin aux bozars comme d’hab’ le matin et puis je suis rentrĂ© dĂ©jeuner chez moi. Ensuite j’ai conduis jusqu’Ă  PĂŽ et j’ai garĂ© ma voiture place de Verdun. PĂŽ Ă  ceci de particulier que la gare se trouve en bas de la ville et que beaucoup de gens empruntent le funiculaire pour s’y rendre.

J’ai garĂ© ma voiture, relativement loin de la gare donc et d’un pas fĂ©brile et guilleret j’ai empruntĂ© le large pont qui va vers le chĂąteau et dont je ne connais pas le nom. Le temps Ă©tait magnifique, le ciel limpide, l’air vif. Je marchais le nez en l’air. Je vois bien sur la photo que je me suis arrĂȘtĂ© pour faire (ok ma syntaxe est Ă©trange, anglaise ou espagnole?) qu’il y a quelques nuages mais je ne les voyais : je partais pour presque une semaine Ă  Bordeaux! Et c’Ă©tait trĂšs excitant, trĂšs.

Photo0926En bas la gare  Photo0929On peut descendre Ă  pied ou avec le funiculaire qui a fĂȘtĂ© ses cent ans il y a un ou deux ans… Photo0932 Photo0931 Photo0935Le funiculaire est gratuit et monte et descend toutes les 5 minutes c’est trĂšs pratique et les enfants en sont dingues. Les voyageurs l’utilisent parce que c’est ce qu’il y a de plus pratique.

En bas devant la gare il faut passer sur un petit ruisseau, peut-ĂȘtre le mĂȘme qui a inondĂ© Lourdes au printemps… Photo0938En se retournant on voit la ville sur ses hauteurs…

Photo0937

Et la gare toute petite pour une grande ville…Photo0936

A l’intĂ©rieur de la gare je m’arrĂȘte devant cette affiche, fait quelque pas pour rien dans la boutique… Je regarde les journaux, les chocolats que je n’achĂšte plus. Je ne pense mĂȘme pas aux clopes… Et je pars attendre mon TGV, un sourire bĂ©at aux lĂšvres.Photo0941